Ma bédéthèque: Charly 9.

Charly 9, album de Richard Guérineau d’après Jean Teulé. Donc après Je, François Villon, je me suis lancé à la découverte d’un roi maudit, Charles IX, jeune roi qui, poussé par son ignoble mère, Catherine de Médicis, va ordonner le massacre de la St Barthélémy à l’âge de 22 ans. Le livre commence à ce moment-là. On le suit tomber dans les abysses de la folie, entre soif de sang et angoisse, le roi meurt à 23 ans. Cet album retrace donc la dernière année de Charles IX. Charly 9 avait un bon fond mais on s’en souvient comme un mauvais roi. Superbe livre, illustré avec finesse, le sang coule sur presque chaque planche. Si les bulles sont parfois très verbeuses, le dessin est toujours soigné. A lire. ♥♥

Le siège d’Arthur.

Arthur’s Seat c’est la montagne au coeur d’Édimbourg. On peut la grimper et avoir une vue assez exceptionelle sur Edimbourg, la capitale de l’Écosse. La colline culmine à 250 mètres. Mais pourquoi cette montagne s’appelle Arthur’s Seat? Parce qu’elle est supposée être un des lieu du château légendaire d’Arthur, le camelot. Toute une mythologie entoure cette montagne très photogénique en ces journées de printemps, où les verts ressortent sous un ciel bleu. J’ai commencé à grimper avec mon frère, il y a deux ans maintenant, mais nous avions dû faire demi-tour avant que la nuit et la fatigue nous piège! J’ai d’ailleurs une cousine qui s’est retrouvée à errer dans la nuit pour regagner la ville… Arthur’s Seat pourrait aussi resceller de légendes urbaines. Mais il n’en n’est rien, la reine ayant un château à son pied (il s’agit du Holyrood Castle).

Versailles en file indienne.

Ah, le Chateau de Versailles pendant les vacances de Pâques, lorsque tous les pays européens sont en vacances! C’est beau, surtout sous une pluie des plus féroces, lorsqu’on se rend compte que l’on n’a pas de parapluie… et que les vendeurs à la sauvette en propose à 12 euros… Heureusement, mon copain a su marchandé, et il s’en est tiré pour 5 euros. Parce qu’il y avait foule en cette journée pluvieuse. Une inquiétante file d’attente d’une bonne heure nous attendait… Pas le choix. Alors, on a fait le queue allant chercher ravitaillement à mi-chemin. Et puis, on est entré dans le chateau. Une visite fort peu agréable. Comprenez, déambuler dans les salons royaux dans la cohue générale pour sortir au bout de 3 heures de visite sans même comprendre que c’est la sortie définitive… Reste que le chateau est magnifique, tous ces ors dignes du Roi Soleil, qui même sous la pluie brille de mille feux. 

Related Posts with Thumbnails