Photo du Mois: Sensuel.

Aucune idée jusqu’à hier soir, quand je suis tombé devant la première de la comédie musicale de Meatloaf, Bat Out of Hell.

Akaieric, Alban, Alexinparis, Amartia, Angélique, Aude, Autour de Cia, BiGBuGS, Blogoth67, Brindille, Calamonique, Carole en Australie, Chat bleu, Chiffons and Co, Christophe, CécileP, Céline in Paris, Danièle.B, DelphineF, El Padawan, Escribouillages, Estelle, Eurydice, Evasion Conseil, François le Niçois, Frédéric, Gilsoub, Gine, Giselle 43, J’habite à Waterford, Je suis partie voyager, Jess_TravelPicsAndTips, Josette, Josiane, Kellya, KK-huète En Bretannie, Koalisa, Krn, La Fille de l’Air, La Tribu de Chacha, Lau* des montagnes, Laurent Nicolas, Lavandine, Lavandine83, Lilousoleil, Luckasetmoi, Lyonelk, Madame Rêve, magda627, Mamysoren, Mirovinben, Morgane Byloos Photography, Nanouk, Natpiment, Nicky, Pat, Paul Marguerite, Philae, Philisine Cave, Pichipichi Japon, Pilisi, Renepaulhenry, Sous mon arbre, Tambour Major, The Beauty is in the Walking, Tuxana, Xoliv’, écri’turbulente.

Ma bédéthèque: Salto, l’histoire du marchand de bonbons qui disparut sous la pluie.

Je suis tombé sur Salto un peu par hasard. J’ai craqué pour le style crayonné de l’album. L’histoire est passionnante: un père de famille, tête en l’air, distributeur de bonbons dans le sud de l’Espagne, écrivain dans ses rêves. Sa femme pète régulièrement un plomb en voyant les finances de la famille, mais le père est très présent, journées à la plage. Le bon temps. Sauf qu’il n’y a plus d’argent, mais courant 2007, le gouvernement espagnol, alors en proie à une vague d’attentat de l’ETA dans le pays Basque, lance une vague d’emploi de gardes du corps. Sans entrainement, Miquel embarque sa famille et commence son boulot. Les heures passent à guetter, à vivre dans la peur… La famille se décompose, le père est absent. Comme je le disais plus haut, le livre est magnifique, l’histoire basée sur la vie de Mark Bellido, considéré comme traitre par le gouvernement espagnol, qui travailla comme garde du corps pendant 4 ans. Sous les traits de la belge Judith Vanistendael, l’histoire prend vie, au début coloré, les dessins deviennent sombres au Pays Basque. Un livre à lire.♥♥♥ 

Ciné Reviews: Hidden Figures et Logan.

Hidden Figures raconte l’histoire méconnue de trois femmes afro-américaines qui travaillaient pour la NASA. Les bureaux étant localisés en Virginie du Sud, la ségrégation battait son plein. Sauf que dans la course aux étoiles, il fallait battre les soviétiques et quand la meilleure mathématicienne des Etats-Unis se trouve être noire, il a bien fallu s’adapter pour le meilleur. Cette femme, c’est Katherine G. Johnson et elle a calculé mieux que quiconque les trajectoires des mises en orbites et de re-descente. Elle travaillait avec Dorothy Vaughan qui fut la première femme noire en charge d’un service à la NASA, et Mary Jackson qui fut la première femme noire ingénieur. Ce film biographique est brillamment interprété par Taraji P. Henson, Octavia Spencer et Janelle Monaé. A noté la présence de Kevin Costner dans le rôle de patron de la NASA et de Jim Parsons en sous-chef raciste. Très bon film. ♥♥♥

Logan est le dernier opus sur le héros Marvel. Le mutant est fatigué, alcoolique et surtout blasé. Un rêve, ce bateau, pour le payer, il conduit une limousine. Sauf que ça déraille quand il se trouve à conduire une jeune fille, apparemment mutique mais dotée de pouvoirs surprenants. Hugh Jackman campe Wolverine, le film est très violent, du sang, des bastons… Les griffes transpercent les corps, les crânes. C’est assez hallucinant. Pour ce qui est du film en lui-même, c’est une réussite, rien à voir avec les autres Wolverine. Celui-ci a le calibre d’un film d’auteur, presque. C’est noir, c’est pessimiste, mais les paysages sont magnifiques et les rebondissements nombreux. J’ai vraiment aimé. ♥♥

Ma bédéthèque: Charly 9.

Charly 9, album de Richard Guérineau d’après Jean Teulé. Donc après Je, François Villon, je me suis lancé à la découverte d’un roi maudit, Charles IX, jeune roi qui, poussé par son ignoble mère, Catherine de Médicis, va ordonner le massacre de la St Barthélémy à l’âge de 22 ans. Le livre commence à ce moment-là. On le suit tomber dans les abysses de la folie, entre soif de sang et angoisse, le roi meurt à 23 ans. Cet album retrace donc la dernière année de Charles IX. Charly 9 avait un bon fond mais on s’en souvient comme un mauvais roi. Superbe livre, illustré avec finesse, le sang coule sur presque chaque planche. Si les bulles sont parfois très verbeuses, le dessin est toujours soigné. A lire. ♥♥

Ma bédéthèque: L’été Diabolik.

L’été Diabolik est une superbe bd signée Thierry Smolderen et Alexandre Clérisse. Été 1967, Antoine, un ado sans histoire, joue une partie de tennis et gagne, et puis rien ne se passe comme prévu. Hommage à Diabolik, une bande dessinée italienne, l’histoire reprend l’espionnage et le roman initiatique. L’été 1967 pour Antoine, c’est un été mystérieux et le mystère se creuse. Le style, très coloré et très pop, s’inspire d’Hockney alors que l’histoire nous met dans l’ambiance de John Le Carré. L’histoire contraste avec le style. Un album très intéressant. ♥♥♥

Ciné Reviews: Moonlight et The Founder.

Moonlight, c’est la chronique d’un garçon afro-américain qui grandit tant bien que mal en Floride dans une sorte de ghetto ensoleillé. Elevé par une mère droguée, il tente de fuir, il va trouver refuge chez un couple qui continuera à l’aider. Le film est coupé en 3 parties, comme le montre l’affiche si l’on fait attention. La première, l’enfant mutique harcelé par ses camarades, la deuxième, l’ado mystérieux qui rencontre ses premiers émois, et la troisième, le jeune homme gangsta avec dents en or. On découvre la vie de ce jeune homme balloté qui se pose des questions, il est gay, mais c’est moins de cela qu’il s’agit, je pense que ce film est une fable amoureuse et universelle de ce qu’est de grandir. Les acteurs sont excellents, l’image est magnifique. Un chef d’oeuvre. Vraiment à voir et pourquoi pas, à revoir! ♥♥♥

The Founder, l’histoire de l’homme qui a rendu le monde obèse… Enfin presque, un beau salaud comme on les aime. Un opportuniste au nez creux. Alors vendeur de machine à milkshake, Ray Kroc se rend en Californie où les frères McDonald ont inventé une méthode révolutionnaire pour cuisiner rapidement. Ray veut franchiser et développer la marque, se faire du fric et pourquoi pas évincer les frères de l’affaire. Michael Keaton est excellent dans ce rôle qui, je trouve, lui va à merveille. Nick Offerman est parfait dans son rôle de frère McDonald. Le film est un biopic plus qu’un drame, c’est le biopic d’un requin. ♥♥

Ma bédéthèque: Un bruit étrange et beau de Zep.

Je suis tombé par hasard sur cette bd signé Zep, le père de Titeuf. Cet album, c’est l’histoire de Magnus, alias William, frère chartreux qui est rentré dans les ordres quelques 25 ans auparavant. Sa tante vient de mourir et il doit se rendre à Paris pour la lecture du testament. Sur le chemin, dans le train, il rencontre un jeune femme, Mery… Ce livre parle des sens, le rapport au silence, à la vie, à la mort. Brillamment illustré, dans des tons de bleus ou de roses, Zep choisit l’épure pour les couleurs et les détails dans le dessin. Paris, mais aussi la montagne, les personnages sont très détaillés, c’est une BD qu’on savoure, qu’on dévore mais qu’on relit.

Related Posts with Thumbnails