Last Day in the USA…

Voilà, la fin est proche! Pour ma dernière journée parmi les Américains, nous avons été chercher Ian à l’aéroport de Denver. Il était de retour de Philadelphia. Et il était malade! Ensuite nous sommes allés à l’hôtel de la maman de Ian qui avait réservé une chambre, pour nous. Vraiment cool! En passant, je prends mon dernier Jamba Juice. Ouais, tout sera qualifié de dernier truc, dernier machin!! Toutes les bonnes choses ont une fin!!

DSCF1446

Nous partons chez la maman de Ian, où on rencontre le frère de Ian. Ensuite, on part faire un tour de Boulder « spécial nouvel étudiant ». Parce que le frère de Ian va commencer son année à Boulder cette année. On va à US Postal pour les boites postales, puis on va au Book Store de l’université. C’est un endroit où les étudiants achètent des livres d’occasions pour étudier. Avec Andrea, on passe un bout de temps au rayon « français », il y a quelques livres de méthodologie (mélange de Bled, de Bécherel et de livre pour CP) et beaucoup de littérature française: Boris Vian, Marguerite Duras… et plein d’autres auteurs dont je ne connaissais pas l’existence. Ils doivent sûrement vivre grâce aux universités américaines!
Petit crochet au food store et retour à la suite d’hôtel. La maman de Ian prépare des pâtes avec de la viande et une sauce italienne. Pendant ce temps-là, j’essuie la vaisselle que le frère de Ian lavait au gel douche!! Et oui, il n’y avait plus de produit vaisselle…! On mange et ensuite, on regarde Inside Man de Spike Lee, un film à propos duquel j’ai déjà eu l’occasion d’en dire du bien ici même. Un film d’action très bien avec ce qu’il faut de politique (à voir la photo de George Bush senior…).

DSCF1449
DSCF1451

Ensuite, nous nous avons dit « au revoir » à la maman de Ian qui retournait à Londres. Et puis, nous partons manger et boire, au Mountain Sun, pour commencer. Un resto pour baba cool, les serveurs avaient tous un look de hippies (la moustache et les cheveux style RDA). Un truc de dingue. Ce resto brassait plusieurs bières, aussi. J’en ai choisi une très bonne, dans un format moyen, de 16 oz. Et pour accompagner cette boisson, j’ai pris un burrito. En fait, j’avais le choix entre le Burrito tout court, le Burrito avec sa sauce chili et le Burrito Spicy. Le burrito tout court était super épicé… J’en suais…. Heureusement que le serveur m’avait aussi apporté un verre d’eau avec. Pour continuer la soirée, nous nous sommes rendus avec des amis de Ian à la Foundry (cf le début du séjour). La Foundry où j’ai donné ma carte bleue à Andrea pour qu’elle me saoule!! J’avais déjà pris une bière dans ce bar (une Fat Tire, mmmmh!) et Andrea m’a proposé d’aller prendre un verre gratuit de Tequila (il y avait un stand publicitaire dans le bar). Andrea m’a ensuite pris un verre de vodka que j’ai bu cul-sec et un Ice-Tea Vodka…. Très doux, mais à la fin de la soirée, croyez-moi, j’étais sacrément beurré! J’avais plus aucun mal à parler anglais: zéro inhibition! C’était sympa.

Je me suis couché… Et j’ai bien dormi jusqu’à 6h, heure à laquelle je me suis mis à émerger… avec une gueule de bois incroyable!!! En même temps, j’ai pas mis longtemps à savoir pourquoi. Et comme de par hasard, c’est le jour de mon envol vers la France. Alors, deux cachets, un demi-bagel – Cream Cheese et une douche plus tard. Je suis prêt à partir vers l’aéroport international de Denver. J’ai une crampe au bide… Et je suis assez triste de déjà partir. Comme l’impression que ce mois passé avec ma meilleure copine, dans ce pays assez fascinant, est passé vite…. trop vite! Je suis triste! Mais bon, quelques miles plus loin, nous sommes à l’aéroport et nous nous dirigeons vers le Check-In d’Air Canada. Tout ce passe bien. Mon sac est pile – poil dans la franchise de 20kg. Je pèse discrètement mon sac de cabine qui pesait, lui, 10,9 kg… C’est 900 grammes de trop! Mais c’est pas grave.

DSCF1457

Nous nous dirigeons vers la porte de sécurité de l’aéroport, lieu à partir duquel je ferai route seul. C’est l’heure de se dire au revoir… Un moment assez triste! Mais bon, on se reverra… Vive les vacances, ou peut-être même vivre un jour de l’autre côté de l’Atlantique! Bref, il faut passer par les portes de sécurité avec des agents assez tatillons: il faut sortir les ordinateurs portables, les caméras, les appareils photos… et ôter ses chaussures. Cool! Mon chapeau de cowboy se retrouve compressé entre deux caisses contenant ma caméra et mon ordi. Ensuite, je prends le métro qui relie les 3 terminaux de l’aéroport… Et j’attends une bonne heure dans la salle d’attente, d’autant plus que l’avion d’Air Canada a pris du retard, semble-t-il, suite au mauvais temps de Montréal. Bref, l’avion décolle avec plus de 30 minutes de retard… Rien de grave. Le vol se passe bien, c’est rapide! En 3 heures, nous rallions l’aéroport de Montréal en prise avec le mauvais temps. A l’atterrissage, les hôtesses de l’air demandent à ceux qui ont une correspondance vers Paris, de passer par la douane « transit ». Le gars de la douane est d’une connerie incroyable. Limite agressif. « Vous pouvez m’épeler votre prénom? », « Avec un N comme normandie? », « Vous venez d’où? »… Pire que la douane US. Le gars est juste censé tamponner mon passeport pour que j’accède au terminal. Mais il fait du zèle… Si ça l’éclate!

J’avais 1h30 à attendre pour l’embarquement: du coup, je suis allé acheter un paquet de chips (oups, de croustilles, je suis au Québec!) et un verre de Diet Coke. Et je me suis posé devant les extraits de télé québécoises dans la salle d’attente. L’embarquement commence, et l’avion est énorme, c’est un A330. Nous allons passer la nuit dans cet avion, près de 6h. Je n’arriverai pas à fermer l’oeil. Le petit déjeuner était terrible… Froid et sans goût. Beurk! Mais bon, c’est l’avion. Enfin, nous arrivons à Paris. Manque de pot, l’accès au poste de contrôle est quasi-bloquée. Semble-t-il à cause d’un pot de crème oublié dans un WC. Welcome to Paris!!!

DSCF1458

Ensuite, un serpent nous mène jusqu’au contrôle des passeports opéré par la Police Française! Limite raciste sur la répartitions des passeports: ils gueulaient « les passeports français et européens, ici, les autres, là-bas »… Welcome bis to Paris!!!!

Puis il s’agit de récupérer ses bagages dans
une salle bondée et extrêmement mal indiquée (pas de panneaux, pas d’écran en fonctionnement)… Coup de bol, mon sac est sorti pile au moment où je suis arrivé. Du coup, j’ai essayé de ma précipiter vers la sortie. Histoire de m’extirper de ce merdier rempli de bonnes soeurs, de scouts et de mamies avec colliers en fleurs, et aussi de parisien râlant, faisant la gueule!!! Joli mélange. Welcome ter to Paris!!!!!!

P1020246

J’ai retrouvé mes parents et ma petite soeur qui étaient venus me chercher à l’aéroport. J’étais content de les retrouvés!
Mon voyage est terminé… Je suis triste, c’est sûr, mais mes yeux brillent de tout ce que j’ai découvert aux États-Unis. Et je suis content d’avoir effectué ce voyage! Je vous remercie aussi pour vos commentaires et votre lecture! Et vous souhaite une bonne fin de vacances!! Bises à tous.

Denver, CO.

Pour mon avant dernier jour ici, nous avons quitté la campagne pour rejoindre la ville! Oui, nous retournons à Denver, après avoir dit au revoir aux parents d’Andrea. Andrea aussi leur disait au revoir parce qu’elle part la semaine prochaine pour Philadelphia, PN. Donc, c’est un grand départ…

Arrivés à Denver, on dépose nos affaires à l’hôtel (très chic Weston). Et on part marcher dans la rue piétonne de Denver. On fait quelques boutiques, je m’achète un Jamba Juice, puis on entre dans Virgin Megastore. Visite assez désespérante point de vue découverte!! C’est en tout point pareil qu’en France. Les mêmes rayonnages (pas trop les même cds, quoique Camille était en vente), au détail près que le magasin vent aussi des fringues. Bref, c’est pas une grande découverte. D’ailleurs, les prix sont à peu de choses aussi élevés qu’en France… le taux de change près!

DSCF1417

Ensuite, nous avons acheté nos places au cinéma, d’autant plus qu’il pleuvait sacrément. Ici, ça déconne pas quand il pleut! C’est le déluge! En même temps, le climat est très continental… On fait le tour du 16st Mall. Un endroit sympa où il n’y a que des magasins de vêtements pour femme (sauf chez Gap où l’on pratique la mixité!). Et puis, j’ai pris quelques photos. Malheureusement, des policiers m’ont vu… Ils m’ont juste dit de ne plus prendre de photos. Faudra qu’on m’explique: à Las Vegas t’as champ libre au niveau des photos mais dans un mall à ciel ouvert t’as pas le droit. Bref…. vive la liberté! Et puis, j’ai pas une tête d’espion?!

DSCF1425
DSCF1435
DSCF1443

On entre dans la salle de cinéma une heure avant le film, avant quoi on se tire le portrait avec un photo-maton… C’était très marrant! Puis on s’assoit sur les places avec la barre devant pour poser ses pieds. Nous sommes partis pour voir Miami Vice. Mais avant ça, il y avait un mec qui nous a demandé sérieusement si on pouvait pas échanger de place parce que lui aussi voulait avoir le repose pied devant lui. Heureusement que sa copine était là et que j’étais français parce que sinon il ne nous aurait pas lâché la grappe. Le film a commencé. Un excellent film d’action comme je n’en avait pas vu depuis un petit moment: en même temps, c’est Michael Mann aux commandes et il en connaît un rayon point de vu film d’action. Bref, j’ai adoré les personnages, l’histoire, les images… Un film bien!
Ensuite, on est rentré l’hôtel… Repas et dodo. Le lendemain, nous devions nous réveiller tôt pour aller chercher Ian à l’aéroport qui revenait d’un voyage d’affaire dans le New Jersey.

Sumer Fun Park at Brekenridge, CO.

Ce matin, il fait bon, et Andrea avait un rendez-vous chez le coiffeur, à Frisco. Pendant ce temps, je suis allé acheter un Bagel avec sa Cheese cream que j’adoooore. Je crois que je vais en rapporter en France! Donc, j’achète mon bagel et attend qu’on me le prépare en m’asseyant à une table vide. Comme Andrea se faisait teindre les cheveux, j’avais pris mon livre de chevet actuel: « La Tragédie du Président » de Franz-Olivier Giesbert. J’en suis qu’au milieu, faut dire que j’ai pas spécialement le temps de lire ici! Tellement pas le temps que j’ai mis 20 minutes pour lire et comprendre une dizaine de ligne!! Je ne suis plus habitué à lire le français: Au secours!!! Du coup, ça me rassure un peu, moi qui pensais ne pas avoir fait de progrès en anglais pendant ses vacances. J’ai un peu honte, mais avec Andrea on se parle essentiellement français!! ça a ses avantages et ses inconvénients: les gens ne nous comprennent pas (à quelques exceptions près, plusieurs personnes viennent du Sénégal ou d’Haïti!!!) mais je ne fais pas de progrès en ne pratiquant que très peu la langue de Shakespeare.

Bref, j’ai quand même lu quelques chapitres du livre tout en dégustant mon bagel!!! Mmmmmmmh! Le seul inconvénient c’est que le restaurant était rempli d’enfants. Ca criait partout, ça courait… Super!

DSCF1383
Frisco… ambiance très saloon

Au bout d’un bon trois quart d’heure, Andrea est venue me chercher avec ses mèches métalliques (elle avait du papier alu plein les cheveux, normal elle se faisait faire des mèches). Et nous nous sommes mis à discuter dans le salon de coiffure. Au bout d’un moment, la coiffeuse se ramène pour voir l’état d’avancement et on commence à discuter des découvertes que j’ai faites de ce côté-ci de l’Atlantique.

DSCF1389
les pistes de luge
DSCF1390
dans le télésièges (nouvelle couleur de cheveux d’Andrea)

Ensuite, une fois le rinçage effectué, nous avons repris la voiture pour nous rendre à la station de jeux d’été de Brekenridge. On avait prévu de faire de la luge d’été… C’était énorme! Tellement que pour arriver en haut, il fallait prendre un télésiège. On a pris un forfait de deux descentes à moitié prix, parce que la papa d’Andrea travaille à Vail, la fameuse station de ski. Il n’y avait pas grand monde pour descendre les trois pistes de luges (pour débutants, pour moyens et pour les pros de la glisse). J’ai fait ma première descente sur la piste pour débutant, histoire de voir ce dont j’étais capable! Et après, j’ai pris la descente pour les pro de la glisse. Excellent!! Du pure bonheur. J’adore la sensation de chute libre, d’objet incontrôlable qu’est la luge.

Alban1

J’ai tellement adoré que j’ai fait un truc que je ne fais jamais: j’ai acheté la photo (10$) de ma descente!!! Quand j’ai vu les panneaux « Souriez, vous êtes photographié », j’ai fais ma maxi-tête du gars qui a peur et qui crie.

DSCF1393
DSCF1395
DSCF1401
DSCF1405

Ensuite nous sommes retournés chez Andrea où nous avons regardé la télé. L’immanquable Dr Phil, qui parlait de la seconde génération d’une secte qui prônait les relations sexuelles avec les enfants (à partir de 14 mois)… Du pur délire! Alors, il avait sur le plateau une jeune femme qui demandait l’aide de Dr Phil pour pouvoir re-croire en son père, ci-présent, qui parlait de son passage dans la secte comme la meilleure expérience de sa vie! Cette secte existe toujours et s’est renommée « The Family ».
Puis, j’ai passé un petit moment sur mon ordi, après quoi, on a dîné devant la télé (Law & Order puis CSI: LasVegas). Puis dodo!!!!!

Dillon Lake Marina, CO.

Pour commencer la journée, rien de tel que de prendre le soleil pendant une petite heure. Surtout qu’il fait assez frais à l’intérieur de la maison des parents d’Andrea. J’en ai profité pour prendre des photos du paysage depuis la terrasse. Le tout au son des mélodies des Rita Mitsouko. Géant!

DSCF1357

Après ça, Andrea devait aller chez le dentiste dans la ville d’à côté, Dillon. Alors nous sommes partis faire quelques courses pour le repas, et nous sommes allés en direction de Dillon. Andrea m’a dit qu’ici on va chez le dentiste tous les 6 mois… Dingue!

DSCF1375
DSCF1378

Une demi heure de dentiste, demi heure pendant laquelle je me suis farci un Golf Magazine et lu un Newsweek sur les dangers des sites tels que Facebook ou des blogs pour les étudiants dans les universités américaines, qui ont maintenant tendance à fouiller dans Google pour savoir ce que trafiquent leurs étudiants…
Nous nous sommes rendus au Lake Dillon, un lac artificiel qui permet à Denver de boire! Ce lac a enseveli plusieurs villages quand il a été construit. Bref, maintenant, il y a un super lac avec le reflet des montagnes dessus. Des bateaux à voiles naviguent sur sa surface. Très agréable.

DSCF1360
DSCF1371

Ensuite, nous avons bu un coup dans la bar installé au bord du lac. Le gars connaissait Andrea (c’était son ex patron), du coup on a bu à l’oeil! Il nous a offert notre verre. J’ai bu une « pale ale », une bière blonde.

Puis, nous sommes allés au Subway pour que je prenne un menu à emporter. Je ne connaissait pas cette marque de fast food, alors qu’il y en a 34 en France (dont Paris, Lille, Marseille, Renne…). Mais j’ai regardé les menus, les parts sont largement moins généreuses qu’ici. J’ai acheté un sandwich de 12 inchs… C’est la taille du petite baguette. Ensuite, on choisi son assaisonnement. J’ai pris un « Steack & cheese » donc j’ai choisi le fromage, et les crudités à mettre dedans (salade; oignons, tomates et olives)…

Nous sommes rentré à la maison où nous avons regardé « Office space », traduit en français par « 35 heures c’est déjà trop »…. C’est vrai, j’avais pas vu que la traduction sautait aux yeux!!! M’enfin, ici, ce film a fait un carton, c’est un film culte. Effectivement, c’est bien marrant! C’est avec Jennifer Aniston, Ron Livingston…
Puis j’ai découvert la série Laguna Beach, sur MTV… Pas de quoi casser 3 pattes à un canard. Quoi d’intéressant dans la vie de jeunes riches et beau jeunes gens qui flirtouilles sous les yeux des caméras et de Papa – Maman. Désolé Ryan17, j’ai pas accroché! Puis on a fini la soirée devant la télé. Comme des américains!

Beau Jo's Pizza at Idaho Springs, Co.

Je me suis réveillé vers 2:15 pm pour monter quelques vidéos… Vous avez maintenant accès à plusieurs vidéos telles que le Bellagio, le feu d’artifice de Disneyland California… Ensuite, je me suis lavé, et nous sommes partis vers 5:00 en direction de Idaho Springs, un village situé entre Silverthorne et Boulder. Nous avions rendez-vous avec Ian et sa maman pour manger une pizza chez Beau Jo’s (lien). Idaho Springs est un vrai village de chercheurs d’or: le saloon, les maisons en bois et briques, les longues rues…
Ce sont des pizzas américaines, avec une pâte énorme, et on choisi ce qu’on veut mettre sur la pizza… C’est du à la carte. Il y a un vrai choix, avec énormément de possibilités (le type de pâte, le type de fromage, les ingrédients, le type de sauce…). Après avoir tout choisi, il s’agit de se remémorer ce qu’on veut quand la serveuse se pointe!!
C’était vraiment très bon… Ensuite, vers 8:00, chacun est retourné de son côté. Nous étions déjà fatigués… Alors re-dodo!!

Las Vegas, NV.

Nous nous sommes réveillés assez tard ce qui nous a permis de partir un peu avant midi de notre hôtel à Fullerton, CA. Et nous nous sommes mis à rouler vers l’est puis vers le nord. Un long autoroute tout droit, tellement droit qu’Andrea avait hâte d’arriver à Las Vegas. C’était très long, nous avons traversé plusieurs parcs nationaux, notamment celui des Mojave. On a croisé d’étranges plantes toutes équipées en piques… Attention à celui qui les approche!!

DSCF1164
DSCF1172

Enfin, après bonnes longues heures de routes nous sommes arrivés dans la cité du péché… Nous nous sommes garés dans l’énorme parking du Ceasar’s Palace. Il faisait super chaud, faut dire que Las Vegas donne l’impression d’une oasis plantée au milieu d’un désert assez hostile et bénéficiant d’une température assez impossible! Nous sommes rentrés dans le Ceasar’s et nous avons visité l’énorme salle équipée de centaines de machines à sous, mais aussi d’un coin paris sportifs, d’une salle poker, d’une petite centaine de tables vertes.

DSCF1184
DSCF1195
Entre Céline Dion et Elton John, la classe!

Nous avons été mangé avant d’aller jouer. Nous avons mangé au buffet, 20 $ pour un repas illimité. Énorme, très appétissant, mais assez décevant au niveau goût… Les crevettes avaient un goût de flotte, le poulet n’en avait pas, heureusement que la peau est croustillante… Heureusement, il y avait un salade bar où une serveuse faisait une salade sur-mesure, et qui ponctuait chacune de ses créations par un « Enjoy! ». Excellente salade!

DSCF1196
les salles de jeux
DSCF1203
DSCF1312
même les enfants peuvent rentrer…

Après s’être rempli la panse, nous nous sommes traînés jusqu’à une machine à sous où on a chacun parié 10 $…. En 20 minutes, on avait tout perdu, normal, dans ce genre de truc, les dès sont pipés à l’avantage du casino. Ensuite, nous sommes sortis nous promener sur le Strip, c’est une partie de 5km située sur le Las Vegas Bvd. Dans la rue, surprise, il y a de la musique partout… Les décors sont énormes et une fois l’allé fait, nous n’avions qu’une idée, faire le retour et partir… tellement c’est écoeurant. Et tout cas, directement en sortant du Ceasar’s Palace où la décoration est kitsch a souhait (représentation d’un forum antique, si si!!) nous avons regardé le show des fontaines du Bellagio! Superbe et surprenant: le spectacle de 2 minutes commence par un énorme bang! Ensuite, c’est très beau, des jets très puissants. C’est comme dans Ocean’s Eleven, à la fin! Magnifique.

DSCF1209
le caesar’s palace, kitsch à souhait!
DSCF1212
DSCF1218
salle de jeu vide du Bellagio
DSCF1228
les fontaines du Bellagio, magnifique
DSCF1230

Le reste est une espèce de parodie des attractions du monde (un Paris reconstitué, un Bagdad, New York New York reconstituant Bronklyn avec une montagne russe sur son toit…). C’est légérement très compact ce qui rend la visite assez dégoûtante. Le pire, c’est que légalement, les enfants n’ont pas le droit d’entrer dans un casino, mais ici, on est obligé de passer par un casino pour sortir du parking, donc tout le monde passe par la partie jeu d’argent. Y compris les moins de 21 ans. Quel bel exemple donné aux enfants que de voir des adultes réduits à miser leur compte en banque sur des cash machines brillantes… C’est assez triste.

DSCF1233
Paris, Aladdin, et au fond, le MGM
DSCF1248
le Monté Carlo
DSCF1260
la statue de la liberté, et l’empire state building au New York New York
DSCF1270
le lion de MGM, et en fond Hooters, un bar spécial où les serveuses son
t pourvues de gros seins…
DSCF1285
le strip en direction du nord
DSCF1295
l’Arc de Triomphe et (oh surprise!) l’Académie Nationale de la Musique!!
DSCF1296
DSCF1302
les fontaines du Bellagio, de nuit

Nous sommes retournés dans la voiture, direction le Colorado à une bonne 10h de route de là!! Et en pleine nuit. Nous avons traversé le Nevada, repris la route en Arizona, puis une longue partie de chemin en Utah, le Mormon State. Où la voiture nous a joué un mauvais tour. En plein milieu de nul part, elle a coupé le moteur et c’était vraiment bizarre… Puis, on a cru que les pneus étaient niqués. Après vérification, au milieu de nul part, mais quelques kilomètres plus loin, avec un iPod à la main, parce qu’on n’y voyait pas grand chose… c’était en fait la route qui était en mauvais état… Et on a fini par tué un lapin qui se trouvait en plein milieu de la route… Espérons qu’il n’ait pas trop souffert!! Et enfin, 200 miles sur les routes du Colorado… Avec le levé du soleil à 6h du matin… alors que nous traversions les canyons du Colorado River. Malheureusement, j’étais trop dans le pâté pour prendre des photos et en plus, j’ai essayé, mais la luminosité était trop faible et nous roulions trop vite!!! M’enfin, c’était très beau… plus beau que Las Vegas, c’est sûr!!

DSCF1320
aller à Las Vegas sans voir Stardust… c’est rien voir!!

Dodo, en arrivant à Silverthorne, à 8h du matin! Longue journée de route!!!!

L.A. Legendary Tour and fireworks at Disneyland, CA.

Nous nous sommes réveillés assez tôt parce que le bus devait venir nous prendre pour la visite en bus des lieux mythiques de Los Angeles. Le bus est arrivé légèrement en avance, alors que j’étais encore dans la salle de bain. J’étais en train de m’essuyer, à la sortie de la douche! J’ai vite enfilé mes affaires, pris mon appareil photo et la mini-DV. Je sors de la chambre, et j’arrive dans l’ascenseur, et là je me rend compte que mon polo est à l’envers et que je ne me suis pas coiffé (ça fait 2 bon mois que je ne suis pas allé chez le coiffeur, mes cheveux commencent à devenir longs)… Commence bien la journée!

DSCF0908
le centre de tri pour voyageur

Le bus nous emmène en fait dans un centre de tri pour touristes qui sont logés dans les hôtels alentours. La compagnie qui gère « ce supermarché des sorties » s’appelle Coach USA. Il y a une dizaine de lignes (Légoland, Sea Life, San Diego Zoo, Farm, Los Angeles Legendary, Free Shuttle for Universal Studios, Walt Disney World…). 100% touristes. Nous montons dans un bus mais le gars nous dit que notre hôtel n’est pas sur son chemin au retour… Alors on redescend et on monte dans un autre bus qui ne démarrera pas avant 1h30 d’attente sur ce parking. Très chiant, et, avec Andrea, on commence à se poser des questions sur le pourquoi des 55$ que nous venons de dépenser…

Une heure et demi plus tard, le bus démarre et le conducteur commence à parler… Oui, on est aux États-Unis, donc ici, le chauffeur fait tout: il parle avec le micro dans une main, il conduit le bus pendant plus de 11h… D’ailleurs notre conducteur est un fou, il conduit seulement avec le coude! D’une main il tient le micro, de l’autre il montre le paysage, et c’est donc le coude de la main qui tient le micro qui tient le volant!!! Heureusement qu’ici tous les véhicules fonctionnent en boites automatiques.

DSCF0915
la maison en adobe
DSCF0920
les cactus de la maison
DSCF0934
la maison des pompiers, avec en fond la tour de superman

Il nous emmène faire un tour vers le centre historique de LA, une mission hispanique, d’avant l’indépendance de la Californie, vers 1800. On traverse un marché pour touriste, genre souk, et on se retrouve devant une maison en adobe. On la visite, c’est très espagnol dans le style. Dans chaque pièce, il y a des portraits de Saints et Saintes avec croix démesurées… Dans la cours, d’énormes cactus ont poussés. En sortant de la maison, on se retrouve sur une place où un groupe de danseurs folkloriques animaient les lieux.

DSCF0944
la fontaine du LA Opera

On reprend le bus direction downtown. Les buildings, les tours et autres constructions plus modernes. Et plus ou moins équipées de système contre les secousses sismiques. On passe devant le Walt Disney Hall, sublime construction toute en volupté et de couleur argentée réalisée par Frank Gerhy. Je n’ai pas pu prendre cette monumentale oeuvre en photo, tellement elle est imposante et on est passé assez près. Donc une prochaine fois!!! Puis on s’est arrêté pour prendre quelques photos d’une fontaine placée au centre du L.A. Opera. C’est très beau.

DSCF0952
pas loin d’hollywood bvd
DSCF0960
capitol records
DSCF0964
walk of fame
DSCF0989
Charlie Chaplin
DSCF1028
la scientologie a pignon sur rue
DSCF1004
mythique
DSCF1037
DSCF1042
DSCF1043
le chinese theatre

Nous nous sommes ensuite rendus du côté de Hollywood. Les studios, les studios, et encore les studios! On est passés devant la tour de Capitol Records, toute ronde. Le chauffeur nous a ensuite déposés à côté de la célèbrissime Walk of Fame, sur Hollywood Bvd. Nous y sommes restés une bonne demi heure. Rien de bien extraordinaire, si ce n’est qu’un mall permet de voir les lettres HOLLYWOOD et d’immortaliser l’instant, que devant le Kodak Center, on peut se faire prendre en photo avec des types déguisés en héros de tous poils (Dark Vador, Jack Sparow, Homer, Mickael Jackson…). Une arnaque puisqu’à chaque fois tu payes!! Bref, nous nous sommes fait avoir avec un Jack Sparow. On peut aussi admirer le Chinese Theather… Enormément kitsch! Plus révélateur, on peut aussi se rendre dans ce qui semble être un des quartiers généraux de la Scientologie. Et bien sûr, on peut passer des heures à lire par terre les noms des célébrités inscrites sur les étoiles. Je n’ai pas trouvé l’endroit spécialement interessant.

DSCF1063
c’est pas évident sur cette photo:
hollywood vs. beverly hills
DSCF1065
le panneau
DSCF1081
Rodeo Dr
DSCF1083

Nous avons repris la route en direction de Berverly Hills, mais cette fois, ce ne fut pas un fiasco (cf la note du 19 août). Le conducteur nous a fait observé la différence entre Hollywood, où les rues sont bordées d’arbres, et Beverly Hills, où il n’y a que des palmiers, pareil pour les bouches à incendies, à Hollywood, elles sont jaunes, normales, et à Beverly Hills, elles sont chromes!!!! Le monde des riches, on est passé devant l’unique mais mythique panneau Beverly Hills. Interdit de s’arrêter, sinon la police met une amende à tous les coups! Donc photographie avec reflet, mais bon. Puis direction Rodeo Dr. Le conducteur nous a ensuite emmené au Beverly Shopping Center. Un mall pour riches! Le truc: si on achète un truc dans ce centre commercial et qu’on prouve qu’on est en tourisme, le centre nous offre un super sac marqué « BeverlyCenter.com ». La classe!

DSCF1110
sur le toit du Beverly Center

J’y ai mangé au Mongolian BBC. Un fast food très hype! On choisi des légumes, des bouts de viandes, des sauces, ils rajoutent des pâtes et un gars cuit tous les aliments sur une énorme plaque de cuisson…. C’est succulent et très nourrissant! On a ensuite fait du shopping à XXI Forever. J’y ai acheté un chemise très bien.

DSCF1115
DSCF1119
DSCF1123
DSCF1130
DSCF1134

Nous avons récupéré un sac chacun, et on a repris le bus. Cette fois-ci direction la plage. On a le choix entre Venice et Santa Monica. Nous sommes descendus à Santa Monica. Une énorme plage, toute en longueur, avec un parc d’attraction sur l’eau et des vétérans contre la guerre qui avaient installé plus de 2000 petites croix représentants les marines morts en Irak.

DSCF1142
DSCF1144

Nous avons repris le bus 2 heures plus tard et un Jamba Juice à la main, pour retourner dans notre hôtel. Super, il nous a déposé en premier!!!!!! Trop contents!! Nous sommes allés au super marché pour que j’achète de quoi manger (une salade). Et vers 8h, nous avons retenté l’expérience en allant au parc Walt Disney… Et nous avons attendus le feu d’artifice en discutant adossés au I du grand CALIFORNIA planté devant le parc Disney. A 9h30, le feu d’artifice a commencé, énorme!!! La vidéo ci-dessous est accélérée, elle ne dure donc que 8 minutes. J’ai changé le son, parce qu’accélérés les « Ooooh! » ne rendaient pas grand chose!

Nous sommes rentrés tous contents à l’hôtel!!!

Related Posts with Thumbnails