Ciné Review: MAD MAX – Fury Road.

mad maxMad Max, comment dire… Depuis que j’ai vu le numéro deux, lors d’une rediffusion, je suis tombé sous le charme de cette atmosphère étrange. Une sorte de western au temps de la crise pétrolière en Australie. Or quand j’ai vu que Mad Max revenait en 2015, je n’attendais que cela! Ce qui m’a poussé à le voir c’est que c’est le même réalisateur qui est aux commandes. Pour le reste, tout a changé… ou presque. Max est interprété par Tom Hardy, il est accompagné par Charlize Theron et Nicholas Hoult. L’esthétique du film reprend les codes des anciens films, mais l’histoire a évolué en une sorte de lutte écolo de bas étage. Le gore est bien présent. On tue comme on conduit, comme des porcs! La majorité des scènes est filmée en accéléré comme en 1980.  Mais pour une fois, je vais louer les mérites de la 3D. Ca va absolument le coup. L’effet 3D prend tout son sens (des véhicules explosent au nez du spectateur), surtout que c’est tout à fait supportable. Pour ce qui est de la BO, c’est juste extra. Du bruit, du bruit et encore du bruit. Voilà qui nous plonge dans le cambouis et la folie environnante de ce futur tordu où il n’y a plus aucun espoir, ni de pétrole. Et c’est toujours là le nerf de la guerre!

C’est quand même autre chose que Fast And Furious…

Ciné Reviews: White House Down et Rush.

White House Down est le dernier nanard, pardon, film de Roland Emmerich, à qui l’on doit, entre autre, 2012 et Independence Day. Le plot de départ est le suivant: un loser, qui travaille dans le service de sécurité du vice-président, décide de faire une pierre deux coups en emmenant sa fille lors d’un entretien d’embauche pour les services secrets à la Maison Blanche. Sa fille lui en veut parce qu’il n’est pas allé voir son spectacle de jeté de drapeau… mais elle est passionnée de politique. Et comme de part hasard, c’est ce jour-là où les méchants attaquent la Maison Blanche. Tout le monde est débordé et donc le loser se lance dans la reconquête. Sauf qu’il est tout seul et ça en est ridicule. Je pense que Roland Emmerich le savait il a alors glissé moult clins d’oeil appuyé sur des détails tous aussi ridicules… Bref, on se marre bien devant ce film d’action qui marque la suite des destructions de monuments américains par Emmerich. Un film à voir parce qu’on se marre bien quand même!!

Rush est un film basé sur la rivalité entre Nicky Lauda et James Hunt dans les années 70. On a tous plus ou moins une idée de ce qu’il se passe. Nicky Lauda a eut un accident où il a brulé pendant une minute à plus de 800 degrés… Mais revenons au film. Un film bien loin de ce que laisse désirer la bande annonce. Il ne s’agit pas de bagnoles, ni de femmes, mais bien de la rivalité à la vie à la mort qui opposent les deux champions. Chris Helmsworth et Daniel Brühl sont absolument parfaits dans ces rôles. On ressort shooté à l’adrénaline tellement l’histoire est prenante et tragique. Je le recommande énormément. C’est un superbe film.

Voyage en Allemagne – Part 3.

Dans cette édition, je vous ramène à Ulm. Au programme, de la montagne, de la vitesse et une visite.

Page_1

Page_2

Page_3

Page_4

Bref, j’étais en Allemagne.

2013-05-028

Petit cliché allemand, je reviendrai plus en détail sur mon voyage très bientôt!

Ciné Review: Skyfall.

Skyfall est le 23ème opus des James Bond avec Daniel Craig dans le rôle type. Skyfall commence alors que James Bond est en mission pour attraper un mec suspecté d’avoir voler les bases de données des espions du MI6. Pilotée par M, la mission abouti sur la mort du célèbre espion de la couronne britannique. Sauf qu’il en faut plus pour James Bond, il va resusciter et retrouver Londres alors que la ville est sur le point d’exploser. Le méchant est un ancien agent du MI6, Silva, joué par le formidable Javier Bardem que l’on retrouve ici blond platine. Ce film est excellent. J’avais été déçu par les deux précédents films, mais celui-là est juste parfait. L’action du film est centrée sur James Bond, on découvre ainsi son passé, les lieux de son enfance… Sam Mendes, le réalisateur, a réussi sa mission. Les couleurs sont magnifiques et les dialogues sont excellents. La musique est au niveau: Adele signe là une superbe chanson qui rentre dans la tête, dans le plus pur style des James Bond. Le film oscille entre sérieux et humour, bref, c’est un James Bond comme je les aime. Je ne vais pas dire que c’est le meilleur James Bond jusqu’alors parce que je ne suis un fan invétéré, mais c’est sans aucun doute l’un des meilleurs. Bref, je ne vous en dit pas plus, allez le voir si vous n’y êtes pas encore allé!

Sinon, cette semaine sort sur vos écrans Frankenweenie et Looper. Je vous conseille ces deux films aussi!

Non d’un petit écureuil!

Paris, printemps, classe.

Que j’aime me balader à Paris, en cette période printanière. Les arbres en fleur, les photographes, les voitures italiennes, les parcs… c’est agréable. D’ailleurs, j’ai remarqué des spécificités françaises: dans le jardin du Luxembourg, très peu de couleurs, beaucoup de vêtements noirs et sombres. Au Royaume-Uni, tout le monde se serait balader la bedaine à l’air et serait en train de manger des barbecues et boire des bières… Mais Paris, c’est synonyme de la classe, alors on ne fait pas de faute de goût… surtout pas!

Related Posts with Thumbnails