La question de la semaine #4.

Cette semaine, une réflexion plutôt. C’était mardi soir, pendant la réunion parent prof.

« Si mon fils est dissipé, c’est parce qu’il a du mal à vous comprendre. »

Si ton fil est dissipé, c’est parce que tu lui trouve des excuses bidons!

Ciné Review: Lincoln.

Lincoln, film réalisé par Steven Spielberg, est vous vous en doutez bien, très différent de Django Unchained, vu la semaine dernière. Or ces deux films partagent la même époque. Avec Lincoln, Spielberg nous embarque dans l’abolition de l’esclavage à travers les débats qui ont émaillé la chambre des représentants. Un peu de corruption pour s’assurer de l’abolition et pas mal volonté de la part de Lincoln. Et l’on se rend compte que les arguments contre l’abolition trouvent un certain écho aujourd’hui où se débat à l’Assemblée Nationale le mariage pour tous. Ainsi, se trouve-t-il que la connerie humaine n’a pas changé. Qu’adviendra-t-il après l’abolition de l’esclavage? Le vote des femmes, le vote des noirs… Qu’adviendra-t-il après la légalisation du mariage pour tous? C’est assez sidérant. Mais laissons l’aspect contemporain du film de côté un instant. Le film est superbement mis en scène, bien que durant plus de 2 heures et demie, on ne s’ennuie pas. Les acteurs, particulièrement Daniel Day Lewis, sont excellents. Un film à voir pour comprendre comment s’est joué l’abolition de l’esclavage aux États-Unis.

Les dessins de la semaine. #3

Cette semaine, quelques dessins sur Draw Something, quelques personnes sont réapparues et d’autres ont continué! Les publier ici me donne envie de me surpasser… Mais parfois, il est bien plus rapide de faire un bonhomme en trait, comme vous pouvez le remarquer!!

Sous la neige à Warrington.

En mode western!

Warrington, chers lecteurs, je dois bien vous le dire, est une sinistre ville. Perdue entre Liverpool et Manchester, la ville n’a rien à proposer, si ce n’est un petit centre commercial et deux gares situées à 2 kilomètres l’une de l’autre mais qui ne sont pas interconnectée… Une station reçoit les trains sur un axe horizontal (Liverpool – Manchester) et l’autre sur un axe vertical (Londres – Glasgow). La ville n’a donc aucun attrait, sauf si l’on aime les vestiges industriels. Or donc, arriver à Warrington normalement n’a rien d’agréable. Mais vendredi soir, la neige tombait à gros flocons sur le sud de l’Écosse et le nord de l’Angleterre. Et quel ne fut pas ma joie d’arriver sur un tapis blanc! Je n’ai pas pu résister, et j’ai pris ces photos. Bon, évidemment après la joie, il nous a fallu trouver un moyen de transport pour rentrer à Lymm, là où habite mon copain… Or le dernier bus n’est jamais passé et les taxis se faisaient rares, d’autant plus que la circulation des trains entre Manchester et Liverpool avait été interrompue sous la menace de la neige, une bonne cinquantaine de personnes attendaient un taxi pour rallier Liverpool. Après une petite heure à tergiverser, nous avons finalement trouvé un courageux taxi… Sur le chemin, nous avons croisé 4-5 voitures coincées dans la neige. La nuit blanche fut longue!

P1210106 P1210108

Pizza au Haggis.

P1210101 P1210103

Une fois n’est pas coutume, je me suis laissé tenté par une pizza au haggis. À l’occasion de la Burns Night, que j’évoquais vendredi, une chaine de supermarché a lancé une promo sur les pizza au haggis. Une pizza toute simple sur laquelle on a ajouté du haggis MacSween, le meilleur haggis du pays. Après cuisson, j’ai laissé refroidir mais dès la première bouchée, j’ai eu la sensation que cette pizza allait m’écoeurer… Comme en général, je mange une moitié de pizza et je réserve l’autre moitié pour le lendemain midi à l’école où je la mange froide, j’ai beaucoup plus apprécié cette pizza froide. Je l’ai trouvé bien moins désagréable. Bref, j’ai pas été déçu de l’expérience! D’ailleurs, ce fut l’occasion pour mes collègues de découvrir que j’adorais le haggis, que je rappelle est de la panse de brebis farcie avec des abats et de l’orge.

Mariage Pour Tous.

2013-01-09 22.16.35

Le Mariage Pour Tous, c’est maintenant! Demain aura lieu la grande manifestation pour l’égalité devant le mariage. Le parlement va commencer les débats… et tiens, c’est étrange, le parlement anglais vient d’entamer la lecture du projet de loi pour l’ouverture du mariage à tous. Après maints débats, le gouvernement britannique, gouvernement conservateur, faut-il le rappeler, presse le parlement de voter la loi… C’est à dire que Cameron aimerait bien que la loi soit voté avant la France. Bon, comme rien n’est gagné en France, je tiens à partager ce lien vers une pétition pour le mariage pour tous. L’objectif initial était 100.000 signatures, la pétition est en chemin vers ses 200.000 signatures. La pétition sera remise à l’Assemblée Nationale mardi, jour de l’examen du projet de loi. Et puis, je souhaitais vous partager ce lien vers un blog bd de qualité qui démonte un par un les arguments contre le mariage pour tous! Ca fait du bien à lire! Aussi, un blog Têtu démontait lui aussi les arguments nauséabonds des anti-mariage et les classifiait. Sinon, ma famille va manifester demain et j’en suis fier!! 

Rabbie Burns Day.

Aujourd’hui, en Écosse, c’est la faite du Haggis. En honneur au père de la nation écossaise, poète qui a donné ses lettres de noblesse au parlé écossais, Robert Burns, né le 25 janvier 1759. Parmi ses nombreux poèmes, on peut compter Aul Lang Syne (« Ce n’est qu’un au revoir ») et Address To A Haggis (Ode au Haggis). Et ce poème doit être lu avant l’ouverture du haggis, le tout précédé d’un coup de cornemuse et enrobé de whisky. Je n’ai, hélas, jamais assisté à une Burns Night… mais sachez que le haggis est un plat que j’adore. Loin des clichés qu’on peut avoir sur la nourriture écossaise. Ci-dessous, vous pouvez voir toute la cérémonie expliquée sur un article trouvé dans le magasine d’Easyjet.

(c) Easyjet
(c) Easyjet

Voici l’adresse au Haggis, que l’on peut trouver sur le site de la BBC.

Related Posts with Thumbnails