Paris Gay Pride Parade – Marche des Fiertés 2009.

Sida Info Service

1969, les émeutes de Stonewall. 40 ans déjà et qui en a déjà entendu parlé en cours? Je trouve ça assez hallucinant que les droits des gays soit si souvent passé sous silence. Pourquoi n’y aurait-il pas de cours sur le sujet? Et depuis 30 ans, on a vu beaucoup de progrès dans les droits des homos, mais depuis quelques années, j’ai le sentiment d’assister à une stagnation. Aucun parti ne prend réellement position pour défendre nos droits, et il va encore falloir être encore patients et acharnés pour qu’un jour, un LGBT (Lesbienne, Gay, Bi, Trans) ne soit plus considéré comme une sous-espèce. J’aimerai un jour pouvoir me marier, avoir des enfants, si je le souhaite. Mais pour ça, il faut se mobiliser, comme par exemple pendant la Gay Pride (Marche des Fiertés). D’ailleurs, cette année, le défilé était sous le signe de l’égalité. ÉGALITÉ, il la faut.

Rainbow on the floor...

Mais revenons à l’évènement du week-end, la Marche en elle-même. Certains diront que la Gay Pride décrédibilise le mouvement en apportant trop d’artifice pour que le message soit entendu de façon crédible. Et pour cause, au JT de France 2, le sujet est passé en toute fin, comme si la Gay Pride, c’était, somme toute, une curiosité plus qu’un mouvement politique. Or, je pense qu’il faut que la marche reste ce qu’elle est. C’est une des seuls jours de l’année où les Public Display of Attraction (PDA) des LGBT ne choque personne. C’est un des seuls jours de l’année où l’on peut se montrer, montrer sa fierté. Or, donc nous somme arrivés sur les coups de 13h30 avec Pauline (nous devions être plus mais bon)… Premier coup d’oeil du défilé à Montparnasse un Coca à la main pris dans le McDo le plus gay de l’année! Nous avons donc passé en revue les différents chars, camions et autres remorques, le tout en cuisant sous un soleil de plomb. Vers 14h30, le défilé s’est mis en route pour rallier Bastille via St Michel. J’ai été un peu déçu de ne pas voir de beaux mecs sur les chars, quand je dis beaux mecs, entendez des mecs musclés et doux (comme les gladiateurs des Bains Douches il y a deux ans, rappelez-vous). Nous avons donc simplement suivi le char de Aides qui faisait exploser à intervalles réguliers des canons à confettis le tout sur une techno sympathique. Il faisait chaud, beaucoup de monde, c’était tout simplement magnifique. Ensuite, nous nous sommes retrouvés derrière le car impérial rouge de Sida Info Service, qui s’est payé le luxe de diffuser deux morceaux du « plus grand de tous« , aka Michael Jackson. On a bien dansé, même si sur la fin, il commençait à y avoir quelques tensions avec l’arrivée de jeunes venus faire le bazar, pogottant avec les manifestants… Surtout que sur la place de la Bastille il y avait un monde fou. Trop chaud pour continuer, trop fatigués, trop cuits, nous avons quitté les lieux en métro.

Du côté des goodies, cette année, les chars étaient radins. Pas de préservatifs à profusion (j’en ai quand même un griffé Agnès B), ni de sifflets balancés… simplement quelques flyers (dont un très beau de Happy Pulse qui va décorer ma chambre) et des drapeaux arc-en-ciel. Côté chars, il n’y avait pas de chars de boite de nuit, c’était beaucoup plus militant, cette année, avec pratiquement tous les partis politiques de gauche (du NPA au Modem, en passant par le PS, PC et Verts) et beaucoup d’associations… Donc, une Gay Pride assez sympathique même s’il manquait ce je ne sais quoi! En tout cas, dur retour à la réalité après!!

Cliquez sur les photos pour activer le diaporama.


Related Posts with Thumbnails

0 réflexion sur « Paris Gay Pride Parade – Marche des Fiertés 2009. »

  1. Oh tu n’avais pas l’air fatigué Alban!

    La gay pride qui se politise? comment ça va finir? On se souvient de SOS racisme…

    La gay pride devrait rester « innocente » comme à ces débuts. Les politiques peuvent oeuvrer pour la communauté sans se mettre en ligne de mire. Parfois ça peut être juste une opération promotionnelle….

    En tout cas, je suis sûre que tu as passé une belle journée

  2. WillyKean -> J’avais surtout mal aux pieds!! Sinon, pour la politisation, je pense qu’il y a toujours eu des partis dans la gay pride vu qu’il y a des gays partout… je me souviens en 2007, l’UMP défilait aussi… mais bon, je pense que la politisation est minimale et qu’il faut tout de même un minimum de revendication… parce qu’il reste bien des choses à obtenir.

  3. Tes photos sont superbes! Rooo, je pourrais plus m’éclater avec les sifflets… Ah si, il te reste les deux d’ils y a deux ans!
    Je vois que tu t’es bien amusé!
    Et pas de préservatifs UMP cette année?! =)

  4. Alice -> Nan, pas de préservatifs de l’UMP (même si l’UMP était représenté par GayLib, qui s’est fait hué et a été obligé de quitter le défilé, eheh!)… ehhe!! Merci pour le compliment!!

  5. C’est génial… Mais sincèrement, dans la façon de faire la marche des fiertés, je vois plus ça pour l’occasion d’aller faire la fête, plutôt que de revendiquer quelque chose..

    La preuve en est avec ce que tu a dit sur France 2, on nous rabaisse au rang de phénomène de foire..

  6. Yannick -> C’est une occasion de faire la fête, c’est sûr, mais il y a des revendications et faut pas les oublier… et c’est ça qui m’énerve quand je vois ce genre de reportage qui montre des gays et hétéros faire la fête…. sans faire le rapprochement avec les revendications.

  7. Aucun complexe, là est la fierté de ce genre de manifestation !

    Mention spéciale à ton mini reportage photos : du grand art, bref quel œil 😉

  8. Cette manifestation est importante cependant je pense que son aspect festif et très convivial (ou meme des hétéros peuvent s’immiscer un temps pour le fun ce que j’ai fais une fois ) ne met pas assez en avant les droits des Homos et surtout la chance qu’ils ont (que tu as donc) que depuis 1981 l’homosexualité ne soit plus considéré comme un délit .Il est beau et noble de clamer sa différence bien que pour moi l’homosexualité ne soit pas une différence mais une normalité au meme titre que l’hétérosexualité .

    un parti politique pourrait défendre celà mais …reste à savoir lequel ?

  9. Jean-Philippe -> Je suis archi d’accord avec toi. L’aspect festif de la gay pride cache l’aspect militant. Il reste, en tout cas, beaucoup de travail à faire pour que tout le monde considère l’homosexualité comme « normale » (mais qu’est-ce que la normalité?!)… Quant au partis politiques, je pense que les Verts militent beaucoup, et que le PS devrait se mouiller un peu plus…

Laisser un commentaire