Ciné Reviews: War for the Planet of the Apes et Dunkirk.

La Guerre pour la Planète des Singes est une expérience singulière dans le monde des grands singes (apes comme on les appelle en anglais). En effet, le film suit le destin de Ceasar, le chimpanzé que l’on suit depuis le début de la saga. Les singes ont maintenant pour rivaux une guerrilla d’hommes mené par le Colonel. Animé par un esprit de revanche, Caesar va tout faire pour retrouver le Colonel (qui, SPOILER ALERT, a tué les enfants de Ceasar). Cette fois-ci, tout est filmé du point de vue des singes qui se battent pour exister. Si l’histoire est assez prévisible, le fait que le film soit presque muet en fait un objet à part. Les singes communiquent par signes, seuls quelques uns parlent, et les hommes sont affectés par un mal nouveau qui les rends muets. Bref, je recommande ce film, le dernier de la saga. Belle conclusion.

Dunkerke, ville du nord de la France. Réalisé par Christopher Nolan, le film est découpé en trois chapitres qui se mêlent, mais il faut y faire attention pour comprendre ce qui se passe. Ainsi, la plage où les britanniques font la queue en attendant un sauvetage, la mer où des particuliers viennent porter secours avec leurs bateaux, en enfin, les airs où les avions de la RAF mènent une bataille contre les avions nazis. Si on ne voit pas les ennemis, on les sent. À mon goût, il s’agit du meilleur film de Nolan, qui nous livre une expérience immersive dans l’enfer de cet épisode de la Seconde Guerre Mondiale. Alors, si le film se focalise sur les Britanniques, laissant de côté les Français, Belges et autre Hollandais, on peut quand même apprécier le long métrage. Je disais plus haut une expérience immersive, et pour cause, la caméra suit au plus près les personnages, la musique, sorte de symphonie oppressante, monte crescendo. Bref, un film à voir même si c’est très britannico-britannique.

Related Posts with Thumbnails

Laisser un commentaire