Interrail en Europe: Paris / Berlin.

P1230081
Le train sur le quai de Paris Est

Comme vous le savez surement, je suis parti le dimanche 11 aout de Paris pour ralier Berlin, soit notre première étape. Nous n’avions pas pris nos dispositions assez tôt, et dans le train il ne restait que des places assises. Pas de problème, nous disions-nous, les sièges seront inclinables. C’est alors qu’à peine monté dans le train que nous nous sommes rendu compte que la Deutsche Bahn nous avait placé en compartiment de 6, en sièges non inclinables, comme si le voyage allait durer une ou deux heures. Or, pour rejoindre Berlin en train de nuit, il faut partir à 19h10 de Paris et on arrive à 9h40 à Berlin, le lendemain. Qu’à cela ne tienne, nous nous sommes dit, c’est l’aventure, même si cela met un coup dans l’aile au romantisme des trains de nuit. Le voyage était rythmé selon les arrêts qui faisaient courir les fumeurs à des heures improbables. Le train était composé de voitures allant à Munich, Hambourg et Berlin. Premier arrêt Strasbourg où le personnel de bord français se prépare à quitter le train, à Kehl, ensuite c’était Mannheim, puis Hannovre, Magdebourg et Berlin. C’est une agréable sensation de se retrouver dans une ville complètement différente le matin après un voyage en train. La première étape fut de trouver l’hostel, d’y déposer les sacs et de partir à la découverte de cette ville à l’histoire si chargée. 

P1230085
Berlin, première im-pression.
P1230086
Début de la découverte.

– à suivre –

Related Posts with Thumbnails

2 réflexions sur « Interrail en Europe: Paris / Berlin. »

  1. Berlin est une ville superbe. J’ai adoré. J’y était allé avec le Goethe Institut quand j’avais repris des cours d’allemand. J’étais logé dans une « Heimvolkshochschule » et nous visitions la ville avec les allemands de Berlin. J’en garde un excellent souvenir.

  2. J’adore cette ville! La ville est très étendue et il est vraiment nécessaire de bien préparer le voyage. Je regrette seulement de l’avoir fait alors qu’il faisait très froid. Si j’ai l’occasion d’y retourner ce sera certainement au printemps pour avoir de meilleures conditions climatiques.

Laisser un commentaire