Resto: Squid Ink.

Squid Ink nous a été recommandé par un serveur de Gotham. Squid Ink installé dans le quartier de Ancoats, dans le nord de Manchester, est un restaurant atypique. Il n’y a pas de menu, enfin, si, il y a un menu unique qui change au grès des saisons et ce chaque mois. Donc. nous avons dégusté le menu de février, concocté par un chef qui n’en est pas un, il est surtout passionné de cuisine, inspiré par ses origines jamaïcaines, et aidé d’un serveur très sympathique. La carte des vins est intéressante, elle propose des vins du monde entier. Le menu était composé de quatre plats, tous présentés par le chef avec minutie. Ainsi nous savons que la cuisse de poulet était braisée dans un barbecue à 1000 degrés pendant quelques secondes. Mais revenons-en au début, où l’on a mangé un boeuf haché au curry avec des petits pois, de la patate douce et un yaourt au citron vert. Petite mise en bouche, que ne nous a pas renversé, mais la suite fut plus à la hauteur. Ainsi, un filet de cabillaud avec de la carotte, du poivron et des piments marinés au vinaigre, suivi d’une patte de poulet confit à la jamaïcaine avec un blanc de poulet poché, du riz et des pois, de la banane plantain et une compote de mangue. Le quatrième et dernier plat était le dessert, à la hauteur des deux derniers plat. Ananas roti, glace à la noix de coco, de la mangue, un pain d’épice au rhum. Prix du menu: £30. Verdict: on reviendra!

 

Gâteau à la Guinness et chocolat.

Voilà une recette testée et approuvée. Je l’ai emprunté à Jamie Oliver, merci Jamie. 😉

2016-11-05-15-55-09

Il vous faut:

Pour le gâteau:

  • 100 grammes de beurre
  • 75 grammes de chocolat noir
  • 200 ml de Guinness
  • 200 grammes de farine
  • 20 g de chocolat en poudre
  • 1 cuillère à café de levure chimique
  • 2 oeufs
  • 200 grammes de sucre roux

Pour le glaçage:

  • 3 cuillères à soupe de cream cheese
  • 200 grammes de sucre glace
  • 3 cuillères à café de Guinness
  1. Faites fondre le beurre et le chocolat. Puis laissez refroidir à température ambiante et ajoutez la Guinness.
  2. Pré-chauffez le four à 180C. Graissez le moule avec du beurre.
  3. Dans un saladier, mélangez la farine, le chocolat en poudre et la levure. Dans un autre saladier, battez les oeufs et le sucre pour obtenir une crème mousseuse.
  4. Mixez la moitié du chocolat/Guinness dans les oeufs, puis la moitié de la farine. Répétez avec le reste du chocolat et de la farine.
  5. Versez la pâte dans le moule et enfournez pendant 40 minutes.
  6. Laissez refroidir pendant 10 minute puis transférez sur une grille.
  7. Pour le glaçage, mélangez la cream cheese avec le sucre glace, ajoutez la Guinness, mélangez. Si c’est trop liquide, ajoutez du sucre glace.
  8. Etalez sur le gâteau, réservez au frais. 
  9. Servez pour un thé ou si l’Irlande joue au rugby!

Streetfood en Thailande.

Je vous l’avais promis alors voici l’article sur la streetfood thaï. Une chose est sure c’est que les thaïlandais aiment manger et ils savent faire à manger… dans la rue. D’après ce que j’ai compris, les thaïs n’aiment pas manger chez eux, alors ils prennent leur scooters et direction les rues. Quand on sort des zones touristiques, il est facile de manger pour vraiment pas cher (entre 1 et 2 euros pour un plat conséquent) et c’est absolument délicieux. Ce qui est encore mieux c’est de commander sans vraiment savoir ce que c’est et que le vendeur ne parle pas vraiment anglais, alors ce qui arrive sur la table est un mystère. Donc il faut éviter les attrapes touristes et partir à l’aventure. De plus, les glaçons sont sûrs, j’ai bu beaucoup d’eau avec des glaçons et aucun problème gastrique. Ce qui est rassurant c’est les troquets qui préparent les plats devant nous.

À Bangkok, il y a le choix: on trouve des vendeurs dans toutes les rues, la viande grille, ça sent le barbecue, c’est magnifique! Le soir, il faut allez à Sukhumvit Soi 38, une allée couverte bordée de vendeurs. Et au milieu une food court où les serveurs apportent ce qu’ils viennent de cuisiner. L’endroit est assez authentique, beaucoup de Thaïs s’y rendent. Dans la journée, Chinatown est une belle balade.

À Chiang Mai (dans le nord), il faut éviter absolument le Night Bazaar, comme son nom l’indique, c’est un attrape touriste sans intérêt. La spécialité locale c’est les barbecues, c’est remplit de Thaï et ça a l’air bon, on n’a pas testé, on s’en est rendu compte à la fin de notre séjour. On a par contre beaucoup apprécié les petites remorques dans le nord de la ville (Santitham Road, Hussadhisawee Road), des soupes, du Pad Thai, des grillades… Chacun sa spécialité. On mange au bord de la route, les mobylettes s’arrêtent et commandent avant de repartir.

Par contre GROSSE déception dans les îles, en particulier Koh Phi Phi. Très, voire trop touristique, c’est plus des restaurants avec des plats occidentaux… Quand à la cuisine locale, c’est du poisson, forcément, mais on nous a dit et re-dit de ne pas en manger, sachant que le poisson n’est pas spécialement frais (les ventes de poisson se font dans la rue, des sacs en plastique remplis). 

Pour conclure, je vous laisse avec regarder les photos, si ça ne vous donne pas envie de voyager, je ne sais pas ce qu’il vous faut! 😉

Restaurant: 47 King Street, Manchester.

Je vais inaugurer une nouvelle rubrique dédiée aux restaurants. Parce que nous l’avons remarqué, il suffirait plus d’une année pour se faire un restaurant différent par jour. Malheureusement, nous nous contentons à y aller une fois par semaine. Donc cette semaine, nous avons testé et approuvé, je vous le dit tout de suite, le 47 King Street à Manchester.

Situé dans une rue discrète, sous un parking, ce restaurant sans nom est une adresse renommée. Il n’est pas rare de le voir rempli avec des voitures de luxes garées aux abords. A la carte, il y a une sélection de plats préparés avec des produits locaux pour proposer une cuisine franco-britannique, une fusion haut de gamme. Que ce soit des moules marinières ou un parfait de foie de poulet, l’entrée est un délice, suivi d’un médaillon de boeuf élégamment reposé sur un lit de purée de pommes de terre tout aussi délicieux. La viande fond dans la bouche, des légumes verts sont apportés, une célébration. Pour le dessert, encore la sélection est méticuleuse, mais nous avons choisi une dessert à partager qui consistait en une farandole sucrée: mousse au chocolat, crème brulée magnifiquement exécutée et gelée de fraise. Nous sommes sortis repu, le sourire aux lèvres. Un délice.

Boule de pain au camembert chaud.

En surfant sur Facebook, je suis tombé sur cette vidéo où l’on découvre une nouvelle manière de préparer un camembert chaud. J’ai voulu tester et j’ai réussi! Miam!

2016-01-08 19.28.22

Photo du Mois: Soyez Créatif à la maison.

Etant en plein déménagement, logeant actuellement dans une chambre à Hackney en Airbnb, et n’ayant pas encore de confirmation pour mon nouvel appartement, bien ce sujet du mois tombait à point nommé puisque la deuxième moitié du sujet est impossible, je n’ai pas de maison! Alors, j’ai fouillé dans mes archives, et les seules créations que j’ai pu trouvé étaient mes recette de cuisine. Donc voici la recette de cookie! Je ne suis pas spécialement convaincu par la qualité de l’idée, mais comme dirait Pierre de Coubertin, l’important c’est de participer!

2015-03-15 14.48.44

A chaque jour sa photo, A’icha, Akaieric, Alban, Alexinparis, Arwen, Aude, Autour de Cia, BiGBuGS, Blogoth67, Blue Edel, Calamonique, Canaghanette, Cara, Carole en Australie, Champagne, Chat bleu, Christophe, Cocazzz, Cricriyom from Paris, CécileP, Céline in Paris, Dame Skarlette, DelphineF, Dom-Aufildesvues, Dr. CaSo, El Padawan, Estelle, Eva INside-EXpat, Fanfan Raccoon, François le Niçois, Frédéric, Félicie, Galéa, Gilsoub, Giselle 43, Guillaume, Homeos-tasie, Iris, Isaquarel, J’habite à Waterford, Josette, Julia, KK-huète En Bretannie, Koalisa, Krn, La Fille de l’Air, Lau* des montagnes, Laulinea, Laurent Nicolas, Lavandine, Lavandine83, Lecturissime, Les bonheurs d’Anne & Alex, Les Filles du Web, Loqman, Loulou, Luckasetmoi, Lyonelk, magda627, Mamysoren, MauriceMonAmour, Memories from anywhere, Morgane Byloos Photography, Nanouk, Nicky, Noz & ‘Lo, Philae, Philisine Cave, Pilisi, Pixeline, princesse Emalia, ratonreal, Renepaulhenry, Rosa, Rythme Indigo, Sinuaisons, Suki, Tambour Major, Testinaute, Thalie, Tuxana, Un jour, une vie, Utopique-Lily, Woocares, Xelou, Xoliv’.

La bouffe polonaise!!

Ah la bouffe polonaise, c’est un truc! Rien de bien raffiné comme la nourriture française, en Pologne, c’est un peu comme en Allemagne, la nourriture tient au corps. Pas de chichi, on s’en envoie! Alors imaginez, on arrive au resto, on regarde la carte. On voit le mot entrée, on se dit, tiens on va se partager une assiette de charcuterie, avant d’attaquer un plat principal… Sauf que nous ne nous étions pas rendu compte que cette assiette de charcuterie était massive. Quand je dis massive, il y avait de quoi nourrir quatre personnes! Pareil, une fois, nous avons mangé dans un resto qui s’appelle Honoratka et nous étions prévenus de l’affaire. Le menu indiquait: « pour deux personnes affamées » Résultat, pléthore de viande, de légumes confits… Il y a de quoi se remplir la panse. 

Mais en Pologne, il y a des plats et soupes qui valent le détour. Les pierogi, ces raviolis fourrés à toutes les sauces. Le zurek, une soupe qui aide à lutter contre la gueule de bois. On en trouve à peu près partout, mais surtout dans les Milk Bars. Il s’agit d’une cantine toute droit sortie de l’ère soviétique qui sert des plats simples à des prix battants toute la concurrence. Le principe est le suivant, on regarde la carte écrite exclusivement en polonais. On essaye de commander à la matrone perchée sur un piédestal, nous surplombant. Sans un sourire, ne levant pas les yeux de son journal, elle nous indique le prix à payer. Ensuite, on donne notre note à la cuisine, qui se trouve derrière un trou dans le mur. Là on voit les marmites bouilloner, entourées de femmes d’une bonne quarantaine d’années au minimum. Des femmes qui semblent avoir fait ça toute leur vie! C’est rapide et délicieux! A essayer!

Related Posts with Thumbnails