Ciné review: The Jungle Book.

jungle-bookLe Livre de la Jungle est le dernier remake de Disney. Entièrement réalisé sur fond bleu, ce film retrace l’histoire de Mowgli, ce petit garçon abandonné dans la jungle et recueilli par Bagherra, une panthère, et élevé par des loups. Or voilà un tigre, nommé Shere Khaan, veut le tuer. Jon Favreau (à qui l’on doit Chef ou Iron Man) a recréé l’univers de la jungle en image de synthèse, c’est vraiment réaliste. Les animaux semblent plus vrais que vrais. C’est assez incroyable. Le film diffère assez du dessin animé, c’est assez sombre. Mention spéciale au jeune acteur qui joue Mowgli. Quel travail! Voir ce film, c’est une expérience vraiment immersive. J’ai beaucoup aimé, au point de le voir deux fois dans la semaine, rien que ça!! Superbe film, à voir et à revoir!

Balade le long de la rivière Irwell.

La rivière Irwell borde notre appartement peut se trouver capricieuse en hiver, comme à Noël, cette année, où elle a débordé de ses flans. Nous avions remarqué une pancarte qui indiquait une balade à faire le long de cette rivière. Nous l’avons fait. C’est pas facile, parce qu’il faut zigzaguer entre une voie rapide, des fermetures du chemin pour cause d’éboulements… mais nous y sommes parvenus! Au programme, des friches industrielles, des ponts, des graffitis, le stade de Old Trafford et une vue sur le centre ville de Manchester. On arrive au port de Manchester qui accueillait les paquebots remplis de coton, c’est difficile d’imaginer de nos jours puisque les bords de la rivière sont construits. C’est sympa mais sans plus.

Ciné reviews: Le Tout Nouveau Testament et Hardcore Henry.

Le tout nouveau testamentLe Tout Nouveau Testament est un drôle de film où Dieu habite à Bruxelles. Sachez que Dieu est  un sacré salaud, campé par un Benoit Poelvoorde en bonne forme. Donc un salopard qui traite sa femme de moins que rien et qui bat sa fille. La famille vit cloitrée dans un appartement dégueu dans l’attente de JC qui a fait foiré les plans de Dieu. Donc ce dernier s’ennuie et pour le tromper, il invente plein de règles à la con, comme la tartine qui doit tomber côté confiture… Mais sa fille va prendre la poudre d’escampette et créer son propre testament. C’est une belle comédie sans vraiment d’histoire mais le scénario vaut le coup réservant de belles surprises.

Hardcore-HenryHardcore Henry est un film russe. Et quelle merde. C’est tellement nul que ça colle au pied et s’il y avait l’odeur ça sentirait. Sauf que filmé à la première personne, ce film gore à souhait est un chef d’oeuvre dans le genre de série Z. Henry est mort, mais celle qui est présentée comme sa copine l’a ressuscité et l’a transformé en mi-homme, mi-robot. Et tout de suite, ya plein de monde pour le tuer. Sauf que Henry a beau être mutique, il se débrouille pas mal pour se défendre… Bref, on a failli se barrer de la salle, mais on est resté et c’était un drôle de navet.

David Hockney à Saltaire.

De passage à Bradford, une ville dans le nord de l’Angleterre, à une heure en train de Manchester, nous avons été interpelés par ce village qui est figure comme l’attraction numéro un de Bradford. En gros, vous arrivez à Bradford, Tripadvisor vous dit: vite prenez un train et barrez-vous! Donc, nous sommes allés à Saltaire et là surprise. Il y a une énorme galerie dédiée à David Hockney, le célèbre artiste britannique à qui l’on doit, entre autre, ces peintures d’hommes plongeant dans des piscines californiennes ou encore ces tableaux faits d’une multitude de photo. C’est un artiste que j’apprécie beaucoup. Et bien sachez qu’il vient de Bradford et qu’un de ses amis, Jonathan Silver qui a acheté cette ancienne usine, lui a proposé d’exposer à Saltaire. L’exposition actuelle est une série assez impressionnante de tableau décrivant le printemps dans son Yorkshire natal, le tout réalisé sur un iPad et imprimé en grand format. C’est assez hallucinant de voir la qualité des oeuvres, la profondeur ainsi que les couleurs vivent qui, je trouve, offre une vision tout à fait réaliste des matins printaniers. J’ai tellement aimé que j’ai acheté une reproduction. Magnifique. A voir.

Photo du mois: La nature en macro.

Quelle belle idée que ce sujet de photo du mois pour ce printemps. J’adore prendre des photos de fleurs et autres plantes en macro alors il n’y avait qu’à choisir. J’ai donc choisi cette photo aux couleurs chatoyantes prise au Pays de Galles où je vais beaucoup. Et comme vous pouvez le constater, la netteté s’est fait sur les feuilles, c’est balot, mais cela rend la fleur timide.

P1280190

AF News, Akaieric, Alban, Alexinparis, Angélique, Aude, Autour de Cia, BiGBuGS, Blogoth67, Brindille, Calamonique, Cara, Carole en Australie, Champagne, Chat bleu, Chiffons and Co, Chloé, Christophe, Claire’s Blog, Cocazzz, Cécile, CécileP, Céline in Paris, Danièle.B, DelphineF, Dom-Aufildesvues, E, El Padawan, Estelle, Eurydice, Eva INside-EXpat, François le Niçois, Frédéric, Gilsoub, Giselle 43, Guillaume, Homeos-tasie, J’habite à Waterford, Josette, Julie, KK-huète En Bretannie, Koalisa, Krn, La Fille de l’Air, Lau* des montagnes, Laulinea, Laurent Nicolas, Lavandine, Lavandine83, Les Bazos en Goguette, Loulou, Luckasetmoi, Lyonelk, magda627, Mamysoren, Marie, MauriceMonAmour, Milla la galerie, Mimireliton, Mireille, Mirovinben, Mon Album Photo, Morgane Byloos Photography, MyLittleRoad, Nanouk, Nicky, Noz & ‘Lo, Pat, Philae, Philisine Cave, Pilisi, Pixeline, Renepaulhenry, Rythme Indigo, Sinuaisons, Sous mon arbre, Tambour Major, Testinaute, Thalie, Tuxana, Voyager en photo, Woocares, Xoliv’.

Ciné Review: Midnight Special.

MIDNIGHT SPECIALMidnight Special. Un enlèvement, un enfant étrange, une secte, le FBI, la NSA… Rien n’est expliqué et il m’est bien difficile de vous raconter l’histoire, mais ce serait vous dévoiler bien trop d’éléments. Le film est une merveille, étrange, et impressionnant. C’est au spectateur de deviner ce qui se passe. Et c’est un exercice assez sympa. Jeff Nichols maitrise de bout en bout ce film de science-fiction d’un nouveau genre. J’ai vraiment aimé.

Auschwitz – Birkenau.

Nous sommes allés à Auschwitz-Birkenau, ce tristement célèbre camp de concentration et d’extermination. Il s’agit en fait de deux camps, Auschwitz était le premier, le second, beaucoup plus grand, est Birkenau, appelé Auschwitz 2. Dans ce camps, presque entièrement détruit mais dont on imagine l’immensité, un million et demi de personne furent exterminées. Des trains entiers arrivaient directement dans le camps, les rails arrivent jusque là ou se trouvaient les chambres à gaz. C’est effrayant. Pareil dans le premier camps, beaucoup plus petit et intact. Dans les baraquements ont été entreposés les cheveux, les valises, les chaussures, les casseroles, les vêtements… on réalise la folie nazie. Notre guide, une prof polonaise, était formidable, elle a souligné les éléments à charge, parce qu’il a été beaucoup question des preuves. En visitant, on se rend compte combien ces lieux de mémoire sont indispensables, pour que cela ne se répète pas et surtout pour ne pas nier ce qui s’est passé dans ces camps pour ces millions de personnes exterminées parce que juives, homosexuelles, tsiganne, slave, communistes…

Related Posts with Thumbnails

Culture, popcorn et voyage.

%d blogueurs aiment cette page :