Visite au consulat français à Londres.

Première fois. Hier, je suis allé au consulat français à Londres, dans le très chic quartier de South Kensington, pour renouveler mon passeport. Rendez-vous pris deux semaines à l’avance, je m’assure d’arriver en avance. Accueilli à l’entrée par deux gardes armés britanniques, petit frisson, l’effet Je Suis Charlie est là. On rentre quelque part d’important. La petite plaque et les drapeaux confirment le lieu, c’est bien le consulat français. J’appuie sur le bouton, puis un vigile me demande qui je suis, l’heure de mon rendez-vous et la raison de ma visite. Il vérifie sur sa liste, jette un coup d’oeil sur mon passeport… et me voilà entré. Il faut ensuite montrer patte blanche, un autre vigile me demande déposer mon sac et manteau sur un scanner, et après mon passage m’ôte ma fourchette (je sortais du travail où j’apporte une salade le midi). J’étais très en avance, genre 25 minutes. Mais, une fonctionnaire m’a très rapidement pris en charge. Photo prise, empruntes digitales scannées. Ne restait plus qu’à payer, ce fut fait en un rien de temps. De retour dans la salle d’attente vide, où trône un photomaton anglais qui s’exprime en français (étrange), j’entends mon nom sur des hauts parleurs… L’heure est venue pour payer. £70 pour le passeport et la photo. Je serai de retour dans quelques jours quand mon passeport sera arrivé! Drôle d’expérience que d’entrer sur le territoire français en plein coeur de Londres. Même pour grimper dans l’Eurostar, ils ne prennent pas autant de précaution de sécurité.

Mur.

2015-01-02 20.06.50-1Sur le mur des 26 Couleurs, salle de cinéma indépendant à Ponthierry en Seine et Marne. Il s’agit d’une ancienne usine de papier peint, qui fonctionnait avec une machine à 26 couleurs, qui était capable d’imprimer un papier peint avec 26 couleurs simultanément… Depuis, ce lieu est devenu un espace culturel. Or depuis les municipales et le passage de la ville à l’UMP, rien ne va plus pour le cinéma. Le nouveau maire de droite souhaite réduire les coûts, et aurait bien envie de se débarrasser de ce lieu qui ne produit rien, n’est pas rentable selon la logique conservatrice. Reste que le cinéma fonctionne encore, programmant une diversité de films et de spectacles bienvenus dans cette région.

Ciné Reviews: Into The Woods et Mortdecai.

Into The Woods est une comédie musicale produite par Disney avec la musique de Stephen Sondheim (à qui l’on doit West Side Story, entre autre). L’histoire recoupe certains contes des frères Grimm, soit Le Petit Chaperon Rouge, Cendrillon, Jack et le Haricot Magique et Raiponse. Une sorcière décide de venir en aide à un couple qui souhaite désespérément avoir un enfant, suite à un sort qu’elle a posé sur le père du mari. Elle lui demande de réunir quatre objets pour qu’il retrouve sa fertilité. Sauf que rien ne va se passer comme prévu…. Tant et si bien que tout déraille. Et c’est ainsi que le film m’a perdu. Je m’attendais à une petite comédie musicale, sauf qu’elle est trop longue, beaucoup trop de longueurs. C’est assez insupportable sur la fin! Le tout, malgré la prestation de Meryl Streep en sorcière. Bref, je n’ai pas aimé, même si certaines chansons sont pas mal, c’est du Sondheim quand même!

MO_D01_00075.NEFMortdecai est un thriller comique avec Johnny Depp, Ewan McGregor et Gwyneth Paltrow. Mortdecai est un lord anglais sans le sous qui trafique des oeuvres d’arts. Jusqu’au jour, où l’escroc qu’est Mortdecai se retrouve confronté dans une enquête mêlant MI5, agents russes, terroristes et va le mener entre Hong Kong, Londres, Oxford, Los Angeles, Moscou. Le film se veut volontairement puérile et comique. Johnny Depp y campe un noble à l’accent assez incroyable, pour ce qui est de Gwyneth Paltrow, elle n’est pas en reste. Ewan McGregor est assez excellent aussi. J’ai vraiment passé un bon moment en regardant ce film.

Le haggis, qu’est-ce que c’est?!

2015-01-25 13.11.38

Fabisounours et d’autres me demandent ce qu’est le Haggis, et la question tombe plutôt à pic, puisqu’hier c’était la fête du Haggis, autrement appelée ‘Burns Night’. Plat national écossais, le haggis a été instauré au rang d’honneur avec une ode écrite par le poète écossaise: Robert Burns. Ce poète est considéré comme le père de la nation écossaise. Ce n’est donc pas un hasard s’il a un jour, le 25 janvier, et que le Haggis soit le plat du jour! Mais qu’est-ce que le haggis? Bien, en français, c’est ce que l’on appelle ‘la panse de brebis farcie’. Prenez une panse de brebis, fourrez-la d’abats de mouton (poumon, foie, coeur…) et d’avoine, assaisonnez bien, et vous avez ce plat délicieusement relevé à la texture si particulière. Il est bien rare d’en trouver au sud du mur d’Hadrien, aussi, il est fort rare que j’en mange. Mais lorsque l’occasion se présente, je n’hésite pas!

 
Head Over Heels For Haggis

Cailles farcies au Haggis.

Avant les vacances de Noël, j’avais acheté des cailles chez Lidl, dans leur marque Deluxe qui propose des produits qui sortent un peu du basique. Et pour mon anniversaire, j’avais envie de préparer un déjeuner. Donc, j’ai pensé naturellement à mes 4 cailles qui attendaient au congélateur. Sauf que je ne savais pas comment les préparer, il me fallait une idée et j’ai repensé à ce Haggis qui patientait dans ledit congélateur depuis un peu moins d’un an. Je l’avais acheté pour la Burns Night, fête du père de l’Écosse qui a lieu fin janvier. Et donc, après avoir tapé Haggis et Quails sur Google, je suis tombé sur cette recette que j’ai un peu adapté. 

IMG_4583

Voici comment faire:

Farcissez les cailles avec le haggis après s’être assuré que toutes les plumes soient brulées. Massez bien les cailles pour bien répartir le haggis. Il faut être généreux. Ensuite, dans une poêle, faites chauffer de l’huile et du beurre pour saisir les cailles. Quand elles brunissent, retirez-les de la poêle et mettez les dans un plat qui va au four. Couvrez de beurre et salez et poivrez. Laissez cuire à 200 degrés pendant une bonne vingtaine de minutes. Dans la poêle faites cuire des pommes de terre sautées. 

Un régal!

Ciné review: The Theory of Everything.

The Theory of Everything, ou ‘La merveilleuse histoire du temps’ en version française, retrace la vie d’un des plus célèbres mathématiciens du monde, Stephen Hawking. Célèbre particulièrement dans le monde anglo-saxon, cet homme né à Oxford s’est rendu célèbre en publiant une des premières théories complètes sur l’histoire de l’univers, qu’il remettra en cause au cours de sa carrière. S’il est célèbre, c’est aussi parce qu’il est atteint de dystrophie neuromusculaire, et qu’il communique via un ordinateur. Le film raconte donc son histoire, de la fin des années 60 au debut des années 90, entre son mariage et son divorce avec sa première femme. L’interprétation d’Eddie Redmayne est impressionnante, le voilà en bonne position pour gagner l’Oscar du meilleur acteur. Pour ce qui est de la trame du film, elle est très bien développée. Le succès académique ainsi que l’évolution de sa maladie sont montrées. On y retrouve aussi l’humour du célèbre chercheur. C’est un beau biopic. Je le conseille. Il sort aujourd’hui en France.

Wicked.

Samedi, je suis allé voir Wicked à l’Apollo Victoria Theater, à Londres. J’avais envie de le voir depuis quelques années. Il faut dire que cette comédie musicale attire l’oeil. Pour vous en convaincre, voyez plutôt cette infographie:

Wicked The Musical: By the Numbers
L’histoire est un prequel du film ‘Le Magicien d’Oz’, assez peu connu en France, mais véritable conte culte aux États-Unis et au Royaume Uni.  Au départ, donc, une femme née verte, maudite et rejetée de tous mais doté de talent de magicienne se retrouve à devoir partager la chambre d’une fée blonde et un brin superficielle. Les deux vont se lier d’une amitié particulière… Jusqu’au jour où rien ne va plus au Royaume d’Oz. Voilà pour l’histoire qui se déroule pendant plus de deux heures et demi dans une salle complète. Les chansons sont superbes, certaines super connues: Defying Gravity et Popular. Les costumes sont magnifiques et les jeux de lumières impressionnants. Une scène qui m’a particulièrement marqué c’est quand la sorcière s’envole avec un effet lumineux qui casse vraiment la baraque. Bref, il y a une raison pourquoi cette comédie musicale dure depuis si longtemps et fait tant d’argent. J’ai beaucoup aimé et je conseille vraiment ce spectacle. Un niveau d’anglais avancé est nécessaire pour comprendre la subtilité des dialogues et chansons!

Related Posts with Thumbnails