Je me suis acheté un polaroïd.

Polaroid Apparel Land Instant 10

2€, c’est le prix que m’a coûté cet appareil photo datant de 1977. Une antiquité pour ainsi dire! Il est pas très esthétique mais surtout, ses films ne sont plus fabriqués… Donc je ne suis pas prêt de faire des photos avec cet appareil que je veux utiliser pour prendre en photos ceux que j’aime (mes amis, ma famille…) et ensuite, pourquoi pas, faire des photos d’Art (que d’ambition!). Parce que je trouve qu’il y a au moins une particularité avec ces appareils. Les photos faites avec m’ont toujours parues très belles et avec une qualité très originale. En plus, je trouve que ça vieilli très bien, comme photos. Bref, c’est autre chose que du numérique. En fait, j’aime bien le côté instantané… qui m’obligerait à bien visualiser le plan avant de prendre la photo… En effet, par la magie du numérique, je prends des tonnes de photos pour en obtenir quelques unes de bien. C’est ma théorie: dans la quantité, il y a une infime dose de qualité. Alors que l’instantanéité du Polaroïd oblige à penser énormément plutôt qu’à shooter énormément. Bref, j’ai le choix, soit je pars à la recherche tout à fait incertaine d’un film (type 88), soit je commande au Père Noël un « pola » plus récent.

Polaroid Apparel Land Instant 10

En attendant que ça arrive, je vous met cette vidéo quasiment culte avec Valérie Lemercier dans une séquence hilarante des Visiteurs… Hahahha!

Ugly Betty.

Cette série américaine m’a interpellé parce qu’elle était gratuitement visionnable sur le site de la chaine américaine ABC. Laquelle produit, entre autre, Desperate Housewives. Ugly Betty est en fait l’adaptation d’une télénovella colombienne transposée à New York. En effet, dans cette adaptation, le jeune fille « pas très belle mais super bien » est propulsée secrétaire du rédacteur en chef de Mode magazine par le père de celui-ci qui ets aussi le patron du magazine. En effet, Daniel Meade passe plus de temps dans les bras de belles femmes que devant son bureau. Voilà pourquoi le papa a choisi Betty dont il est sûr qu’elle ne se retrouvera pas dans le lit de son fiston. Ainsi Betty se retrouve pleine de naïveté et d’insouciance dans le monde de la superficialité et de l’hypocrisie. Par son incroyable gentillesse, elle va se faire plus ou moins acceptée telle qu’elle est.

La première saison de 17 épisodes suit la jeune femme dans sa vie professionnelle et dans sa vie personnelle, entre son père qui cache un lourd secret, sa soeur très belle et son neveu très… gay. Bref, c’est une bien belle série, très bien écrite et vraiment drôle. Les droits ont, semble-t-il été acheté par TF1 qui devrait surement la diffuser dans l’année… et qui sait, peut-être la diffuseront-elle en VOST via la TNT comme il l’ont fait pour Grey’s Anatomy ou le flop de l’été, Heroes. En tout cas, la seconde saison vient de commencer aux Etats-Unis. Affaire à suivre, donc!

À savoir qu’une adaptation allemande est actuellement diffusée en France. Ça s’appelle Le Destin de Lisa… Rien que le fait de dire que c’est allemand ne m’inspire pas vraiment confiance!! Les meilleures séries du monde sont américaines! Il n’y a qu’à voir cette vidéo promotionnelle des nouvelles saisons chez ABC…

Parlons un peu politique…

Ça fait un petit moment que je n’ai pas abordé l’actualité politique franco-française. Pourtant, elle se trouve en pleine forme. Pas que le débat soit vraiment démocratique, mais avec cette asphyxie des médias par l’incessante proposition de commission, de changement, de réforme… les médias ne savent plus où donner de la tête et voilà qu’on est passé de l’ère de la réflexion à l’ère du prompteur AFP sans réflexion… Les journalistes prennent toutes leur expertise pour analyser les tshirts que Sarkozy (quel beauf!) et de Kouchner ont porté pendant leur jogging dans Central Park… Et puis, on récite ce que les membres du gouvernement propose et on passe à un autre sujet tellement les Darcos, Pécresse, Kouchner ou Hortefeux proposent à tout va des chose dont on ne verra probablement jamais la couleur… puisque le système législatif n’ira jamais aussi vite que cela. Et puis, il ne faut pas oublier qu’entre le vote et l’application d’une loi, il y a un sacré laps de temps. Ainsi, les lois concernant l’immigration proposées par Sarkozy alors qu’il était encore ministre de l’Intérieur n’ont pas encore obtenu de décret d’application. C’est ce qu’on appelle s’agiter pour rien.

D’ailleurs, parmi les débats actuels, il y en a un qui a le mérite d’être anti-républicain. Je veux parler du test ADN pour les candidats au regroupement familial que le Sénat vient justement de rejeter. Une bien bonne nouvelle pour tous les républicains. En effet, cette mesure est à l’encontre de la culture républicaine française. Vous savez, l’éthique dont nos dirigeants font de bien belles leçons en dehors de l’hexagone… D’ailleurs, comme le soulignait Philippe Val (rédac chef de Charlie Hedbo) ce matin sur France Inter, c’est pas parce que que d’autres pays d’Europe pratiquent le test ADN à la frontière qu’il faut le faire… de même c’est pas parce que notre voisin roule en 4×4 qu’il faut le faire. Bref, l’idée que le Sénat ait rejeter cette mesure me réjouit, même si je sait que le groupe UMP de l’Assemblée Nationale emmené par JF Copé s’est dit prêt à revoter cette mesure, je doute qu’elle voit le jour. Et ça c’est une bonne nouvelle pour la démocratie. Parce que ce n’est pas ne flattant l’égo de l’électorat raciste que la France va en sortir grandie. De plus, tous les experts internationaux et nationaux (dont l’ONU et Alain Juppé) s’accordent pour dire que la France va avoir besoin d’immigrés afin qu’elle garde le train de vie qu’elle a… ceci incluant la Sécurité Sociale. Bref, nous avons besoin d’immigrés parce qu’il faut bien que quelqu’un fasse le travail que les français ne veulent plus faire, et ce n’est pas en s’enfermant dans nos frontières que, culturellement, on gagnera.

Pour le socialiste qui veille en moi, je suis assez outré par les attaques de plus en plus hardies des pontes socialistes contre la campagne de Ségolène Royal… Bref, c’est comme s’ils avaient décidé de laisser faire pour mieux critiquer la campagne perdue. Il est toujours facile d’attaquer ainsi. Bref, je suis de plus en plus écoeuré par ces attaques. Et je pense que si Ségolène Royal n’a pas fait une superbe campagne, c’est à cause des éléphants qui ne l’ont pas soutenu. Le plus marrant dans l’histoire, c’est que les gens de droite sont de plus en plus nombreux à dire que Ségolène Royal est une femme remarquable et qu’elle a fait une belle campagne… Ironie du sort, les compliments viennent du camp adverse.

Fantaisies végétales et gourmandes au Jardin du Luxembourg.

Statue du Jardin du Luxembourg
Statue au Jardin du Luxembourg.
Jardin du Luxembourg
Le Palais du Luxembourg, où siège le Sénat.
Il y a des bons côtés à feuilleter les gratuits. Tenez, ce matin, en allant à la fac, j’ai pris un Matin Plus (le gratuit de Bolloré), et j’ai découvert qu’il y a avait une expo pleine de couleur à voir cette semaine à l’Orangerie du Jardin du Luxembourg. Et en plus c’était gratuit. Raison de plus de s’y promener donc!

Fantaisies végétales et gourmandes
Devant le bassin, un enchevétrement de légumes.
Fantaisies végétales et gourmandes
Le bassin avec compositions florales et arrosoirs.
Fantaisies végétales et gourmandes
L’araignée géante.
Fantaisies végétales et gourmandes
Compos florales sur le bassin orné de nénuphars.
Fantaisies végétales et gourmandes
Les compositions florales… magnifiques.
Fantaisies végétales et gourmandes
La maquette de l’Empire State Building.
Fantaisies végétales et gourmandes
Des champignons synthétiques…
Fantaisies végétales et gourmandes
Une étagère remplie d’oeuvres fleuries.
Fantaisies végétales et gourmandes
Oh! Des poisson volants!

C’est donc une expo faite de fruits et légumes ainsi que de toutes sortes de végétaux. C’est très frais à voir. Il y a un grand bassin sur lequel sont disposés de magnifiques arrangements floraux au milieu desquels se trouvent une dizaine d’arrosoir perpétuels. C’est très beau et très coloré. Mais les artistes ont aussi imaginé une énorme araignée faite de végétaux, ainsi que toutes sortes de bestioles sous marines (méduses, seiches…) suspendus très en hauteur. Et au milieu du passage se trouvent des étagères mettant en valeur le travail de fleuristes… très coloré et très divers. Enfin, il y a une autre partie, plus contemporaine. On peut ainsi découvrir une maquette végétale des alentours de Empire State Building ainsi que des tours à base de composants électriques dans lesquels poussent des graines de soja.

Jardin du Luxembourg
Allée qui mène jusqu’au Palais du Luxembourg (en venant de l’Orangerie).
2007_0Jardin du Luxembourg
Les couleurs automnales. J’aime bien.
Jardin du Luxembourg
La Tour Montparnasse, en fond.

Une exposition temporaire (qui se termine dimanche) dans laquelle on peut aussi se rafraîchir en buvant une sorte de smoothie entièrement végétal (à base de carottes, de fraise…) et déguster des fruits (telle la délicieuse poire que j’ai mangé). Enfin, on peut découvrir les merveilles de la sculpture sur végétaux. Un endroit bien beau à voir alors que le temps est plutôt à l’automne… voir à l’hiver.

Atelier, première.

Rentrée rime avec atelier depuis maintenant plus de huit ans. Huit ans que j’ai ma teacher préférée et huit ans que je m’éclate en créant. C’est quand même assez dingue, quand on y pense. En plus, je m’y suis fait des amies. Et c’est une très bonne coupure, une fois par mois, avec la routine. C’est très déstressant et relaxant (oui, c’est un euphémisme). Bref, j’adore y aller.

Pour cette rentrée, Isabelle, aka teacher, nous avait préparé quelques sujets: « Saturation et réserve » ou « à partir d’une photo créer quelque chose de très personnel ». Évidement, j’ai pas pu m’empêcher de changer le « ou » par un « et ». Et c’est ainsi que j’ai commencé l’année. Vous verrez l’oeuvre une fois finie. Pour l’instant, ce n’est qu’une ébauche.

Un chardon.
Un chardon.
Un chardon en fleur.
Un chardon en fleur.
Un chardon.
Des fleurs violettes….
Un pissenlit avec une bestiole dessus.
Fleurs de pissenlit avec une bestiole dessus.
Un pissenlit.
Un pissenlit fané devant un pissenlit vivant.

L’après midi, nous sommes partis faire des croquis dans la pampa seine-et-marnaise (c’est comme ça qu’on dit). Nous avons ainsi croqué des pommiers et toutes sortes de végétaux présents. Plus tard nous avons aussi croqué un âne avec son maître… Séance assez intéressante puisque nous étions tous appuyé sur une rambarde de sécurité alors que des voitures passaient à une vitesse assez élevée. Pour faire simple, on a failli se faire tailler un short à plusieurs reprises.

L'âne.
La tête de l’âne… de très près!
L'âne.
L’âne.
L'âne et son maître.
L’âne et son maître.
Jaguar
Le sigle d’une Jaguar.

Avec ces croquis, nous allons faire une sorte de carnet de voyage. Voilà qui semble plutôt intéressant, comme idée. Suite le mois suivant!

King of California.

Un film que je voulais voir et que j’ai vu. Quelle belle intro…! Ce film ets l’histoire d’un type un brin dérangé qui convie sa fille dans une foille investigation… Retrouver un trésor enfoui sous le sol californien depuis qu’un convois espagnol s’est fait attaquer. Et ce trésor, devinez où il se trouve…. à deux mètres de profondeur sous le béton d’un Costco (célèvre magasin typiquement américain de vente en gros).

Voilà pour le pitch. Cette comédie est assez amusante. Surtout que c’est bien filmé et que les acteurs sont très bons. Ainsi, Michael Douglas explose tout sur son passage dans son rôle de papa dérangé. Le scénario est très bien ficelé et les rebondissements sont assez nombreux pour ne pas ennuyer le spectateur… Reste que l’histoire n’est pas aussi barrée qu’elle n’y paraît et donc que le réalisateur est resté dans du conventionnel. Rassurez-vous, on rit quand même!

Week-end de rentrée.

En effet, ce week-end a été l’occasion d’enterrer les vacances avec une grosse fête bien réussie chez Marion… Après avoir retrouvé Maé à Gare de Lyon, nous sommes partis vers les Yvelines via le RER A. A Poissy, Fab (le copain de Maé) est passé nous prendre… Direction chez lui puis chez Maé. Une fois tout ce petit monde préparé, et avec une bonne heure de retard sur nos prévisions, nous prennions le chemin de la maison de Marion où tout le monde été déjà arrivé. Pour prévénir, j’appelle Marion qui m’engueule quasiment au téléphone…! En arrivant, je pensais que le repas était prêts… En fait, il fallait attendre pour que les spaghettis cuisent!! Ralala! Alors j’ai un peu pris la cuisson en charge… parce que j’avais l’estomac dans les baskets!
Une soirée bien sympatique avec des gens gentils et cools! Un peu le monde de Candy…

Maé, Philippe, Morgane, Alban, Fabien, Marion.
Maé, Philippe, Morgane, moi, Fabien et Marion.

Cette soirée a continué avec une partie de Loup Garou et une partie du Roi des ténèbres (jeu assez marrant). Le tout a fini vers 4h45… et à 9h devinez qui été debout? Je vous le donne en mille, c’était moi! Ce levé matinal n’a pas servi à grand chose puisque nous n’avons pas vraiment bougé du canapé pendant quelques heures de discussions et de débats. Une fois que l’envie s’en ets faite sentir, c’est à dire vers 2-3h… nous avons mangé et decouvert un tour de magie de Marion: le sachet de thé volant. Tour vaguement dangeureux puisque le sachet s’envole en combustion!! M’enfin, nous n’avons pas mis le feu à la maison…!

Maé et Marion.
Maé après avoir reçu un coup de bouteille de la part de Marion…
Maé et Philippe...
Maé sous le choc et Philippe posant.

Après une balade entre la maison de Marion et le conteneur à verre… nous avons joué au Rummikub. Jeu pendant lequel je formais une team avec Maéva. La team des tricheurs. Nous avons tellement triché qu’au bout de 2 heures, Marion a pété un cablon!! Elle a passé ses nerfs en nettoyant la cuisine. Après elle était brillante! Sur ce, nous sommes partis… en essayant de faire sourire Marion. Chose un brin difficile.

Je suis ensuite parti avec Maéva vers sa maison. Nous avons dansé et chanté en karaoké sur les musiques d’Hairspray. Nous avons ensuite mangé de délicieuses tartines que la maman de Maé avcait préparé. Tartines Kiri avec magrets, échalottes, champignons et gruyère. Accompagné d’une salade, c’est un régal!! Ensuite nous avons regardé un film que je n’avais pas vu… et qu’il fallait absolument que je vois. Il s’agit du très réussi American History X. Un très beau film dans lequel il est dit des choses qu’on entend parfois au cours de discussions… Comme quoi le fachisme n’est jamais très loin.

Et aujourd’hui, je suis allé en cours… Back to school!

Related Posts with Thumbnails