La question de la semaine #15.

« Pourquoi l’Angleterre?! »

C’est la question à laquelle j’ai droit quand je dis que je postule dans des écoles en Angleterre, autour de Londres pour être précis. Parce que pour les écossais, dans le climat actuel d’une possible indépendance, l’herbe est plus verte au nord de la frontière (ce à quoi je pointe très justement que c’est parce qu’il pleut tout le temps!). Non, je postule en Angleterre pour plusieurs raisons. 1) Mon copain y vit. 2) Les nouveaux programmes scolaires écossais me débectent. 3) Les écoles embauchent en Angleterre. Voilà, la dernière raison est, avec la première, la plus importante. J’ai aucune envie de me retrouver à faire des remplacements l’année prochaine. C’est un peu le scandale actuel en Écosse. On nous forme pour être la crème de la crème de l’enseignement pour finalement entendre dire que les écoles n’embaucheront pas, ou presque, pour cause de mauvaise conjoncture… La crise a bon dos et en Écosse, l’éducation en prend un coup, alors même que le gouvernement sort une réforme des programmes. C’est dire, si un jour le pays devient indépendant, l’état dans lequel il va se retrouver, puisque, sauf erreur de ma part, l’éducation forme les futurs adultes. Donc pour toutes ces raisons, je file à l’anglaise sous le regard ébahi de quelques collègues.

#1186. La manifestation du 10 février.

i

Manifestation 10 février 2009
Nous étions donc beaucoup dans la rue sous la pluie à manifester contre le décret Pécresse (à peu près 65 000)… et aussi contre la politque du gouvernement plus généralement. Beaucoup de monde sous cette pluie, des profs, des étudiants, des enseignants en lycées, des IUFM, des prépas, et même des cheminots. Nous avons marché un peu, doublant un peu tout le monde pour rejoindre le cortège de Paris 7, vu que Charles V fait parti de Paris 7. Une fois dans le cortège, on a marché du Jardin du Luxembourg à Montparnasse, où nous n’avons pas pu résister à l’appel du métro. Il était déjà 16h, grand temps de rentrer surtout qu’il faisait un brin humide, comme je l’ai déjà dit! Bon, j’arrête le blabla, et je laisse place aux photos.

Manifestation 10 février 2009Manifestation 10 février 2009Manifestation 10 février 2009Manifestation 10 février 2009
Manifestation 10 février 2009Manifestation 10 février 2009
Manifestation 10 février 2009Manifestation 10 février 2009
Manifestation 10 février 2009Manifestation du 10 février 2009
Manifestation 10 février 2009Manifestation 10 février 2009
Manifestation 10 février 2009Manifestation 10 février 2009
Manifestation 10 février 2009Manifestation 10 février 2009
Manifestation 10 février 2009Manifestation 10 février 2009
Manifestation 10 février 2009Manifestation 10 février 2009
Manifestation 10 février 2009Manifestation 10 février 2009
Manifestation 10 février 2009Manifestation 10 février 2009
Manifestation 10 février 2009Manifestation 10 février 2009

Les photos sont à retrouver sur Flickr!

#1180. On a marché sur la Capitale.

On a marché comme des dingues. D’abord, on a été un brin frustré par cette manifestation digne d’une sortie pour maternels le tout encadré par les profs de Charles V… En même temps, on manifeste pour les soutenir, sans nous, ils seraient dans la merde, c’est d’ailleurs pour ça qu’ils ont organisé une pseudo-réunion ultra-importante juste avant! Bref, ils devraient nous remercier en nous donnant notre semestre… Je m’égare! Revenons à notre parcours définit par la préfecture était établi entre Jussieu et Le Panthéon, à 500 mètres de là. On a tout de même mis deux heures pour parcourir toutes les rues autour du Panthéon avant d’y arriver. Il fallait donc se disperser, or la plupart des manifestants semblaient frustrés. C’est alors que les CRS furent dépassés… amusant à voir. Une légère tension a laissé place à une magnifique course-poursuite dans les rues de Paris. Totalement surréaliste… nous avons marché sur la route au beau milieu des voitures, passant par la Sorbonne, puis Saint Germain, puis prenant un pont alors que les CRS semblaient nous attendre sur un autre… nous avons ensuite marché du Louvre jusqu’à la Mairie de Paris, sur l’avenue Rivoli avant de tourner vers l’ïle de la Cité… Le cortége étant de plus en plus déserté, nous sommes partis rejoindre un train. En tout cas, une bonne manifestation de 4 heures dans les rues de Paris, jouant avec les CRS avant que ça dégénère… ça fait du bien!

Yes We Can Overcome. Manifestation contre la réforme du statut des enseignants chercheurs.Retrait du décret. Manif contre la réforme du statut des enseignants chercheurs
The Return of the Teacher - Manifestation ParisiennePancartes de Charles V - Manifestation Parisienne
Pancarte de Charles V - Manifestation ParisiennePancarte Charles V - Manifestation Parisienne
Pancarte Charles V - Manifestation ParisienneManifestation Parisienne - Paris 3

Fin de Manifestation à PanthéonCRS perdu au milieu des manifestants

Fin de manifestation à PanthéonQuelques pancartes

dscf1452.jpgdscf1458.jpg
dscf1461.jpgdscf1468.jpg
dscf1471.jpgdscf1473.jpg
dscf1486.jpgdscf1487.jpg
Couché de Soleil sur la manifestation

#1179. Ted Stanger et la France.

https://i2.wp.com/ecx.images-amazon.com/images/I/514Y00MZKPL._SS500_.jpg?resize=229%2C229Ted Stanger a été reporter pour Newsweek aux quatre coins du monde… et a finalement atterri en France, pays de ses rêves, lui petit gars de Columbus dans l’Ohio, comme il aime le rappeler, afin de se différencier de l’élitisme qu’il dénonce… or première contradiction: il prétend décrire la France à l’usage des français, or il ne décrit seulement la vie parisienne… Ainsi, ce livre à l’usage des français n’est pas d’un grand atout! Toute fois, on peut apprécier le ton de ses livres, mini-pamphlets, sur la société française qu’il aime critiquer. Pour lui, tout ce passe tellement plus simplement aux États-unis, qu’on se demande pourquoi il reste si attacher à la France. En effet, il relève le taux d’imposition très élevé en France, la bureaucratie (il n’a pas entièrement tord…), s’éffraie de l’inefficacité de la Sécurité Sociale… et propose une alternative ultra-libérale, allant jusqu’à citer la vieille Maggie Thatcher qui n’en demandait pas tant. Il est vrai que la France a besoin d’une réforme profonde, notament quand il s’agit de toute la paperasse nécessaire pour vivre en France… mais peut-être pas forcément en voulant à tout pris imiter les États-Unis. Un système critiqué même aux États-Unis, où un certain Barack Obama est justement en train de copier un peu sur le système français, limitant les salaires pour les entreprises aidées par l’état, créant, surement, un ministère de la culture (qui serait dirigé par Quincy Jones, aux dernières nouvelles)… Il faut en effet savoir que notre ami Ted base l’inexportabilité de la culture française sur le ministère en question. Enfin, il est amusant de voir que tout ce que préconnise Ted Stanger est critiqué actuellement en France où un certain Sarkozy, king of France, a voulu imposer des réformes pour « faire comme tonton Bush »…

Après, Stanger n’a pas forcément tord sur tout, comme l’indépendance des journalistes, l’immobilisme de la société, l’agriculture soutenue par la PAC, le vin français inexportable car incompréhensible à l’étranger alors qu’un simple « French Wine » suffirait sur la bouteille, les hommes politiques à vie…

#1174. Manifester.

bdmanifblog.png

#1173. Merci Mr Président!

Mon profond sentiment, en ce début d’année 2009, c’est que la France devient peu à peu une dictature au service d’un homme et de ses proches. Je m’explique.

 sarkozy-portrait.jpg

Tout d’abord, cet homme s’est fait élire sur un programme démagogique, où souvenons-nous, « tout devient possible ». Après coup, on se rend compte que tout devenait possible, en effet, si on est riche, autrement on crève la bouche ouverte puisque peu à peu le souhait du président a été d’aller vers toujours plus de libéralisme, plus de privatisation, plus d’argent pour ses amis et pour lui… sans que cela ne bouche la dette. En effet, il l’avait dit, la dette serait maîtrisée. Résultat, une dette qui a quintuplée en 2 ans… un record, selon Jean Michel Apathie.

Denis Olivenne, ancien patron de la FNAC, écrivait récemment dans le Nouvel Obs que les réformes du gouvernement « ne vont pas vers plus de liberté, c’est un euphémisme ». La garde des sceaux, Rachida Dati, sera remplacée après avoir trouvé une place au chaud à Strasbourg… personne ne s’en émeut. Et pour cause: TOUTES les décisions sont prises en plus haut lieu, par Sarkozy, et ses conseillers. Voilà comment en deux ans, le gouvernement est devenu fantoche, la peur s’y est installée, il n’y a qu’à voir Rama Yade demander conseil à un mec de l’Élysée pour savoir si elle devait souhaiter un joyeux anniversaire à son boss… Bref, on flippe, les voix discordantes sont réprimandées, par contre les fayots, fut-ce t’il d’ouvertures, sont acclamés. Il n’y a qu’à voir Luc Besson, aka le traître, appliquer une politique d’extrême droite sous l’oeil jubilatoire du président de la république. Passons à l’assemblée nationale qui n’est plus qu’une chambre d’enregistrement des réformes. Son rôle: dire oui et avec le sourire à toutes les idées émanant de l’Élysée. De toute façon, l’UMP a été caporalisée depuis bien longtemps, ainsi aucune voix discordante ne se fait entendre, ou si peu (pour le travail du dimanche), et le PS est tellement affaibli et divisé qu’il fait plutôt sourire dans ses vains essais d’opposition. Et puis, Sarkozy, qui adore la loi du Talion, applique au PS la même arme avec Besancenot que le PS avait appliqué à l’encontre du RPR avec Lepen. Enfin, mais ce n’est qu’une liste non exhaustive, le président n’aimait pas trop que l’audiovisuel public ait un certain degrés d’autonomie… et bien, voilà ce qu’il a dit, sûrement après avoir revu Aladdin mais pas jusqu’au bout, « Faites-moi maître de la télé publique ». Son souhait fut exhaussé. « Faites-moi maître de la justice! » Son souhait fut exhaussé, on a supprimé les juges d’instruction.

Après qu’on ne vienne pas me dire que la France sombre peu à peu dans un régime dictatorial. Bientôt, c’est le souhait d’Eric Woertz, porte parole du gouvernement, les français manifesteront quand tout ira bien, pour féliciter le président et sa famille, pour lui lancer des fleurs… pour lui souhaiter un joyeux anniversaire. Tout cela ne se fait pas en un jour, mais on est sur la bonne voie!

#1161. Edition Spéciale. Obama est maintenant le maître du monde!

obama-20-janvier.gifVoilà deux mois qu’on attendait ce jour, et il est arrivé. Obama est devenu le 44ème président des Etats-Unis peu après 18h – heure française. J’ai regardé le discours en direct sur internet, c’était beau, émouvant et historique. Obama s’est adressé aux Américains, mais aussi au reste du monde. Il a même demandé l’aide de Dieu!! Il faut dire que l’héritage de Bush Jr est assez catastrophique. N’ayant rien fait contre la crise financière, ayant effoncé le pays dans une guerre coûteuse, le pays est exsangue. La tâche d’Obama est collossale, c’est un euphémisme. Il va falloir être patient, mais tant qu’il y a de l’espoir… En effet, l’espoir soulevé pendant la campagne n’est pas encore retombé et va, espérons-le, permettre à Obama de mettre en oeuvre les politiques adéquates. Au menu, il lui faudra fermer la prison de Guantanamo, il faudra finir deux guerres, il faudra mettre en place un régime de sécurité sociale…. et ainsi de suite.

Mais aujourd’hui, je me laisse aller et je déclare: « I’m so proud of the United States. »

Related Posts with Thumbnails