Vengeance de Johnnie To.

 Johnny Hallyday, Johnnie To dans Vengeance (Photo)

VengeanceI ain’t a big fan of Johnny Hallyday but… oui, je ne suis pas un grand fan du grand Johnny national, mais dans ce film, il est assez impressionnant, on peut dire, sans vraiment exagérer, qu’il en impose. Dans cette histoire de vengeance où Johnny va venger sa fille et sa famille en recherchant les meurtriers. Flanqué de trois gangsters chinois, il va tenter de retrouver ces autres gangsters… Mais voilà, comment peut-on se venger quand on perd sa mémoire?
… I’m a big fan of Johnnie To! Oui, j’aime beaucoup le travail de ce réalisateur chinois. J’avais adoré Breaking News. Là ce n’est pas le même genre. Il s’agirait plus d’un western chinois ultra-sensoriel. J’ai été frappé par le traitement des sens, c’est ultra-visuel à tel point qu’on sentirait presque le goût, les odeurs… et en plus, ces effusions de sang sont très bien réalisée. Johnny Hallyday est très bien mis en scène, il est très sincère. J’ai donc été très captivé par ce film. On peut d’ailleurs dire que Johnny Hallyday réalise ici une très belle performance et on en vient à oublier qui il est. Vengeance est donc un bon film d’action que je conseille.

#989. Cinéma. Sagan & Sparrow.

969.png

989a.png

sagan.jpgCommençons par Sagan, le biopic très académique de la vie sur la vie de Françoise Sagan par Diane Kurys. Un film qui retrace la vie de l’écrivain sans zone d’ombre, a priori. On y voit ses amitiés, ses amours, ses problèmes financiers, ses addictions, le reniement de son fils… Bref, tout y passe. Il faut aller voir ce film, même si l’on ne connaît rien à la vie de Sagan, car on y découvre un personnage qui vaut le détour. La prestation de Sylvie Testud qui incarne avec brio l’écrivain est à souligner. Je pense que cela se situe au même niveau que Marion Cotillard dans « la Môme« , on y croit. Testud a exactement les mêmes intonations, les mêmes gestes, et une ressemblance physique assez frappante. Les seconds rôles sont aussi très intéressants, notamment Jeanne Balibar et Arielle Dombasle qui incarnent les deux dernières compagnes de Sagan, ainsi que Pierre Palmade en meilleur ami très réussi. Donc, un film assez passionnant, une séance découverte pour qui ne connaît pas ce personnage de la littérature française.

989b.png

sparrow.jpgEnsuite, Sparrow, une comédie romantique made in Hong Kong par Johnny To, réalisateur chinois quasi industriel (il en est à 50 films). Après avoir vu « Breaking News« , j’étais curieux de voir ce que le style To pouvait apporter au genre romantique. Sparrow, qui veut dire moineau, désigne les pickpockets à Hong Kong. Il s’agit ici d’une fratrie qui se voit piégée par une mystérieuse jeune femme, qui veut sortir du joug de son vieux mari très riche mais très despotique. Et donc, elle va tenter d’utiliser les talents de ces 4 frères en les séduisants. Bon, soyons clairs, ce n’est pas le film de l’année. Quoique, le film est très intéressant sur le plan visuel. Que dire de ces séquences d’échanges de cigarettes filmés en gros plan sur les lèvres pleines de rouge à lèvre de la belle Kelly Lin. C’est beau, tout simplement beau. Le scénario n’est qu’un vague prétexte à des scènes de toute beauté, ceci explique les quelques (pas mal en fait) longueurs contenues dans ce film. Par contre, je ne sais pas si c’est le chinois qui veut ça, mais l’émotion est difficile à captée dans les intonations… Un peu dommage, même si je sais ne pas m’arrêter à ça!

Related Posts with Thumbnails