Ciné Review: Guardians of the Galaxy Vol. 2.

Les gardiens de la galaxie reviennent et ils sont en pleine forme. Star Lord part à la recherche de son paternel, dont il sait qu’il n’est pas humain. Son père, un dieu égocentrique, habite sur une planète qu’il a lui-même créé, le tout sur fond de lutte des clans avec les méchants et des encore plus méchants. Le film, moins bon que le Vol. 1, reste un bon divertissement plein d’humour et de rebondissements. Les acteurs s’en donnent à coeur joie. Je viens d’ailleurs de découvrir l’excellent Parks And Recreation, série dans laquelle officiait Chris Pratt, et on retrouve son humour dans le film. Pour ce qui est de l’univers, il est très bien léché. Et puis, ce serait une bêtise de ne pas parler de la musique, faite de tubes des années 80. Un vrai plaisir! Un film à voir!

Ciné Reviews: Hidden Figures et Logan.

Hidden Figures raconte l’histoire méconnue de trois femmes afro-américaines qui travaillaient pour la NASA. Les bureaux étant localisés en Virginie du Sud, la ségrégation battait son plein. Sauf que dans la course aux étoiles, il fallait battre les soviétiques et quand la meilleure mathématicienne des Etats-Unis se trouve être noire, il a bien fallu s’adapter pour le meilleur. Cette femme, c’est Katherine G. Johnson et elle a calculé mieux que quiconque les trajectoires des mises en orbites et de re-descente. Elle travaillait avec Dorothy Vaughan qui fut la première femme noire en charge d’un service à la NASA, et Mary Jackson qui fut la première femme noire ingénieur. Ce film biographique est brillamment interprété par Taraji P. Henson, Octavia Spencer et Janelle Monaé. A noté la présence de Kevin Costner dans le rôle de patron de la NASA et de Jim Parsons en sous-chef raciste. Très bon film. ♥♥♥

Logan est le dernier opus sur le héros Marvel. Le mutant est fatigué, alcoolique et surtout blasé. Un rêve, ce bateau, pour le payer, il conduit une limousine. Sauf que ça déraille quand il se trouve à conduire une jeune fille, apparemment mutique mais dotée de pouvoirs surprenants. Hugh Jackman campe Wolverine, le film est très violent, du sang, des bastons… Les griffes transpercent les corps, les crânes. C’est assez hallucinant. Pour ce qui est du film en lui-même, c’est une réussite, rien à voir avec les autres Wolverine. Celui-ci a le calibre d’un film d’auteur, presque. C’est noir, c’est pessimiste, mais les paysages sont magnifiques et les rebondissements nombreux. J’ai vraiment aimé. ♥♥

Ciné Review: Doctor Strange.

doctor-strange-teaser-posterDoctor Strange est le dernier film produit par Marvel. Pour la firme, les films se suivent et se ressemblent… Mais revenons-en à l’objet du film. Personnage mineur dans l’univers Marvel, un chirurgien arrogant se trouve handicapé des mains après un accident de voiture. C’est balot me direz-vous. Alors comme il est arrogant et riche (ça ne vous rappelle rien, un héros arrogant et riche?), il va tout tenter pour retrouver l’usage de ses mains. Sauf que rien n’y fait, pas même les méthodes expérimentales, c’est alors qu’il prend connaissance d’un temple au Népal où un homme paralysé a pu marcher. Il aurait pu aller à Lourdes, mais c’est donc au Népal qu’il s’envole. Mais rien n’est simple et il va devoir lutter contre d’énièmes forces du mal qui veulent anéantir la Terre… Ce film ne m’a pas marqué, pas même la présence de Benedict Crumberbatch. Voilà, moi je vais regarder Iron Man parce que c’était mieux!

Ciné review: Deadpool.

Retour au cinéma après presqu’un mois d’absence. C’est pas les films qui manquaient, juste le temps!

Donc on a profité des vacances pour voir Deadpool.

DeadpoolAdapté d’un comic Marvel, Deadpool raconte l’histoire d’un homme qui a subit une mutation pour devenir un super-héros. Enfin, c’est ce qu’il pense, parce que ce qui va se passer, c’est plutôt un cauchemar violent. Mais là où le film est particulièrement réussi, c’est l’humour. En effet, raconté à la première personne face caméra, on suit l’origine en parallèle à sa poursuite du méchant. Ryan Reynolds avait joué dans The Green Lantern, et le film y fait multiples références. Donc le film reprend les codes classiques qui ont fait le succès de Marvel pour mieux les détourner, jusqu’au message de fin de générique (je ne vous en direz pas plus). Je l’ai vu deux fois et je peux vous dire que la deuxième fois était meilleure parce que le film fourmille de détails via des flashback puis flashforward… C’est un super film de superhéros, ce que celui-ci n’en est pas un. Il est égoïste, assez méchant et très porté sur le sexe. Voilà un peu l’histoire. Je vous laisse y aller pour vous en faire votre propre idée!

Ciné review: The Avengers: Age of Ultron.

avengersThe Avengers, c’est un film de superhéros puissance 5. Avec Iron Man, Captain America, Hulk et Thor, accompagnés de la Veuve Noire et de Hawkeye, on retrouve une aventure pleine d’action numérisées. Soit Tony Stark qui se retrouve pris au piège de sa création, une sorte de robot mêlant Jarvis, son fidèle compagnon, et un corps extraterrestre, il ouvre la boite de Pandore. Son nouveau robot lui échappe des mains et il va devoir composer avec les autres Avengers pour lutter contre ce nouveau mal qui menace la sécurité de la planète. Mais un vif débat va s’installer pour justifier qui est le responsable, et si Stark est le responsable pourquoi le reste de l’équipe devrait suivre. J’ai passé un bon moment devant ce film de deux heures trente, même si j’ai trouvé quelques longueurs avec des scènes plus ou moins inutiles (genre la vie conjugale de Hawkeye qui aurait pu figurer dans les bonus du DVD). Le CGI ne gâche pas le film, les scènes d’action sont très réussies. Et c’est un peu l’intérêt de ce genre de film! A voir.

Ciné Reviews: Les gardiens de la galaxie et Inbetweeners 2.

La surprise super-héros de l’été, les gardiens de la galaxie. Un garçon est enlevé par les extra-terrestres, quelques années plus tard, 26 ans plus tard, on le retrouve en aventurier intergalactique, Star-Lord poursuivi par des chasseurs de prime. Accompagné de  quelques autres créatures, dont un arbre et un raton laveur, il va mener un combat aussi désespéré que fou! Le film, fort en rebondissement, est fourré d’humour. La musique est extra-ordinaire, issue d’un walk-man sorti des années 80, c’est tout ce que Star-Lord écoute! Un film vraiment frais. A voir!

Inbetweeners 2 continue la franchise. Cette fois, on retrouve les garçons, maintenant à l’université, en partance pour l’Australie. Là, Will et ses amis où quelques idées divergentes sur les vacances, l’un veut partir à l’aventure pendant que les autres souhaitent se la couleur douce et draguer. Parce que là est leur problème, leur immaturité les bloque. Si le premier film (sorti en France sous le titre Les Boloss) adapté de la série à succès Outre-Manche était réussi, ce deuxième opus est lourd et crade. Les blagues salaces tournent à flot et on retrouve des excréments un peu partout dans le film. On sourit mais rien de spécial!

Ciné Review: X-Men – Days of Future Past.

Voici le dernier épisode des X-Men, ces super héros incompris du public mais qui nous veulent du bien. Cette fois-ci, l’équipe a été rajeunie, avec Magneto et Professeur Xavier en plus jeune. Ennemis jurés, ils vont être forcé de coopérer par leur futur via Wolverine afin de changer le cours de l’histoire, rien que ça. Le film est assez agréable à regarder avec ce qu’il faut d’action pour être heureux, même s’il ne cache pas ses longueurs. James McAvoy, aidé de Nicholas Hoult, est rejoint par Michael Fassbender, et on voit qu’ils prennent plaisir à jouer ensemble. Pour ce qui est d’Omar Sy, bien on ne le voit que quelques minutes. Un bon film de super héros.

Related Posts with Thumbnails