Un air d’été.

C’est pas parce que les cours ont repris ici, que ce n’est plus l’été. La preuve, ce week-end où la météo était des plus variables, mais qui a laissé entrevoir de beaux morceaux de ciel dans ce parc de Glasgow, parc que vous connaissez déjà surement si vous lisez ce blog, c’est le Pollock Country Park. D’ailleurs, je vous ai préparé une petite surprise pour samedi qui vient… mais je ne vous en dit pas plus!

Ciné Review: The Expendables 2.

The Expendables 2, la suite du premier, dans la lignée avec cette brochette de musclors habitués aux films d’action. Au premier rang desquels, on retrouve Sylvester Stallone en pleine forme. Cette fois-ci, c’est une vague affaire de traffic d’uranium organisé par Jean Claude Van Dame qui va agiter les action men de la CIA. La belle petite troupe d’irréductibles et de gueules cassées au bord de la retraite va donc faire la guerre en ex-URSS… Le scénario tiendrai sur un timbre poste si ce n’était pour les dialogues très drôles et second degrés, du moins, on l’espère! Il y a cette scène où le jeune meurt et Stallone s’en va vers une tirade philosophique sur le sens de la vie… c’est savoureux! Comme dans le premier, beaucoup de références sont faites aux carrières des uns et des autres… et c’est plutôt divertissant! Les seconds rôles tels que Norris ou Schwarzeneger apparaissent ou disparaissent sans trop d’explication, les rencontres tiennent de la pure coïncidence. Bref, un film que je conseille, si vous aimez les films d’action qui ne se prennent pas au sérieux!

Comme un horizon.

Benjamin Button.

Approchez, approchez! Admirez l’enfant vieillard! En fait Fiztgerald n’avait rien inventé en écrivant sa nouvelle. Les peintures et autres statues représentant un enfant donnent souvent des résultats similaires à ceux décrit dans son histoire. En effet, représenter un bébé est assez difficile et périlleux. Les traits sont relativement inexistants, pas de rides non plus, le visage des enfants est souvent lisse… or donc comment sculpter un enfant dans ces conditions. Facile, prenez un homme d’age mur, et réalisez un modèle réduit de sa tête. Le résultat donne dans tous les cas un enfant à tête de vieillard!

Eau précieuse.

Voici un petit cinémagraph réalisé il y a un peu plus d’un mois quand j’étais encore en vacances chez mes parents.

Why guys always keep their beer…

Voilà une petite création que j’ai fait le week-end dernier. En sortant de club, on est tombé sur des morceaux d’affiches sur la route. Un peu humide, la rosée matinale commençait à tomber, nous les avons toutes récupérées. Il s’agissait d’une affiche avec une demoiselle en string penchée en avant allant chercher de la bière dans le réfrigérateur et d’un morceau d’une affiche avec Rihanna. Le scotch en main, j’ai reconstitué l’affiche complète (qui s’avérait super vulgaire) puis j’ai ajouté des morceaux choisis du poster de Rihanna… Disposée de façon adéquate, la barbadienne de 24 ans cache les parties de la pin up. Avec son air un peu surpris et blasé, elle colle parfaitement avec l’esprit que je voulais donner à ce collage. Je tiens à vous dire que ça fait du bien de se remettre à créer des oeuvres avec mes mains. Voilà 3 ans que j’ai quitté mon atelier d’arts plastiques et ça me manque. J’essaie tant que peut se faire me lancer dans des projets artistiques, mais c’est pas évident! Heureusement, on tombe sur des trucs comme ça et paf, la créativité reprend le dessus!

Vous en pensez quoi de cette affiche?

Point de fuite – Le métro.

Related Posts with Thumbnails