Flowers in the garden.

Fleur
Fleur

Glasgow se rapproche!

airline-british-lineupComme vous le savez, je pars à Glasgow de septembre à mai en tant qu’assistant de prof de français. Un job plutôt pépére avec 12 heures de travail par semaine (plus des heures supplémentaires, au cas où), et une bonne paie! Et donc je pars le 20 août… C’est dire si le compte à rebours a commencé à tourner. Pourtant, sans nouvelles de l’école (qui est fermée jusqu’à mi-août), je ne me rends pas spécialement compte de l’imminence du départ!!! Une légère inconscience qui ne m’a pas empêché de commencer à chercher une collocation (sur easyroommate)… léger stress, vu qu’il faut que je trouve au moins quelques apparts à visiter pour ensuite me décider sur place. Une fois sur place, je me donne 4 jours pour trouver! Or, si j’ai mes rendez-vous pour visiter, je pense qu’en deux jours, je serai fixé. Un nouveau monde s’ouvre à moi! Pour la première fois, je vais visiter des apparts (pour moi, vu que j’ai déjà accompagné des amis pendant leurs visites)…. et il faut que je revois le vocabulaire de l’appartement!! Ensuite, ou avant, il faut que j’ouvre un compte en banque sans me faire trop avoir… bref, que de choses à faire en quelques jours!

Pour l’instant, une chose est sure, je prends l’avion avec British Airways jeudi 20 août, date à laquelle je quitte le territoire français pour 9 mois (et plus si affinité).

Brüno, Bronson, La Femme Invisible et Le roi de l'évasion.

Une semaine dense en séances de cinéma. Des films au profil divers, un mockumentaire raté, un film hybride, une comédie et un western gay.

 Sacha Baron Cohen, Larry Charles dans Brüno (Photo)

BrünoCommençons par le ratage de la semaine avec Brüno. Ce film n’a aucun intérêt, oui on sait déjà que l’Amérique profonde n’est pas l’endroit le plus gay-friendly de la planéte. Donc, voici Brüno, jeune gay autrichien avouant 19 ans et star déchue de la mode européenne, voilà pourquoi il entreprend ce voyage aux États-Unis où il rêve de devenir mondialement célébre. Plusieurs opportunités: résoudre le crise du Moyen-Orient avec une chanson digne de We are the World, acheter un bébé africain, devenir hétéro, faire du catch… Le film est extrêmement trash, interdit aux moins de 12 ans, pas une séquence sans gode ou nudité. Le raté du film vient dans le fait que le réalisateur a choisi d’appliquer le scénario de Borat à Brüno… sans grand intérêt! Hormis quelques scènes spectaculaires (une en fait), scène de catch en Arkansas où Brüno devenu hétéro chauffe la salle avec des vannes homophobes… se met à embrasser son collaborateur et à mimer le kama-sutra… et ça fait bouillir la salle, comme on pouvait s’y attendre. Bref, j’ai pas beaucoup aimé ce film qui ne fera pas avancer la cause gay, ni la faire reculer, vu que, comme le dit Télérama, ce film est neutre!

 Tom Hardy, Nicolas Winding Refn dans Bronson (Photo)

BronsonBronson est l’histoire du mec qui a passé le plus de temps en prison. Il est entré en prison tout jeune après avoir dérobé 16£ à un bureau de poste… et n’en est ressorti qu’une fois. Effectivement, de part sa violence, ses peines ont été prolongées… jusqu’à nos jours, puisque Charles Bronson est toujours en prison. Film hybride à mi-chemin entre l’art contemporain et la confession… Le film tient essentiellement par son casting, Tom Hardy qui joue Bronson, et les partis pris de mise en scène. J’ai beaucoup aimé.

 Agathe Teyssier dans La Femme invisible, d'après une histoire vraie (Photo)

La Femme invisible, d'après une histoire vraieLa Femme Invisible est un film avec Julie Depardieu qui campe une jeune femme qui a ce don d’invisibilité… Douce comédie délirante qui malgré quelques flottement réussi à embarquer le spectateur vers un univers mi-fantastique, mi-réel… Et le finish avec l’excellente Jeanne Balibar est des plus savoureux!! À voir!

 Hafsia Herzi, Ludovic Berthillot, Alain Guiraudie dans Le Roi de l'évasion (Photo)

Le Roi de l'évasionLe Roi de l’Évasion est un film français qui raconte l’histoire d’Armand, vendeur de tracteur homosexuel un peu dépressif, et de Curly, jeune fille qui tombe amoureuse d’Armand. Cavalcade délirante dans le sud de la France. Un film dont l’esthétique peut dérouter, beaucouo de nudité, du sexe simulé et tout et tout entre personnages obèses. Mais c’est avec plaisir que je l’ai regardé et apprécié. Amusant même si parfois on se demande jusqu’où ira le délire…

Mika is part of a golden world!

J’aime beaucoup Mika, et je trouve que ce titre est plutôt réussi. Dans la lignée de Life in a Cartoon, ce morceau est le premier extrait du prochain album d’une de mes pop star préférée.  C’est coloré, c’est fun, c’est léger, c’est estival. J’aime parce qu’on est doré! We are golden!

La bande annonce d'Alice In Wonderland.

Voici donc les premières images animées du prochain film de Tim Burton, Alice in Wonderland. C’est tout simplement prometteur. Je ne sais pas quoi dire d’autre! Si vous voulez la voir en VO, ce qui est beaucoup mieux, vu que la voix de Johnny Depp y est plus intéressante… cliquez ici. Je n’ai pas pu la mettre sur mon blog parce que l’intégration en a été bloquée.

Blé et salades dans mon village.

Vois le savez surement, je vis en milieu rural ce qui a des inconvénients et quelques avantages, il faut bien le reconnaître… Parmi lesquels, de magnifiques panoramas faits d’étendus de salades, d’épis de blé. C’est la campagne en région parisienne! Vous pouvez cliquer sur la photo pour la voir en plus grand format.

Les champs chaillotins.

L'odeur de la fleur d'Oranger.

Voilà une odeur que j’adore. J’adore en mettre dans mes gâteaux au yaourts et j’adore sentir les fleurs du mini-oranger de ma maman, parce que cette année, j’en ai pris soin et donc il est plein de fleurs… et ça sent bon! Et en plus, c’est magnifique, toutes ces fleurs blanches. J’adore. Voilà!

Fleurs d'oranger.

Related Posts with Thumbnails