La photo du mois: un sourire.

Je vous propose ce sourire irlandais, un sourire plein de fierté face à l’aboutissement d’une expérience! Imaginez, faire tenir en équilibre trois pintes de Guinness sans les faire tomber. C’est assez impressionnant et inattendu!

2014-07-28 17.02.02Allons voir ce que les autres participants de la Photo du Mois ont posté sur le sujet!

A chaque jour sa photo, A’icha, Agathe, Agnès, Akaieric, Alban, Alexinparis, Alice Wonderland, Ann, Anne, Annick, Arwen, Aude, Autour de Cia, Ava, Bestofava, BiGBuGS, Blogoth67, Blue Edel, Brindille, Calamonique, Cara, Cécile – Une quadra, Cécile Atch’oum, Céline in Paris, Champagne, Chat bleu, Christophe, Claire’s Blog, Crearine, Cricriyom from Paris, Dame Skarlette, DelphineF, Dr. CaSo, El Padawan, Elodie, Elsa, eSlovénie, Eva INside-EXpat, Fanfan Raccoon, François le Niçois, Frédéric, Galinette, Gilsoub, Giselle 43, Gizeh, Guillaume, hibiscus, Homeos-tasie, Isa ToutSimplement, Isaquarel, Josiane, Julia, Kantu, KK-huète En Bretannie, Krn, La Berlinoise, La Dum, La Fille de l’Air, La Nantaise à Paris, Lau* des montagnes, Laulinea, Laurent Nicolas, Laurie, Lavandine, Lavandine83, Les bonheurs d’Anne & Alex, Les Filles du Web, Louisianne, Lucile et Rod, Lyonelk, magda627, Mahlyn, Mamysoren, Maria Graphia, Marianne, Marie, Marmotte, MauriceMonAmour, Memories from anywhere, Mimireliton, MissCarole, Morgane Byloos Photography, Nanouk, Nicky, Nie, Philae, Photo Tuto, Pilisi, Pixeline, princesse Emalia, Renepaulhenry, Rythme Indigo, Salon de Thé, Sandrine, Sephiraph, Sylvie, Tataflo, Testinaute, Thalie, The Parisienne, Un jour, une vie, Vanilla, Woocares, Xoliv’, Zaza

Mon Polaroid est de retour!

En octobre 2007, je m’étais acheté un appareil photo instantané de la marque Polaroid. Il y a quasiment 7 ans que j’ai trouvé cet appareil sur Ebay. En 7 ans, j’ai pris une quarantaine de photos. Or voilà, un an plus tard, au bord de la banqueroute, Polaroid a annoncé la fin de la production de films pour le Polaroid 600. Des fans ont fait des reserves, mais peu à peu, les films Polaroid devenaient introuvables. Sachant qu’on ne peut pas garder des films Polaroid indéfiniment, il y a une date de péremption. J’ai même frôlé l’achat de 80 films sur ebay avant qu’un acheteur soit plus rapide et remporte la mise. À l’époque le film coûtait environ 1 euro. Or depuis ce temps-là, des passionnés ont eu l’idée de produire, aux Pays Bas, des films pour Polaroid, sous le nom de The Impossible Project. Un véritable « work in progress » puisqu’au début, les films étaient noir et blanc et de qualité assez douteuse…

La semaine dernière, en rentrant dans ma chambre chez mes parents, je suis tombé sur ce fameux Polaroid. Et je suis parti à la recherche de films. L’entreprise néerlandaise a bien progressé, proposant des films couleurs, noirs et blancs, des avec motifs animaliers, des avec cadres couleurs… et je découvre qu’il y a une boutique à Paris, rue Charlot dans le 3ème arrondissement. Les prix sont relativement élevés, pour 3 pellicules de 8 films chacune, j’ai payé 57 euros, soit un peu moins de 2 euros 50 le film. Le prix à payer pour photographier vintage et de façon instantanée. Comme dirait une amie, « Ah la la encore un truc de bobos du Marais! » Je vais donc l’utiliser pour notre voyage en Italie, ce qui promet de belles photos.

Lien vers The Impossible Project.

Vacances avec Interrail.

Je mets mon blog en mode vacances jusqu’à la fin du mois d’aout. Mais avant de partir, voici le programme. Comme l’année dernière, nous partons à l’aventure en Europe avec un billet Interrail. Contrairement aux idées reçues, ce billet n’est pas réservé aux moins de 25 ans, c’est juste moins cher pour eux, les veinards! L’offre est particulièrement alléchante parce que la SNCF propose des prix cassés sur son site anglais. N’essayez pas, ça ne marche pas en France! Ainsi, le site propose le billet Interrail pour 50 livres de moins que le site officiel. Le programme des villes visitées est le suivant: 

– 3 jours à Munich

– 2 jours à Venise

– 3-4 jours à Naples et Sorrento

– 3-4 jours à Vérone

– 2 jours à Bologne

Screenshot 2014-07-31 12.09.40

Comme vous pouvez le constater, nous restons plus ou moins en Italie. Il faut dire que l’année dernière, nous avions visité pas mal de villes d’Europe de l’Est et nous ne voulions pas spécialement retourner sur nos pas, alors, nous avons décidé de nous orienter sur la botte. 

Une journée à Dublin.

Holyhead, petite île située à l’ouest du Pays de Galles, possède un port où l’on peut embarquer pour Dublin. Deux compagnies se partagent le gateau, Irish Ferries et Stena Line. L’une est, comme son nom l’indique, une compagnie irlandaise assez onéreuse et la seconde est une compagnie norvégienne plutôt bon marché mais qui a une flotte plus rapide. C’est avec cette dernière que nous sommes partis pour Dublin. L’aller-retour nous a coûté 11 livres chacun, soit un peu plus de 14 euros. A l’aller, nous avons emprunté le HSS Stena Explorer, un catamaran géant qui se propulse à 80 km/h, ce qui permet de rejoindre Dublin en un peu plus de deux heures. Sous un agréable soleil, le catamaran a sauté de vague en vague jusqu’à la côte irlandaise, à Dun Laoghaire. Si vous me suivez longtemps, vous saurez que je m’y suis déjà rendu en 2007! Nous avons alors pris le train pour Dublin. Il était l’heure de manger, et nous voulions manger un ragout irlandais, Irish Stew. Or, si les pubs étaient à foison, impossible de trouver un pub qui servait ce genre de plat, en dehors de la très touristique Temple Bar. La plupart des pubs servaient des lasagnes… Bien loin de nos attentes. Sur le point de lâcher l’affaire, nous sommes rentrés dans un pub et comme par magie, celui-ci avait du ragout dans le menu. Servi avec une Guinness, ce fut un régal. Nous sommes alors partis à l’aventure dans les rue de la capitale irlandaise. Nous avons pressé le pas parce que nous n’avions guère le temps… Notre journée à Dublin ne durait que 6 heures. Nous avons visité Trinity University, le chateau de Dublin, la cathédrale Christ Church et pour finir la cathédrale St Patrick. Le ciel devenait menaçant et notre gosier avait soif, nous nous sommes alors dirigé vers Temple Bar. Nous sommes entrés dans le pub Temple Bar, une véritable arnaque: 12 euros pour deux bières… Plus tard, sur les conseils de TripAdvisor, nous sommes allés dans le pub de Gogarty, bien plus raisonnable: deux Guinness et un plateau de fromage pour 14 euros. Le tout accompagné de deux musiciens chanteurs et d’un serveur joueur. Il était temps de rejoindre le car pour aller au port, avant cela nous avons fait un détour par le Spire, cette imposante flèche qui remplace une colonne de Nelson, détruite à l’indépendance du pays. Le bus nous a embarqué vers le port où nous avons pris un ferry beaucoup plus lent: 3h30 entre 20h30 et minuit… Nous étions crevés!

Related Posts with Thumbnails