Dundee et ses boites à vélos.

Oui, vous avez bien lu. Ils ont pensé à tout à Dundee. Surement, le mauvais temps est tel que la municipalité à mis en service des conteneurs à vélos, en forme de casiers géants où vous enfermez votre vélo pour la journée à l’aide d’un cadenas. Ca rappelle le collège! Bon, le nombre de place est limité alors beaucoup laissent encore leurs vélos en plein air… et comme il faisait beau pendant mon séjour, bien, il n’y avait pas de quoi abriter outre mesure son vélo! En tout cas, je trouve que c’est une bonne idée, outre les problèmes météorologiques, ces casiers peuvent empêcher les vols de roues, selles… et compagnie!

Hey, Glasgae, I’ll be back!

Voilà, il est temps pour moi de faire mes valises pour les vacances. Étrange sensation de ne faire qu’une petite valise pour ce retour estival en France. Un peu le monde à l’envers! En même temps, c’est le principe de l’expatriation: ne plus habiter dans son pays d’origine. Même si je reste très attaché à ma culture française et à la France en général, j’habite en Écosse pour le moment. Or donc, comme la plupart des écossais qui en ont les moyens, je prends la direction du sud. Paris, où je m’attends à avoir un peu chaud (le thermomètre glaswegian tourne autour de 10 degrés…). C’est que j’ai perdu l’habitude des hautes températures! 

Bleu. Ciel.

Voilà la couleur du ciel Glaswegian depuis une semaine. Une semaine incroyablement ensoleillée, si bien qu’on avait du mal à nous croire encore en Écosse. Comme dirait notre proprio, « I am sure this is the nearest Scotland has been to the South of France in many years – if ever!! » C’est dire!! Imaginez-vous, jeudi en quinze il neigeait dans les Highlands, et la semaine suivante la région battait tous les records de température (une des plus fortes températures du monde à un certain point)! Tellement typique de l’Écosse… 

Le brouillard écossais.

Alors que le sud de l’Angleterre (Londres et Birmingham en tête) sont touchés par une vague de froid neigeuse, Glasgow et l’Écosse fidèle à leur habitude ne font rien comme les autres: il fait du brouillard! En même temps, c’est un peu le respect d’un cliché!

La météo.

Je suis arrivé au bout, vous allez vous dire! Avec un sujet comme celui-là, j’ai de quoi en inquiéter plus d’un! Mais sachez que je peux vous en tartiner quelques pages sur la météo locale, la météo écossaise! Encore plus tortilleuse que la météo anglaise qui est déjà pas mal! Mais le principe sur cette ile est le même: beaucoup de changement, vu que la côte n’est jamais bien loin. Enfin bref, j’aime la météo de Glasgow, parce que c’est variable. Et pour être variable, ça l’est: ça passe d’un extreme à un autre. Exemple d’hier. Matinée ensoleillée, peu de vent, un grand soleil, magnifique, ensuite, il se met à faire des nuages et à menacer de pleuvoir. Plus tard, en début d’après midi, bien il refait un grand soleil, le t-shirt est quasiment de rigueur! Mais en fin d’après midi, le temps devient menaçant et ça pleut! Et c’est ainsi que vont les journées par ici! Pas étonnant que le sujet de conversation préféré des écossais, c’est la météo! Ne dit-on pas d’ailleurs qu’en Écosse, en une journée, on peut avoir les 4 saisons (d’aucun diront qu’ils n’ont eu que l’automne et l’hiver en plein printemps!). N’oublions pas non plus ce qu’est une douche écossaise, parce qu’ici c’est grandeur nature! La pluie est fort fraiche, même en été! Et voilà, j’ai réussi à être pas mal loquace sur ce sujet!

Santiago sous les tropiques.

Santiago n’est pas la ville la plus ensoleillée d’Espagne. Preuve est que je me balade en hoodie et que le ciel est très souvent rempli de nuage… ce ne sera donc pas en Espagne que je vais parfaire mon bronzage. Reste que ce temps humide et un peu chaud (oui, on est en Espagne) permet aux plantes de se développer bien comme il faut. En effet, la plupart du temps, il ne pleut pas vraiment, il bruine, du coup, c’est comme si on était sous un vaporisateur géant… du coup, palmiers poussent aux côtés des chênes, sur les branches desquels il n’est pas rare de trouver de la végétation (mousse, herbe, fougères…). Ce qui donne au parc de la ville une drôle d’allure!

Santa Claus is coming to town.

Buchanan St, Glasgow

Ça y est, ça commence à prendre forme cette histoire de neige à Noël! Les décos sont en place et je trouve que, comme vous pouvez le voir, c’est plutôt joli, tout en blanc et jaune, ça a de l’allure… restait plus que la neige, histoire de permettre au Père Noël de se poser sans trop de soucis. Et bien c’est chose presque faite, nous avons eu droit à notre première neige à Glasgow. Bon rien de bien fracassant comparé à Montréal ou à Paris, mais quand même, quelques flocons! Bien sûr, ici, les routes sont sursalées, donc c’est pas demain que la ville sera paralysée par la neige… D’ailleurs, on pourrait croire que les trottoirs aussi sont salés, et bien non! Il pleut, ça gèle et Alban descend du bus et manque de se pêter la tronche lamentablement..!!

Buchanan St - Glasgow

DSCF2708

DSCF2712

zmas treat banner

Et voici la Christmas Treat… aujourd’hui Bruce Sprinsteen avec Santa is coming to town, en live, svp!

[dewplayer:http://www.dougrice.net/mp3_BruceSpringsteen_SantaClausIsComingToTown.mp3]

Related Posts with Thumbnails