Le photo du mois: Provocation.

J’ai cherché et puis hier soir, en plein déménagement, j’ai trouvé! Belinda Scandal, c’est de la provocation. Notre drag queen préférée, elle enchaine les blagues plus que douteuses entre imitations délirantes de Susan Boyle (comme sur la photo), Tina Turner ou encore Whitney Houston à travers les ages.

Akaieric, Alban, Alexinparis, Amartia, Aude, Autour de Cia, BiGBuGS, Blogoth67, Brindille, Cara, Carole en Australie, Chat bleu, Chiffons and Co, Christophe, CécileP, Céline in Paris, Danièle.B, DelphineF, El Padawan, Escribouillages, Eurydice, Evasion Conseil, François le Niçois, Frédéric, Gilsoub, Gine, Giselle 43, J’habite à Waterford, Jess_TravelPicsAndTips, Josiane, Kellya, Krn, La Fille de l’Air, La Tribu de Chacha, Laurent Nicolas, Lavandine, Lavandine83, Lilousoleil, Lyonelk, magda627, Magouille, Mamysoren, Mirovinben, Morgane Byloos Photography, Natpiment, Nicky, Philae, Philisine Cave, Renepaulhenry, Shandara, Sous mon arbre, Tambour Major, Ventsetvoyages, Xoliv’, écri’turbulente.

Ciné Review: Spider-Man Homecoming.

Spider-Man revient et c’est une bonne nouvelle. Premièrement, le film commence alors que le jeune Peter Parker est en route pour Berlin où il va s’entrainer avec les Avengers. Donc on ne s’enquiquine pas avec la piqure et puis la vie de famille qu’on a vu et revu dans les deux dernières moutures. Bref, donc ce jeune homme filme et rencontre Tony Stark. Et puis retour à New York, où Tony semble se contrefaire de ce que Peter fait. Alors Peter, aka Spider-Man, s’occupe tant bien que mal à aider les petites vieilles ou récupérer un vélo volé. Le film emprunte le ton de Deadpool avec des blagues à la pelle. Tout est bien plus cool dans cette version. On se marre bien. Et puis l’action est au rendez-vous. Cette critique ne serai complète si je n’évoquais pas Tom Holland, qui dès les premiers plans dévoile ses tablettes de chocolat. C’est un film vraiment bien foutu. J’aime la direction dans laquelle va Marvel. Fini les films de super-héros sérieux, vive les films à la cool!

Ciné Review: Baby Driver.

Baby Driver, c’est l’histoire de Baby, un conducteur de voiture qui conduit tellement vite et bien qu’il est payé pour conduire des cambrioleurs de banques. Donc, ce jeune homme (campé par l’excellent Ansel Elgort) conduit et il écoute de la musique, une musique rythmée sur les actions de la bagnole. Mais Baby ne fait pas ce boulot de gaieté de coeur, il est à la merci d’un boss (joué par le non moins excellent Kevin Spacey). Je ne vous raconte pas la suite, mais ca part vite en vrille! Le film joue entre l’action et la comédie. Baby a plus d’une flèche à son arc, il conduit, il mixe… C’est vraiment un bon film que j’aimerai bien revoir, tellement il est réjouissant!

Ciné Review: Ma vie de Courgette.

Ma vie de Courgette est un film d’animation réalisé par Claude Barras avec Céline Sciamma au scénario. Le film raconte l’histoire d’un petit garçon de 10 ans qui préfère qu’on l’appelle Courgette. Suite à un évènement malencontreux, Courgette est envoyé dans un orphelinat et Raymond, le policier prend des nouvelles régulièrement. Et puis avec ses nouveaux amis, Courgette reprend goût à la vie… Durant les 66 minutes que durent ce film, on rie et on pleure, c’est magnifiquement réalisé en stop-motion. Et les sujets graves qui y sont traités (la mort, l’amour, les violences…) sont vus sous l’angle d’un garçon de 10 ans, alors ça reste léger. J’ai vraiment adoré ce film, et je le recommande.

Pour celles et ceux qui habitent à Manchester, il passe à Home Cinema.

Photo du Mois: Instant T.

Instant T, il faut être sur le fil! Alors quand un bourdon vient butiner pas loin de moi, je dégaine et hop! C’est dans l’appareil!


Akaieric, Alban, Alexinparis, Amartia, Angélique, Aude, Autour de Cia, BiGBuGS, Blogoth67, Brindille, Bubble gones, Calamonique, Chat bleu, Chiffons and Co, Christophe, Cricriyom from Paris, CécileP, Céline in Paris, Danièle.B, DelphineF, E, El Padawan, Escribouillages, Eurydice, Evasion Conseil, François le Niçois, Frédéric, Gilsoub, Gine, Giselle 43, J’habite à Waterford, Jess_TravelPicsAndTips, Josette, Josiane, Julie, Kellya, KK-huète En Bretannie, Krn, La Fille de l’Air, La Suryquoise, La Tribu de Chacha, Laulinea, Laurent Nicolas, Lavandine, Lavandine83, Lilousoleil, Lyonelk, magda627, Magouille, Mirovinben, Morgane Byloos Photography, Natpiment, Nicky, Pat, Philae, Philisine Cave, Pilisi, Renepaulhenry, Sous mon arbre, Tambour Major, The Beauty is in the Walking, Ventsetvoyages, Who cares?, Xoliv’, écri’turbulente.

Ciné Review: Wonderwoman.

Wonderwoman, dernier film de la franchise DC, met en scène l’arrivée dans l’arêne des super-héros de cette amazonienne qui grandit sur cette île entourée de femmes combattante, jusqu’au jour où un avion vient se cracher dans la mer non-loin de cette île. Ni une, ni deux, la jeune Wonderwoman se lance à l’eau et sauve cet espion mystérieux, il est américain et travaille pour les anglais. Si l’île est intemporelle, le monde vit la première guerre mondiale. Et c’est alors que la jeune femme rejoint Londres avec une idée en tête, aller au front pour vaincre Adés, le dieu de la guerre… Sauf que l’ennemi n’est pas là où on l’attend! Bref. Le film relève un peu la franchise avec humour et fraicheur. Bon, c’est pas Deadpool non plus, mais pour un DC, c’est pas mal! Gal Gadot est excellente en combattante naïve, entourée du non moins excellent Chris Pine. A voir, mais sans plus!

Ciné Review: Colossal.

Colossal est un film avec Anne Hathaway, une jeune femme au chômage, alcoolique et habituée des gueules de bois. Tim, son copain, n’en peut plus, la vire de son appart cosy de New-York. La voilà donc repartie dans sa ville natale, où elle retrouve Oscar (Jason Sudeikis), un ami d’enfance. C’est alors qu’elle découvre qu’elle est liée à un monstre qui ravage Seoul. Ses tics se retrouvent sur cette énorme bête qui interroge et terrorise la capitale de la Corée du Sud. Ce film est un ovni, s’il commence comme une comédie, il devient vite un drame sur fond de science fiction. Entre elle et Oscar, ça tourne rapidement au vinaigre et leur histoire est plus complexe qu’il n’y parait. C’est un film singulier, et c’est très bien fait. A voir.

Related Posts with Thumbnails