Les tops de l'année 2009.

Avant même d’entamer l’année 2010 qui nous plongera dans une nouvelle décénie, la dernière si l’on en croit les descendants de Nostradamus (qui croient que le monde s’arrêtera en 2012…), je vous propose de revenir sur quelques tops proposés ici ou là, futiles ou utiles, ils nous disent tous quelque chose de l’année passée!

Commençons avec NME qui propose un top des meilleurs articles postés sur leur site (NME.COM’s biggest story of 2009), ainsi on retrouve naturellement l’annonce de la mort de Michael Jackson à la première place et en fin de ce top, Tim Burton qui rend hommage à The Cure. Ensuite, les twitterphiles seront réjouis de trouver ce top des tweets qui ont marqué l’histoire (The Top 10 Most Important Tweets of 2009) où le tweet d’Obama recevant le prix Nobel de la Paix se retrouve en tête suivi un peu plus loin par le tweet d’Ashton Kutcher qui se félicitait d’avoir plus de suiveurs que CNN…  Pour les pessimistes, Technologizer revient sur 87 évènements qui font de cette décénie la plus bête (Dumb Decade)… L’occasion de voir les différents errements des grandes compagnies, comme Apple et son iPhone ou Windows qui se plante avec Millenium. Musicalement parlant AOL propose un classement des meilleurs singles de l’année (Top Songs of 2009)… je suis assez d’accord avec deux d’entre eux, aka Lady Gaga et Black Eyed Peas. Commercialement parlant, Yahoo fait un classement des meilleures recettes au cinéma cette année (Top 10 Box Office Movies of 2009), et on retrouve Twillight, Up, Transformers, Hangover… Le Telegraph nous propose lui un résumé des tendances technologiques de l’année (Top 10 Technology Highlights 2009), la folie des applications pour iPhone, la folie Twitter, la croissance des Netbooks. Plus spécialisé et pas forcément légal, TorrentFreak fait le classement des 10 sites de Torrent les plus visités en 2009 (Top 25 Most Popular Torrent Sites of 2009)… à la première place desquels on retrouve The Pirate Bay. Twitter dresse la liste des tendances 2009 (Twitter Top Trends of 2009), les évènement qui ont fait vibrés l’oiseau bleu, les personnalités les plus recensées, les films les plus buzzés, émissions de télé dont on parle le plus… Mashable dresse la liste des meilleurs memes qui ont circulés sur la toile cette année (The Top Internet Memes of 2009), au premier rang desquels le petit garçons shooté après un passage chez le dentiste, suivi par Suzan Boyle, et plus loin par Kanye West qui tape un scandale aux MTV VMAs… Quant à mon blog, voici le top 3 des articles les plus vus: sans grande surprise, Boosté par Alexander Rybak et Zac Efron arrive en tête, suivi par Live Blogging: Michael Jackson Memorial et par  Celui qui a failli voir Zac Efron… Vous l’aurez surement compris, cette année Zac Efron m’a rapporté une bonne quantité de visiteurs!

Quelle année, cette année-là!

Et si Obama n'était que de la poudre aux yeux?

obama pointed fingerDe plus en plus de choses me font penser que Barack Obama n’est que de la poudre aux yeux. En novembre dernier, on pensait que l’élection de Barack Obama allait mettre un sacré coup au conservatisme américain. Barack, pensait-on, allait sauver le pays, allait changer les États-Unis. C’était sous le coup de l’émotion, et maintenant, l’euphorie laisse place à une certaine déception. Certains vont même jusqu’à penser que Bush, au moins, disait ce qu’il pensait.

La déception se fait sentir un peu partout dans les rangs des progressistes. La communauté LGBT pense que Barack Obama les mène en bateau concernant le droit au mariage. En effet, il avait fait de belles promesses aux gays et lesbiennes du pays en faisant miroiter une loi permettant à tous de se marier. Maintenant qu’il est au pouvoir, Barack Obama ne semble pas pressé, proposant même une politique digne de la ségrégation (sans le dire): equal but separate. Ainsi, les gays auront un mariage à eux, mais pas le même que les hétéros… Les critiques sont amères.

De même, pour les crimes de guerre. On pensait que Barack Obama aurait les tripes de sanctionner les crimes de barbaries et la pratique de la torture telle qu’elle avait été légalisée par le gouvernement Bush… or, pas plus tard qu’avant hier, il annonçait qu’aucune sanction ne sera prise. Il a même été jusqu’à réouvrir les tribunaux d’exceptions à Guantanamo, avec de nouvelles règles, certes, mais le mal est fait. De plus, les photos des actes de tortures ne seront pas rendues publiques… un recul.

Bon, il reste quelques espoirs avec l’assurance maladie. Clinton avait échoué faute d’appui politique, Obama va devoir appuyer fermement la création de la sécurité sociale alors que le Sénat, assez conservateur, ne semble pas vouloir voter cette réforme. Pour preuve, le nombre de mail que je reçoit par le mouvement MoveOn qui a milité pour l’élection d’Obama et qui milite pour la création d’un sécurité sociale, entre autre.

On le sait, la tâche de Barack Obama est lourde, mais cela n’excuse pas tout… Je commence à me demander si vraiment Barack Obama est vraiment liberal… parce qu’il semble qu’il soit aussi libéral que Clinton l’était, « a new kind of democrat« .

#1161. Edition Spéciale. Obama est maintenant le maître du monde!

obama-20-janvier.gifVoilà deux mois qu’on attendait ce jour, et il est arrivé. Obama est devenu le 44ème président des Etats-Unis peu après 18h – heure française. J’ai regardé le discours en direct sur internet, c’était beau, émouvant et historique. Obama s’est adressé aux Américains, mais aussi au reste du monde. Il a même demandé l’aide de Dieu!! Il faut dire que l’héritage de Bush Jr est assez catastrophique. N’ayant rien fait contre la crise financière, ayant effoncé le pays dans une guerre coûteuse, le pays est exsangue. La tâche d’Obama est collossale, c’est un euphémisme. Il va falloir être patient, mais tant qu’il y a de l’espoir… En effet, l’espoir soulevé pendant la campagne n’est pas encore retombé et va, espérons-le, permettre à Obama de mettre en oeuvre les politiques adéquates. Au menu, il lui faudra fermer la prison de Guantanamo, il faudra finir deux guerres, il faudra mettre en place un régime de sécurité sociale…. et ainsi de suite.

Mais aujourd’hui, je me laisse aller et je déclare: « I’m so proud of the United States. »

#1102. Obama Superstar!

Obama's book widely advertised in Paris

Le visage de Barack Obama a recouvert tous les murs de Paris pour la sortie de son livre…

#1098. Mails from Obama.

1098.gif

La campagne Américaine est belle et bien finie, j’arbore toujours mon badge « O » sur moi et je suis tellement heureux de voir Obama président… vous pouvez pas savoir. En fait, ce qui me fait vraiment plaisir, c’est le contraste entre Bush qui représente l’ultra-conservatisme et Obama qui représente pour l’instant l’espoir d’un monde meilleur. En tout cas, cette élection est historique, reste à savoir si Obama et son équipe auront les moyens de leur politique…

nov4_changecanhappen_e30.jpg

Or donc, hier, j’ai reçu un mail pour m’expliquer que le Parti Démocrate s’est tellement endété pour cette campagne, la plus chère de l’histoire Américaine, faut-il le rappeler, qu’il fait maintenant appel aux militants pour lui venir en aide. C’est comme un grand télé-achat. Pour $30, on peut acheter un t-shirt « Change Can Happen ». Et venir, par la même occasion, en aide au Parti Démocrate. Je reçois aussi des mails d’un organisation de soutien à Obama qui s’appelle MoveOn qui me propose de recevoir gratuitement un sticker intitulé « Yes We Did »et deux jours plus tard d’acheter un t-shirt avec ce même dessin… Mais le plus rageant dans l’histoire, c’est que ces achats ne sont accessibles qu’aux Américains. En effet, comme ce sont des objets de campagne électorale, il est impossible d’y injecter de l’argent étranger… Normal, me direz-vous.

Et puis la semaine dernière, je suis parti à la recherche de journaux Américains sur les résultats des élections… mais impossible d’en trouver. Rupture de stock totale. Et visiblement je ne suis pas le seul à en vouloir puisque S. m’annonçait récemment qu’on pouvait trouver ces journaux collectors sur eBay à des prix exhorbitants! On n’arrête pas les affaires!

#1096. Politique française.

1096.png

Tout est parti mercredi matin, avec l’annonce des résultats des élections américaines. « C’est un grand message d’espoir », c’est pas moi qui le dit, mais le représentant de l’espoir en France: Patrick Devedjian! Eh ehe! Oui, un message d’espoir… En même temps, c’est pas lui qui va en donner! Ce type me fait penser à un faux-cul immense… Mais il a raison, Barrack est plus proche de ses idées que de celles de l’ami Besancenot! Parlant d’espoir, je pense que le paysage politique français est complètement bouché par les partis eux-mêmes. Les barons de chaque parti empêchent aux nouvelles tête d’accéder aux postes importants des parti. Pour preuve: pas un seul (ou si peu) dirigeant issu de l’immigration… le seul teint halé dans ces arcades du pouvoirs seraient ainsi dues à un trop plein d’UV! Mais que voulez-vous, le pouvoir est une affaire trop sérieuse pour être partagée… Faut pas pousser, non plus!

Or donc, nos amis les français me font bien rire. Ils sont plus de 80% à approuver l’élection de Barrack Obama… tient, ce chiffre correspond au pourcentage de personnes qui n’ont pas votées pour Lepen en 2002! Comme me le rappelait un prof, quand on regarde autour de soi, on s’imagine aisément qu’environ une personne sur cinq a voté Lepen en 2002… Et donc, c’est pas demain qu’un noir se retrouvera propulsé candidat d’un parti présidentiel. Et tant que cela ne sera pas possible, je pense que le malaise politique persistera.

Enfin, nous voilà soulagé parce que c’est Mme Fra-Ter-Ni-Té qui va bientôt prendre les rennes du PS… Évidemment je désapprouve. Évidemment je considère que quand on a perdu à une élection, on se range. Parce que tel que c’est parti, aux prochaines présidentielles, on aura un air de déjà vu: je vois bien un Sarkozy-Royal… Effrayant, nan? En fait, c’est un peu dingue, mais je pense qu’il faudrait refondre le paysage politique français: un parti libéral à gauche et un parti conservateur à droite. Mais bon, ce n’est qu’une douce utopie… Remarquez, au départ, l’élection d’un noir aux États-Unis n’était-elle pas qu’une douce utopie?!

#1095. The 44th President of the United States is….

t1wideobama01cnn.jpg

mg29293-2.jpgBarrack Obama. 1964, le Civil Rights Act sous Johnson abolissait la ségrégation. 2008, un Africain Américain est élu président des États-Unis. Une victoire incontestable que son adversaire a reconnu. Un fait historique tout aussi retentissant. À l’international, l’image des États-Unis va se redresser. À l’intérieur, le travail est immense. Après les 8 années de Bush, le pays est exsangue. Il faut d’abord remettre à plat le système de taxation (qui taxe actuellement plus fort les bas salaires que les gros), lancer l’assurance maladie universelle plusieurs fois tentée, mais toujours refusé par les lobbies et les plus conservateurs… Et soulagement aussi. Voir McCain et surtout Palin élus aurait été flippant… Leur supposées valeurs ne vont pas gérer l’Amérique! Ouf. Maintenant, tout le monde pense à Kennedy qui s’était fait élire sur un programme de changement, et l’on souhaite à Barrack Obama de réussir là où Kennedy n’a pas réussi et un tout autre destin!

Bravo! Et félicitation au peuple Américain!

Related Posts with Thumbnails