Deux milles onze, c’était comme ça.

C’était la folie. Une année dense en émotion, en action, en sentiments, en voyages… Revenons sur les faits marquants de cette année écoulée, cliquez sur les liens pour revoir les articles en question!

– J’ai eu un nouvel appareil photo.
– Je suis allé à Londres (en janvier, en novembre)
– J’ai mangé de la glace au yahourt.
– J’ai fait du trafic d’organes en toute légalité, enfin, je pense!
– Je suis allé à Clermont (en février)
– J’ai fait des muffins au chocolat et à la pomme.
– Je suis allé à Disneyland, en février et en avril et à Astérix.
– J’ai rencontré Michel Gondry.
– J’ai mangé des cupcakes.
– J’ai acheté un MacBook Pro.
– J’ai vu la vie en rose.
– J’ai visité le château de Fontainebleau.
– Je me suis expatrié.
– J’ai regardé le mariage royal (Kate et William) en cours de phonétique.
– J’ai vu et adoré Sweeney Todd au Théâtre du Châtelet, un sacré cadeau de mon petit frère!
– J’ai renoué avec Strubel, der Meerschweinschen!
– J’ai suivi des cours d’espagnol à Liverpool.
– J’ai redécouvert la magie de Poundland et autres.
– J’ai regardé l’Eurovision, mais je ne me souviens d’aucune chanson, et c’est plutôt bon signe!
– J’ai fait un tour en Chine, à Paris et à Liverpool.
– J’ai détesté une fois encore Ryanair.
– J’ai mangé des glaces italiennes bio.
– J’ai vu deux doubles arcs en ciel, à Nottingham et dans les Highlands, et je suis pas devenu fou, ou presque!
– J’ai visité la forêt de Sherwood près de 15 ans après.
– J’ai vu les Beatles, enfin ce qu’il en reste!
– J’ai eu un été sain.
– J’ai mangé des sushis sur un tapis roulant.
– J’ai vu Manchester et Chester.
– J’ai vu un ange passer.
– J’ai visité Holyhead, au Pays de Galles.
– J’ai visité Santiago de Compostela.
– J’ai découvert la magie des tapas, la vida española en somme! Ainsi que les vins et bières du pays.
– J’ai visité Madrid, en goûtant à la chaleur.
– J’ai cru arriver à Philadelphie.
– J’ai visité Edinburgh, que je connais maintenant comme ma poche.
– J’ai vu des écureuils fous à Liverpool et à Londres.
– J’ai dégusté à Nando’s.
– J’ai vécu les émeutes anglaises de l’intérieur, enfin de pas très loin.
– J’ai visité Stirling.
– J’ai renoué avec Cineworld.
– J’ai découvert les joies d’être étudiant à Glasgow.
– J’ai fait de la soupe.
– J’ai vu le Loch Ness.
– J’ai mangé de la saucisse carrée cuite à l’huile.
– J’ai bu du whisky, single malt, s’il vous plait!
– J’ai marché sur l’eau, ou presque!
– J’ai vu Alf et j’ai eu l’intégrale des saisons à Noël.
– J’ai vu Noël à Liverpool, Glasgow et Paris (et Londres).
– J’ai vu Hairspray, en français, et j’ai passé un bon moment!
– J’ai travaillé pour le gouvernement écossais (et j’attends toujours de me faire payer!)
– J’ai vu beaucoup de films.
– J’ai passé une très bonne année!

Je vous souhaite un très bon réveillon et je vous dis, ‘À l’année prochaine!’

Faune de Center Parcs.

Je reviens d’un petit week-end à Center Parcs, dans le centre de la France. C’est là que nous avons passé Noël en famille. Un Noël à la fois relaxant et sportif. Relaxant parce que l’atmosphère est calme et sportif parce que le centre aquatique dépense sacrément d’énergie! Voilà maintenant trois fois qu’on va à Center Parcs, et c’est toujours la même joie. Faut dire que tous les ingrédients sont là pour s’amuser. De plus, vu que c’est en pleine forêt et qu’aucune voiture ne circule, la faune animale est très à son aise. Les canards et les cygnes barbotent, les chevreuils broutent tranquillement, les oiseaux picorent les miettes que l’on met sur la terrasse. C’est un peu le monde bucolique d’un Disney (et un peu plus et je parlais avec les animaux!) C’est vraiment un concept citadin, se ressourcer à la campagne en pleine nature, loin du tracas et de l’agitation quotidiens. Mais, c’est un concept qui fonctionne!

Point de fuite.

Photo prise aux Invalides, vers 23h30.

Spectacle: Hairspray à Paris.

Cette semaine, pas de cinéma, mais un spectacle. Hairspray vu à l’Espace Pierre Cardin, à deux pas du consultat américain et des Champs Élysées. Hairspray, un musical adapté d’un film de John Waters, film haut en couleur sur la différence et la ségrégation. Baltimore, les années 60, une jeune demoiselle, Tracy, quelques kilos en trop, mais plein de rêves et d’ambition. Sa mère, jouée par un homme, repasse à la maison le linge du quartier, et le père travaille dans son magasin de farces et attrapes. Sans oublier l’émission de danse qui fait danser tous les jeunes de la ville. Or voilà, alors que Tracy se fait embaucher par le beau Linc, elle adopte des mouvements afro-américains, ce qui ne plait pas à la chaine… Bref, le film a eu droit à une comédie musicale sur Broadway, et un film avec John Travolta, Zac Efron, Michele Pfeipfer… et cette version française. Oui, parce que la comédie musicale a été entièrement traduite en français, et là, on s’attend au pire. Je connaissais les chansons par coeur, et j’avais un peu peur de les voir massacrées en français… et bien, c’est un peu le contraire qui s’est produit, les paroles collent très bien à la musique, et les artistes sont très bon, si bien que l’ensemble est très digeste. C’est assez intéressant de voir comment se spectacle remonte les batteries avec tout ce punch et cette énergie contenus dans la musique, les danses et les chansons. Voilà donc un musical que je conseille pour bien finir ou commencer l’année. Espérez toute fois que l’organisation du théâtre soit un peu plus performante que lors de la première… le spectacle avait commencé avec 20 minutes de retard. Espace Pierre Cardin jusqu’au 8 janvier 2012. 

Musique de rue à Glasgow.

Dans cette vidéo, vous allez voir qu’il y a une certaine richesse dans la musique de rue à Glasgow. C’est simple, tous les week-end, et autres jours ensoleillés, les artistes viennent se produire sur ces scènes que sont Sauchiehall Street et Buchanan Street. Il y en a pour tous les goûts, indiens du far-west, africain au djembé, vieux rockeux… mais j’ai sélectionné pour vous les meilleurs, ceux qui m’ont fait dégainé mon appareil photo. En commençant par un musicien bricoleur, suivi d’une banda de Noël, ensuite vous trouverez un groupes de teen-agers sur Don’t Stop Believing et pour finir sur un groupe de musique écossaise. Voilà donc une sorte de best of, qui fera office de bilan sur l’année écoulé, de mon point de vue.

Joyeux Noël!

Je vous souhaite un très choyeux Noël. J’espère que le Père Noël vous aura gâté cette année!

Un noël au Quebec.

Un Québec fantasmé et rêvé que l’on retrouve au BHV. Nous sommes accueillis dans la maison en bois d’une famille québécoise relativement réaliste (barbe et chemises de bucheron) et qui m’ont l’air fort sympathiques… puisque chez eux, des lapins font la fête en compagnie de poupées Corolles qui volent sur des rennes en bois et qu’au pied de leur sapin en bois on retrouver beaucoup de cadeaux techno (iMac, dock iPod, machine à café…). C’est magique. À la fin, on retrouve un renne assis dans la neige, près de leur maison. (Le flashcode ci-dessous vous permettra de voir le making of des vitrines)

Related Posts with Thumbnails