Grace / Westlands de Peter Doherty.

peter-doherty

Il est fort, ce Pitou, décidément!! Pour ce refaire une santé, il a juste ajouté un « r » à son prénom et c’est ainsi que Pete Doherty (celui qui se droguait en compagnie de Kate Moss, parce que maintenant, il est clean, comme le dit un très bon article de the Observer, même si elle lui manque – toujours d’après cette interview) laisse place à Peter Doherty, un jeune homme à la voix douce et sensible. Mais entre les deux, il est toujours cet éternel ado avec sa tête de teenager. On peut ainsi voir sur cette vidéo qu’il n’a pas changé depuis qu’il a 17 ans... Or il a maintenant 30 ans et son dernier album surprend. Il surprend parce que c’est très doux et sensible, beaucoup de ballades chantées avec une voix magnifique à la fois jeune et sure d’elle. J’aime beaucoup. Mes chansons préférées sont « Last of the English Roses », inspirée par Jean Genet, et « Broken Love Song », inspirée d’une nouvelle d’Oscar Wilde. On sent dans cet album une ambiance de dandy british qui semble se foutre un peu de tout mais pas d’amour. Et c’est le plus important. Cet album est une pure réussite!

Parlons blog… où quand un bloggeur regarde son nombril!

Aujourd’hui, enfin, ce matin, mon inspiration est en berne. Je n’ai pas d’idée qui me semble assez abouties pour être développées… Reste, heureusement, des valeurs sures, comme parler de mon blog et des nouveautés que j’ai mis en place. Ainsi, vous l’avez peut-être remarqué, mon blog change d’allure au fil de la journée, plutôt clair en journée et plutôt sombre la nuit. J’ai essayé de rendre la chose assez amusante sans pour autant être déroutante… Alors, j’aimerai avoir votre avis. Que pensez-vous de ces différents thèmes?

Sinon, j’ai relié récemment Facebook à ce blog, avec l’aide de Twitter. Ainsi, à chaque fois que je publie un article, un lien est affiché sur mon profil Facebook, ce qui fait une publicité assez efficace quand je vois le nombre de connexion via Facebook. Je suis donc très content du système. Et je remercie tous les nouveaux visiteurs. Bienvenue à tous les nouveaux!

Il y a maintenant deux mois que j’ai remis en route un tracker de visiteur qui permet de mesurer la fréquentation de ce blog, même si je ne doute pas de son succès… Mon blog, c’est donc une cinquantaine de visiteur par jour, qui arrivent pour un tiers directement (l’adresse est mise en favori), pour un tiers via un moteur de recherche et pour le dernier tiers via un lien sur un site. Les recherches sur Google (&co) qui mènent à mon blog m’ont souvent amusé. Mais là, rien de bien transcendant. Le trio de tête est le suivant: « Lost » (29 visites), « cocovin » (20 visites), « formol » (15 visites). Viennent ensuite « Rey Mysterio », un catcheur de la WWE (8 visites), Zac Efron, « musée Dupuytren » (musée de la médecine à Paris où des foetus trempent dans le formol, op cit), « Madagascar Disney » (alors que c’est produit par Dreamworks, le concurrent)…

Et finalement, j’ai installé un plugin qui permet dès maintenant de corriger son commentaire, si on s’aperçoit qu’il y a une faute ou une erreur, dans les 5 minutes après l’avoir tapé. Isn’t it wonderful, mes amis?!

Merci à tous et à toutes  pour votre fidélité!!

Mickey's Magical Party….

Disneyland Paris Resort
A new design for the Park!!

… faudra encore attendre pour que ce soit enfin vraiment ça!! Parce que pour l’instant, il y a juste une vague déco de fête (magique, si on veut), mais ça s’arrête là! Quand même, il était temps pour Disneyland de changer de thème et enfin passer le cap des 15 ans… qui semblaient vouloir durer au moins jusqu’aux 20 ans du parc!! Mais non, une nouvelle déco sur le château et tout. On pouvait même espérer une nouvelle parade, mais c’est toujours la « Once Upon a Dream Parade » qui circule avec le petit train des personnages. Bon, hier, c’était un peu spécial, beaucoup de people… Tomer Sisley dans la Tour de la Terreur (même pas impressionné, c’est sûr qu’après Largo Winch… c’est léger). Karin Viard posant avec un ballon gonflé à l’hélium (faute de mieux, semble-t-il) et Mac Lesgy incognito… Sinon, il a beaucoup plu, et comme c’était un samedi, il y avait beaucoup de monde (le minimum de queue qu’on ait fait était de 20 minutes au Space Mountain, mais pour le reste il fallait compter une bonne heure à chaque attraction!). En tout cas, je me suis bien amusé et en bonne compagnie!

Flowers and ballons for the park!

They are beautiful…

Allez, je me lance, après maintes tergiversations, je vous propose cette nouvelle catégorie, librement inspirée de la fameuse « Luxure » d’Andy, et qui s’appellera sobrement et originalement « Sexy ». Elle traitera de tout ce qui tourne autour de mes coups de coeurs pour les mecs sans pour autant sombrer dans le graveleux, le tout de façon très soft! Pour cette deuxième note sous l’égide de cette catégorie (la première était destinée à Zac Efron en début de semaine), je vous propose une sélection des acteurs qui, pour moi, dégagent quelque chose… bref qui ne me laissent pas indifférent! En gros, c’est un peu les mecs idéaux, physiquement, uniquement, on ne va pas s’enquiquiner avec ce qu’ils pensent!

gael-garcia-bernalGael Garcia Bernal est un acteur mexicain de 31 ans que j’ai découvert dans la Mauvaise Éducation d’Almodovar. Il y campait un jeune homme assez troublant qui cherchait sa voie sentimentale… entre travestissements et mensonges. J’aime beaucoup son côté hispanique…

lucas-grabeelLucas Grabeel est un acteur américain que j’ai découvert dans le rôle de Ryan, un jeune homo refoulé à mon goût, mais comme c’est Disney, il finit dans les bras d’une fille….Il s’agit de la série High School Musical. Plus récemment, il a joué dans Harvey Milk. Un beau blond aux yeux bleus…

jake-gyllenhaal_shirtlessJake Gyllenhaal est un acteur américain que j’ai découvert dans Le Jour d’Après et dans Jarhead (où il passait le plus clair de son temps torse nu) et qui est entré dans l’histoire dans Le Secret de Brokeback Mountain où il jouait aux côtés de Heath Ledger le rôle d’un cowboy homo aux confins de l’ouest américain. J’adore son regard.

emile-hirschEmile Hirsch est un acteur américain (décidément) que j’ai découvert dans Into The Wild, véritable révélation du début de l’année 2008 et qui a joué dans Speed Racer et dans Harvey Milk. Il est simplement beau, avec un tel sourire, difficile de refuser!

louis-garrelLouis Garrel est un acteur français, il en fallait un, j’hésitais avec Guillaume Canet, mais c’est finalement sur Louis Garrel que c’est tombé. Grand ténébreux au charme purement cinématographique (parce qu’en vrai il ne dégage pas tant de charme, il n’y a qu’à voir ses passages télé)… à voir dans les Chansons d’Amour et La Belle Personne. Je sais qu’il ne fait pas l’unaminité, mais je le trouve charmant.

Donc voilà une note avec un très haut quotient intellectuel, après ça, la barre sera haute pour les notes qui suivront dans cette catégorie, ehehe!

Les droits d'auteurs expliqués par une jeune fille de 15 ans.

Voilà une jeune fille qui a posté une reprise de Winter Wonderland sur son compte Youtube et qui a été supprimée à la demande de la Warner qui détient les droits de la chanson. Or aux États-Unis, il y a une disposition légale qui autorise quiconque à faire des reprises de chansons, c’est ce qu’on appelle le Fair Use. Et donc, normalement, la jeune Juliet Waybret aurait le droit de publier cette vidéo… sauf que la chanson, vieille de quelques 75 ans appartient encore à la Warner, vu que les droits d’auteur ont été prolongés à 95 ans. Bref, toute cela à fait scandale et l’EFF (Electronic Frontier Fondation) a mis en place à un appel pour rassembler tous ceux qui ont vu leur vidéo supprimée de cette façon afin de faire une class action (une plainte collective possible aux États-Unis). Je pense que nos chers députés devraient se pencher un peu sur le sujet. En effet, la loi Hadopi créerait le même genre de situation où l’ont réprime à l’aveugle sans vouloir innover pour chercher de nouvelles façons de créer… En attendant, regardez cette vidéo, où Juliet Waybret explique posément mais un peu sous le choc, quand même, ses péripéties… Plus d’infos sur cette page.

Casa Joe ou les pâtes au carton.

casa-joeJ’y suis allé avec les potes de la fac. Assez curieux de découvrir ce nouveau lieu de la bouffe pas cher à Bastille depuis que Capital (sur M6) a fait un sujet là dessus (et aussi pour changer de McDo). Et donc, c’est pas cher, une formule à 3€, une autre à 5€… Les pâtes sont déjà cuites, elles vous attendent dans leur carton, le vendeur n’a plus qu’à mettre le tout au micro onde, ensuite il rajoute la sauce demandée et du parmesan, si on le souhaite… Le concept est intéressant, sauf que c’est pas très bon, voire vraiment pas terrible (si on est un brin exigeant). En effet, la sauce n’est pas répartie de façon homogène dans le carton et donc, au début on a des pâtes bien saucées et ensuite on a des pâtes complètement agglutinées les unes aux autres et non saucées. Le pire, c’est qu’elles ont un goût assez désagréable de carton, forcément. Normal, en fait, les pâtes sont pré-cuites, donc en refroidissant, elles prennent le goût du carton… Donc, c’est pas cher, certe, mais c’est pas bon.. La prochaine fois, j’apporterai des pâtes que j’ai cuites tout seul et que je réchaufferai au micro-onde… et elle seront meilleures, ça c’est sûr!!

Welcome, Coco, Marley & Moi, la Fille du RER et Nick and Norah's Inifinite Playlist.

WelcomeCommençons par le très bon film de Philippe Lioret qui a eu une pub gratuite assez impressionnante tout ça grace au scandale qu’Éric Besson, aka le traître, a fait suite aux déclarations du réalisateur et à la mauvaise pub que le film faisait à son ministère tout droit sorti d’une idée très à droite, je dirais même, à droite de la droite. Mais revenons-en au film. Un film qui s’avère très bon et très efficace. j’avais peur de me trouver devant un film trop militant, trop partial, trop caricatural, or ce film est tout le contraire, assez honnête dois-je dire. Welcome est très bien tourné, très bien joué… Vincent Lindon est remarquable, tout en finesse. Le jeune kurde est (en plus d’être beau) très bon acteur. Un film qui ouvre donc les yeux sur la réalité de Calais, la traque ouverte aux Calaisiens qui osent aider les migrants… Voilà une des raisons pour lesquelles, j’ai honte de ce gouvernement.

CocoCoco m’a particulièrement déçu, mais je m’y attendais. Rares sont les films tirés de sketch vraiment réussis. Il y eu Brice de Nice, plus récemment Cyprien, qui étaient assez réussis puisqu’ils arrivaient à faire rire, je me souviens avoir eu un fou rire pendant Brice de Nice… Or rien de cela. Le film est ennuyant au plus haut point. Il n’y a donc aucune trame, aucun scénario. En fait, si vous avez vu le sketch « L’éclatante », vous avez vu le film qui n’est que ce sketch boursouflé… Donc, on ne rit pas, les meilleurs moments sont dans la bande annonce… C’est le genre de film qu’on préfère oublier.

Marley & moiMarley & Moi est le film où un couple américain se voit dépasser par leur brave labrador prénommé Marley après que son maître ait écouté Bob Marley… Or, pas de déception, au contraire. Voilà une bonne comédie US qui est assez rythmée pour ne pas être ennuyeuse, malgré quelques longueurs inévitables. Certes, ça ne va pas marquer l’histoire du cinéma, mais après Coco, tout passe! Donc, j’ai bien aimé ce regard tendre… même si la fin est un peu nazebroke vu que le pathos n’est jamais bien loin, surtout quand on sait qu’aux États-Unis, on traite son chien comme son enfant… Donc quand le chien meurt (merde, je vous raconte la fin!!), inévitablement, le film tend à être larmoyant!

La Fille du RERLa Fille du RER est le dernier film d’André Téchiné. Une jeune fille en quête d’attention de son entourage et complétement mythomane va monter de toute pièce une agression antisémite qui va choquer la France. On se souvient de cette histoire, en été 2004, elle avait fait grand bruit. À la manière d’un Gus Van Sant (version Elephant ou Paranoid Park), le film très vaporeux va essayer de comprendre en deux actes ce qui a poussé cette jeune fille à mentir ainsi. Un très beau et bon film où Emilie Dequenne excèle avec un Nicolas Duvauchelle assez authentique. Il faut aussi remarquer les prestations de Catherine Deneuve et de Michel Blanc. C’est filmé avec intelligence, comme sait le faire André Téchiné. J’ai beaucoup aimé.

Une nuit à New York - Michael Cera

Une nuit à New YorkEt enfin, je vais parler de mon coup de coeur de la semaine, un film qui n’est diffusé que dans une cinquantaine de salle en France, il s’agit d’Une Nuit à New York (mais je préfère le titre anglais bien moins explicatif, comme souvent: Nick and Norah’s Infinite Playlist). Une histoire d’amour très traditionelle toute en musique entre deux teenagers américains. Tous deux banlieusards du New Jersey, Nick arrive à New York pour donner un concert avec ces deux amis gays et Norah vient pour tenir compagnie à une amie. Mais tous deux sont aussi à la recherche du groupe « Where’s Fluffy? » Le film ne pourrait être qu’un teenmovie de plus, mais non, l’histoire prend des chemins assez originaux pour nous conter cette histoire d’amour entre un jeune homme introverti (joué par l’excellent Michael Cera que certaines trouvent « trop craquant » tellement il est gentil qu’on avait déjà remarqué dans Juno) et une jeune fille qui a ses entrées dans tous les clubs New Yorkais (interprétée par Kat Dennings). Bref, c’est très amusant et beau à la fois, tourné dans New York, d’ailleurs, c’est le premier film tourné à New York avec la mesure de détaxe pour attirer les tournages. Bref, un bon film avec une bande originale qui déchire vraiment (Devendra Banhart, Vampire Weekend, We Are Scientists, Bishop Allen…). Sans oublier les scènes d’anthologie (dans les toilettes avec vomi, téléphone et chewing gum mixés…). Vraiment un beau film hillarant, dommage qu’il n’ait pas plus de copies.

Related Posts with Thumbnails