Glasgow automnal.

Petite balade automnale dans mon quartier du West End glasgwegian. À Glasgow, il y a beaucoup de parcs et donc beaucoup de verdure qui, l’automne venu, se transforme en orange. Ainsi, voilà une de mes saisons préférées en terme de coloris. Je trouve l’automne fort intéressant visuellement parlant. La fraicheur arrive et les feuilles deviennent chaleureuses… 

Lundi, on sort les poubelles violettes!

Liverpool a une spécificité, c’est une des rares ville à avoir des poubelles violettes… En effet, il est rare de trouver des couleurs folichones pour les poubelles, et c’est pas le cas à Liverpool. Ville qui s’amuse un peu avec ses poubelles… surtout que, du coup, elles ressortent beaucoup dans le paysage vert de la ville. Bref, c’est plutôt amusant! D’autant qu’on a eu quelques soucis avec nos poubelles… faut savoir que les éboueurs ne prennent que les poubelles qui sont bien placées. Et que du coup, même si la poubelle déborde devant la maison, bien ils ne la vident pas, pour la simple est unique raison qu’elle n’est pas placée au point de ramassage, qui se trouve dans la rue à côté… Faut le savoir!

Rosa, rosam, rosae…

C’est à peu près tout ce qui me reste du latin que j’avais tenté d’apprendre au collège. Voici, un sujet qui m’enchante à chaque printemps par sa variété, ses couleurs, ses odeurs…

Couleurs dans la monotonie.

Vitrine colorée…


… au Castelblangeois, Métro Ledru Rolin.

Noël Pop aux Halles.

Deuxième page sur Noël, qui dans un mois sera déjà derrière nous. Cette fois-ci, aux Halles, le centre de Paris, le coeur névralgique à la fois gare et centre commercial, et aussi mon lieu de travail… Cette année, Noël sera donc pop, flashy et tout plein de couleurs. J’aime beaucoup l’idée, ça réveille un peu dans cette grisaille. Et qui a dit que Noël devait être rouge et vert? C’est donc un contre pied bienvenu qu’a pris le centre commercial. De quoi vitaminer l’attente du Père Noël!!


Rose incandescent.

Vous allez me trouver une nouvelle fois romantique et tout… Le rose de ce ciel matinal m’a tellement frappé, par sa puissance, par son énergie que j’ai sauté sur mon appareil et tenter d’immortaliser l’instant. Mais sachez chers lecteurs que cette photo n’est qu’une pale copie de l’original. C’était tellement dense et instantané et ponctuel, le rose était tellement… rose!

Related Posts with Thumbnails