La question de la semaine. #18

Pour cette dix-huitième question, cette semaine, je me replonge dans un épisode de mon entretien d’embauche. Si mon accent français fait des malheurs de mon côté-ci de la Manche, mon séjour à Glasgow n’est pas passé inaperçu pour mes futurs élèves londoniens. En témoigne quelques expressions typiquement écossaises glissées ici ou là pendant l’entretien et la leçon que j’ai enseigné, au premier rang desquelles, on trouve « wee » qui veut dire small, aka petit dans la langue de Molière. Mais aussi cette question qui m’a surpris.

« Sir, are you Scottish? »

C’est officiel, mon accent écossais a supplanté mon accent français!

Le jour où j’ai eu un job à Londres.

Big Ben
Big Ben

Depuis quelques mois, j’avais en tête de trouver un boulot de prof de français à Londres. Une envie de changer d’air et de découvrir d’autres endroits… bref, partir d’Écosse. Pour ce faire, j’ai commencé à postuler sérieusement après les vacances de Pâques. Pas ou peu de réponse, mais je ne me décourageais pas. Allant jusqu’à envoyer des lettres de motivation par dizaine! La semaine dernière, je reçoit un texto de ma supportrice, dans mon école actuelle, qui me dit qu’elle est en train d’écrire une recommandation pour une école à Londres. Dès lors, j’ai attendu le coup de téléphone m’invitant à l’entretien d’embauche, ce qui ne se fit pas attendre bien longtemps, vendredi soir, sur les coups de 2h30, la semaine finissait, tout le monde se préparait au long week-end (lundi dernier était férié) et moi je me retrouvais à devoir préparer une leçon d’une heure et un entretien pour mercredi matin. Stress total devant l’inconnu. Je contacte mes amies de Londres qui acceptent de m’héberger avec joie et j’achète mes billets de train. Mercredi arrive à grande vitesse. Après 1h30 de transport entre mes amies et l’école, j’arrive une bonne demi-heure avant l’heure du rendez-vous. Oui, je suis ponctuel. La journée était découpée de façon à donner un avant goût d’une journée à l’école. Nous étions 3 candidats, tous français, une venant du nord de l’Angleterre qui avait dormi dans un hôtel pas cher à Londres et une autre qui était arrivé en retard. Je fais ma leçon, je fais une tache écrite d’espagnol (sachant que j’ai pas écrit espagnol depuis presque 2 ans, pendant mon stage de 3 mois à Liverpool), ensuite nous avons visité l’école, énorme, puis nous avons observé une classe. Pour finir, j’ai eu mon entretien, 20 minutes, une dizaine de questions. C’est dans la boite. Le directeur me dit que le lendemain, 3 autres candidats étaient attendus et qu’ensuite ils délibéreraient et que j’aurai la réponse en fin de journée… Le lendemain, je me suis convaincu que je n’aurai pas le job, histoire de réduire mes espérances. Mais finalement, vers 16h30, mon téléphone s’agite et le directeur m’annonce qu’il m’offrait le poste à commencer au premier juillet. Et c’est ainsi que j’ai eu mon job pour l’année prochaine. Que dire sinon qu’il faut maintenant que je trouve un appartement à Londres et déménager de Glasgow à Londres en 3 jours, fin juin. Mais, on va y arriver! Je serai un français de plus dans une des plus grandes villes françaises (cf Slate)!

Indécision, Attente et Agacement.

Bon ben voilà quoi! Je ne sais que trop quoi dire, dans cette période d’indécision, d’attente et d’agacement! Oui, le mois de mars va être long je le sens! En gros, à la fin du mois de mars mon sort est fixé pour les deux prochaines années. Normalement, je serai à Londres l’an prochain, pour une première année de PGCE (le diplome qui permet d’enseigner en Grande Bretagne et ailleurs). Ça je devrait le savoir dès la semaine prochaine, après les entretiens… Mais il y a une inconnue encore plus palpitante: l’espagnol. Lundi j’ai un entretien teléphonique avec l’université de Liverpool pour ce stage d’espagnol tout frais payé de 3 mois à Liverpool. Si je suis pris, je le saurai le 29 mars je crois, bien je quitte le territoire français le 5 mai… D’ici là, j’en aurai enfin fini avec mon job alimentaire. Oui, ça fait quelques temps que j’y vais en me disant que c’est bientôt fini, mais avec cette possibilité que Liverpool ne me prenne pas et que je continue à travailler à la Big Company jusqu’à aout… grrr!! Donc, voilà, il faut que je cartonne lundi pour être pris, il n’y a que 20 places pour Liverpool, espérons que j’en sois!

2011 commence bien!

L’année commence fort bien, avec des révisions de psychopathe, sur fond de changement d’horaire de travail et de découverte grammaticales! Bref, je n’ai vraiment pas le temps de m’ennuyer même si j’aimerai bien! En gros, pour la fin de la semaine, je dois apprendre par coeur une liste d’une bonne cinquantaine de sigles sur l’éducation, juste horrible, mais c’est pas tout, je dois aussi connaître l’ensemble des conjugaisons des 25 verbes les plus courants à l’oral. L’indicatif ça va, mais dès qu’on change de mode et passe en subjonctif, je commence à disjoncter! En gros, c’est quoi cette idée l’imparfait du subjonctif, mis à part s’arracher les cheveux à la pince à épiler?! Bref, c’est dur de ce dire qu’un jour on a su tout ça peu ou prou par coeur! Et comme je le disais, mon emploi du temps de barrista a été complètement chamboulé du coup mais horaires varient… Et ça m’agace! J’aime m’adapter, mais j’aime aussi une certaine stabilité, enfin bref… c’est le chao! Heureusement, j’ai passé d’excellentes fêtes de fin d’année, ça me donne la pêche!

Europass CV, un CV Européen.

Vous avez des problèmes pour faire votre CV? Voilà la solution, une solution reconnue dans toute l’Europe: Europass CV. Europass est une initiative de l’Union Européenne pour augmenter la mobilité des citoyens Européens. Et quoi de mieux pour être plus mobile que d’avoir un CV Européen. D’ailleurs, les universités délivrent leurs diplômes avec une notice Europass qui décrit en quelques pages le diplôme, mais aussi le niveau de la fac, du diplôme… Et donc, pour faire son CV, il suffit de rassembler toutes ses informations et de les écrire sur le site très intuitif qui mettra le tout en page et donnera à votre CV une bien fière allure! Du coup, ça évite de se prendre la tête sur la mise en page du CV, et c’est bien plus complet qu’un CV normal, puisqu’on peut décrire les diplômes qu’on a, mais aussi toutes les compétences qu’on a acquises au cours de notre carrière. De une page bien tassée, mon CV est passé à deux pages (je n’ai pas des masses d’expériences professionnelles, n’ayant jusqu’alors travaillé que dans un centre de loisirs pendant 6 ans). Donc voilà, si vous cherchez à émigrer ou un job qualifié, je pense que le CV Europass est une bonne solution.

Plus le temps, de courir!

Oui, je suis un peu coincé entre toutes mes activités! Oh non, je ne suis pas à plaindre, loin de là, mais je mène une vie très surchargée. Entre le travail, qui occupe pas moins de 30 h par semaine (merci papounet pour avoir relevé la coquille!!), mais que voulez-vous, c’est le temps à passer pour économiser assez pour pouvoir partir l’an prochain (il faut que j’ai environ 2000€ sur mon compte qui seront complétés par une bourse de 6000£ et un prêt de plus 3000£ pour payer les frais d’inscription). Par là dessus, j’ai la fac, entre lectures et révisions et travaux à rendre… J’ai l’impression de ne plus en voir le bout. Fort heureusement, je me suis organiser à travailler au moins 1h par jour. Ensuite, il y a ce blog dont vous êtes les fidèles lecteurs qui me plait toujours autant à écrire… et vos blogs, que j’ai de plus en plus de mal à suivre faute de temps! Donc, j’en suis sincèrement désolé si vous ne me voyez pas beaucoup commenter vos blogs!! Et par là-dessus, je rajoute les séances de cinéma que j’arrive à caser avant mes heures de boulot et les amis qu’il faut contenter, mais déjà ils râlent sur le mode: « Roooh mais tu travailles tout le temps!! »… Du coup, j’ai l’impression de passer à côté de quelque chose. En tout cas, une chose est sûre, je n’ai pas le temps de m’ennuyer!!

Découverte de l'école.

Hier, je suis allé pour la première fois à l’école rencontrer le prof qui gère les assistants dans cette école. Bon, pour commencer, je me suis perdu en sortant du train (j’ai 10 minutes de train)… J’ai pris la mauvaise direction, et comme c’est un quartier ultra-résidentiel, il est aisé de faire un bon kilomètre sans rencontrer personne… Et c’est donc après 20 minutes de marche dans ce quartier à travers les « road », « drive » ou les « terrace », que j’ai rencontré une personne qui attendait le bus et qui m’a regardé avec étonnement quand je lui ai demandé pù se trouvait l’école… J’imagine qu’elle a dû se dire « mais pourquoi cherche-t-il l’école à cette heure-là?! » Oui, il était 13h45… et l’école finit à 15h!! Bref, elle m’a aidé, un peu comme le font les gens dans la Carte au trésor sur France 3. Et donc finalement, après 10 minutes de marche, j’ai trouvé l’école, juste à temps pour le rendez-vous, qui était fixé à 2h. Vue de l’extérieur, l’école n’a rien de vraiment palpitant, c’est un batiment préfabriqué… Ensuite, j’ai attendu un peu le prof, assisté à l’interclasse où les élèves en uniforme changeaient de cours. Et donc, le prof est arrivé, souriant, sympathique, me faisant visiter le coin des salles de langues. Il m’a dit qu’il ne fallait pas que je m’inquiète, que le travail était très facile… même si pour les premières semaines, ça allait être un peu chaotique! Enfin, je ne commence que lundi prochain, à 10h, où je serai présenté (avec l’autre assistant français) aux élèves. J’ai hâte de voir ça!!

bannerman

Yesterday, I went for the first time to my school to meet le teacher who is dealing with the assistants in this school. To begin my story, let me tell you that I got lost while I went off the train, I’ve only 10 minutes of train… I took the wrong direction, and as it is a very residential area, it’s really easy to walk 1 kilometer with nobody to ask for the dierctions! And that’s after a 20-minute walk through the « road », the « drive » or the « terrace » that I met someone who was waiting for the bus and who looked at me strangely as I ask her where was the school I’m going to work… I imagine she was asking herself « but why does he look for a school at that time?! » Yes, it was 1:45pm and the school ends at 3pm!! Anyway, she helpt me as they do in some games on french tv. And eventually, after 10 minutes, I found the school, just on time for the meeting which as at 2pm. From the outside, the school isn’t really interesting. Then I waited for the teacher, I saw the uniformed pupils changing classes. And then the teacher arrived, smiling, cool. He walk me through the school, as in a visit. He told me that I had nothing to worry about, that the work was pretty easy… even if the first weeks would be a little messy! Anyway, I’m starting to work next monday à 10am where I would be introduced to all the pupils! I can’t wait!!

Related Posts with Thumbnails