#1175. Chuck. La série du moment!

chucknbc3.jpgLa série du moment s’appelle donc Chuck, pour les aficionado des versions françaises, la série passe sur TF1 le dimanche en début d’après midi, les autres iront sans doute la regarder en streaming… Je doit tout de même remercier Alexis de m’en avoir parlé. Chuck, c’est l’histoire d’un nerd, pour info, c’est encore pire que les geek? qui travaille chez Buy More en tant que réparateur de matériel informatique et qui reçoit un mail contenant toutes les archives de la CIA et de la NSA… et ces infos vont se retrouvées stockées dans la tête du Chuck en question. C’est ainsi que notre brave héros devient agent secret sans le vouloir. En effet, pour lui, le goût du risque c’est jouer sur des jeux en ligne alors quand il se retrouve la cible de terroristes… vous imaginez bien qu’il va avoir du mal. Heureusement, pour l’aider, et pour garder les secrets de la CIA stockées dans sa tête, deux agents spéciaux vont être dépêchés à ses côtés, agent Casey, tueur de la NSA, et la ravissante agent Sarah Walker de la CIA. La série mixe subtilement l’action avec l’humour, notamment des scènes hilarantes dans le Buy More avec les bras cassés de collègues que Chuck se traîne (au premier rang desquels Lester qui est purement à mourir de rire dans ses délires maniaques…). Le problème de Chuck, c’est que la CIA planifie la remise en place d’un nouveau centre d’archives… et agent Casey devra tuer Chuck quand le centre sera fonctionnel. Reste à savoir si nos braves agents ne se sont pas trop attachés à Chuck.

Le personnage est attachant et la série est rondement menée avec une bonne bande musicale composée de Beck, des Eels, de Gnarls Barkley… Une série prometteuse, puisqu’à mesure qu’elle avance, elle se révèle être un concentré d’humour… et de technologie. Lundi, juste après la diffusion du Superbowl (qui aura lieu dimanche), NBC va diffuser un épisode en 3d intégral. Comme c’est un coup publicitaire, l’intrigue sera plus simple que d’habitude, pour que les nouveaux téléspectateurs ne soient pas trop perdus… et pour ceux qui n’auront pas les lunettes, et bien la série sera tout de même visible en 2d…

#1174. Manifester.

bdmanifblog.png

#1173. Merci Mr Président!

Mon profond sentiment, en ce début d’année 2009, c’est que la France devient peu à peu une dictature au service d’un homme et de ses proches. Je m’explique.

 sarkozy-portrait.jpg

Tout d’abord, cet homme s’est fait élire sur un programme démagogique, où souvenons-nous, « tout devient possible ». Après coup, on se rend compte que tout devenait possible, en effet, si on est riche, autrement on crève la bouche ouverte puisque peu à peu le souhait du président a été d’aller vers toujours plus de libéralisme, plus de privatisation, plus d’argent pour ses amis et pour lui… sans que cela ne bouche la dette. En effet, il l’avait dit, la dette serait maîtrisée. Résultat, une dette qui a quintuplée en 2 ans… un record, selon Jean Michel Apathie.

Denis Olivenne, ancien patron de la FNAC, écrivait récemment dans le Nouvel Obs que les réformes du gouvernement « ne vont pas vers plus de liberté, c’est un euphémisme ». La garde des sceaux, Rachida Dati, sera remplacée après avoir trouvé une place au chaud à Strasbourg… personne ne s’en émeut. Et pour cause: TOUTES les décisions sont prises en plus haut lieu, par Sarkozy, et ses conseillers. Voilà comment en deux ans, le gouvernement est devenu fantoche, la peur s’y est installée, il n’y a qu’à voir Rama Yade demander conseil à un mec de l’Élysée pour savoir si elle devait souhaiter un joyeux anniversaire à son boss… Bref, on flippe, les voix discordantes sont réprimandées, par contre les fayots, fut-ce t’il d’ouvertures, sont acclamés. Il n’y a qu’à voir Luc Besson, aka le traître, appliquer une politique d’extrême droite sous l’oeil jubilatoire du président de la république. Passons à l’assemblée nationale qui n’est plus qu’une chambre d’enregistrement des réformes. Son rôle: dire oui et avec le sourire à toutes les idées émanant de l’Élysée. De toute façon, l’UMP a été caporalisée depuis bien longtemps, ainsi aucune voix discordante ne se fait entendre, ou si peu (pour le travail du dimanche), et le PS est tellement affaibli et divisé qu’il fait plutôt sourire dans ses vains essais d’opposition. Et puis, Sarkozy, qui adore la loi du Talion, applique au PS la même arme avec Besancenot que le PS avait appliqué à l’encontre du RPR avec Lepen. Enfin, mais ce n’est qu’une liste non exhaustive, le président n’aimait pas trop que l’audiovisuel public ait un certain degrés d’autonomie… et bien, voilà ce qu’il a dit, sûrement après avoir revu Aladdin mais pas jusqu’au bout, « Faites-moi maître de la télé publique ». Son souhait fut exhaussé. « Faites-moi maître de la justice! » Son souhait fut exhaussé, on a supprimé les juges d’instruction.

Après qu’on ne vienne pas me dire que la France sombre peu à peu dans un régime dictatorial. Bientôt, c’est le souhait d’Eric Woertz, porte parole du gouvernement, les français manifesteront quand tout ira bien, pour féliciter le président et sa famille, pour lui lancer des fleurs… pour lui souhaiter un joyeux anniversaire. Tout cela ne se fait pas en un jour, mais on est sur la bonne voie!

#1172. Le conducteur de bus fou.

Juste une nouvelle anecdote qui traînait par là!!
bdbusdriverblog.png

#1171. Revolutionary Road, Yes Man et Envoyés très spéciaux.

 Les Noces rebelles - Leonardo DiCaprio et Kate Winslet

Les Noces rebellesCommençons par le meilleur film de la semaine, et même du mois de janvier. Voilà, c’est dit! Alors, Revolutionary Road que le distributeur a semblé opportun de traduire par Noces Rebelles. Faudra un jour qu’ils m’invitent ces messieurs, histoire que je vois comment il décide (arbitrairement) de changer le nom du film. Parce qu’ici, le titre du film aurait pu être traduit littéralement, mais non… Comme s’il fallait souligner le sujet du film à ces crétins de français… A ce rythme là autant raconter la fin sur l’affiche du film! Enfin, que dire sur ce film prenant. On retrouve donc Leonardo di Caprio et Kate Winslet, dix ans après Titanic. D’ailleurs, il semble que le film aurait moins marché sans eux, puisque le sujet du film, c’est la routine qui casse peu à peu les rêves du couple et que tout le monde sait que pourtant c’était bien parti entre Jack et Rose!!! Nous voilà dans une banlieue américaine dans tout ce qu’elle a de plus ordinaire, c’est à dire, aliénisante, anonyme et oppressante. Kate – impressionnante – campe le rôle d’une Desperate Housewife et Léo d’un mec sans réelle motivation… Le tout filmé admirablement par Sam Mendes, le réalisateur du puissant American Beauty.

Yes Man - Jim Carrey

Yes ManJe ne suis pas un très grand fan de Jim Carrey. Ces mimiques faciales ne me font que très moyennement rire et les films uniquement basés là-dessus ne m’enchantent guère, car Jim Carrey est capable de beaucoup mieux, je me souviens avec émotion du Truman Show, c’est sur ce postulat (et la bonne critique dans Télérama) que je suis allé voir ce film. Une bonne comédie sentimentale à fort potentiel comique.Voilà donc l’histoire d’un type qui dit non à tout, jusqu’au jour où il rencontre le gourou qui lui ordonne de dire oui à tout ce qui se présente sinon gare à lui! Ce tenant à ce pacte, Carl va donc dire oui à tout, les épouses perses, les mormons, les cours de coréen, de guitare, une fille… Bref, strictement tout! Ç’aurait pu être casse-gueule mais ça ne l’est pas. Bien filmé, bien interprété, la comédie remplit son rôle… puisque le public rit. Bonne surprise.

Envoyés très spéciaux - Gérard Jugnot et Gérard Lanvin

Envoyés très spéciauxQue dire d’Envoyés très spéciaux. Que j’avais pas très envie d’aller voir ce film, qu’il ne m’a pas transcendé…? Positivons puisque ça ne sert strictement à rien d’envoyer balader cette comédie que je qualifierai de très moyenne. Le casting peut sembler prometteur, Lanvin, Jugnot, mais ce n’est pas eux qui jouent le mieux, ils semblent être dans une routine. Celui qui joue le mieux, c’est Omar Sy. Après, pas grand chose à dire. On sourit parfois… les ficelles sont grosses. Amateurs de comédies bien lourdes, je vous le conseille, les autres passez votre chemin!

#1170. Antony & the Johnson et Charlie Winston.

https://i1.wp.com/www.antonyandthejohnsons.com/home/sc194.jpg?w=250Voilà une semaine que l’excellent nouvel album du non moins excellent Antony Hegarty est sorti et je suis sous le charme. La grace semble avoir touché cet artiste. Qu’il collabore ou qu’il soit aux manettes, sa voix vient toucher droit aux tripes de l’auditeur forcément atteint par ce charme délicat. Je ne peux qu’applaudir une nouvelle fois cet artiste qui avait, rappelons-nous en, épicé Volta de Björk (les deux meilleurs titres du cd sont ceux où Antony a collaboré), il avait aussi donné sa voix à l’incroyable Hercules and the Love Affair. Sur Crying Light, la musique, composée majoritairement de violons et de piano, vient appuyer ou souligner, la voix hors norme du chanteur, une voix dont il faut bien dire qu’elle est inimitable, on ne peut pas contre faire un album d’Antony Hegarty… et c’est ça qui est bon!

visu2.jpgCharlie Winston est passé hier au Grand Journal… et ça m’a niqué mon article… arf, je le publie quand même! Son single Hobo est déjà sur toutes les lèvres, dans toutes les têtes alors que son album vient de sortir, une pure merveille. À travers cet album, Charlie donne à entendre une belle voix, et laisse découvrir ses talents d’instrumentiste, tantôt jazz, tantôt classique, tantôt soul, l’ensemble est résolument moderne. Bref, je suis sous le charme. Il pose ses mots de façon contrôlée, et c’est merveilleux de voir tant de technique mais tout en simplicité. Les rythmes changent et une certaine excitation est mêlée à chaque morceaux. Agréable. Un cd qui va donc cartonner dans les semaines à venir. Et vous savez que je suis assez sensible à l’accent anglo-saxon, là, Charlie Winston nous éblouis avec un morceau où il chante en anglais, en espagnol et en français. C’est vraiment amusant!

#1166. La montagne des singes…

bdallemagneblog.png

Related Posts with Thumbnails