Le London Dungeons.

La semaine dernière, à la faveur d’une offre spéciale, nous sommes allés au Donjon de Londres. Cette attraction est située à quelques mètres du London Eye et en face de Westminster. La visite est ludico-éducative et dure une heure et demie. Elle comprend des attractions ainsi que des scènes jouées par des acteurs. Imaginez un dizaine de scènette que des acteurs jouent en boucle tout le long de la journée, ce doit être assez terrible comme condition de travail…. Le tout dans une atmosphère des plus glauques. Il faut dire que le donjon raconte les moments les plus terribles de l’histoire londonienne: Henri VIII, la peste, Jack l’Eventreur, Sweeney Todd… On commence par un ascenseur que nous mène dans les tréfonds de Londres, un bateau nous fait traverser les égouts, des rats fuyant sur les murs… puis soudain dans le noir complet, on recule… Là, une dame nous explique comment elle prépare les têtes des décapités avant de les mettre sur un pic. On est vite introduit à Guy Fawkes, qui a tenté un complot en voulant faire exploser Westminster. Puis, c’est au tour de la peste, un homme nous explique les symptômes, qu’il nous suffit de tousser pour être considérés comme pestiférés… Un médecin prend le relais et fouille dans le corps d’un pestiféré. Puis, c’est au tour de Jack l’Eventreur, une des meilleures scènes de l’attraction. Des effets de lumière font revivre la terreur qui régnait à Londres. Puis, Sweeney Todd procède à sa découpe… Et finalement, on assiste à notre procès, où l’on est tous considérés comme coupable et donc condamnés à la pendaison. La dernière attraction, un peu comme la Tour de la Terreur à Disney, nous fait descendre comme si nous nous faisions pendre. Bref, c’est avec beaucoup d’humour noir que l’on apprend tous les faits sordides de Londres… Pour apprécier, il faut un bon niveau d’anglais, parce que l’accent est on ne peut plus crédible dans le genre Londres des bas fonds.

C’est une franchise, alors il y en a dans toutes les villes britanniques (Edimbourg, York, Blackpool…) L’entrée coûte 25£ à la porte, c’est pas donné, autant regarder les offres (internet, boites de céréales…)

Visite de la ferme…

… de mon école. Située dans le centre de Londres, mon école possède une ferme avec chèvres, poules et lapins, ainsi qu’un potager incluant moult mauvaises herbes. C’est une belle idée que de proposer aux enfants d’aller faire cours dans la ferme. Ils nourrissent les animaux, ils ramassent les fruits. Les profs peuvent acheter des oeufs de l’exploitation, des oeufs bio, d’après ce qu’on dit! Cette ferme, c’est un peu la fierté et la spécificité de l’école dans laquelle je travaille, c’est rare de trouver une ferme au centre de Londres!

Ciné review: Jacky au Royaume des Filles.

Jacky au Royaume des Filles est le dernier film de Riad Sattouf. Je suis un grand fan de cet auteur/réalisateur. Ses bd sont excellentes (La Vie secrète des jeunes, Retour au collège…) et son premier film (Les Beaux Gosses, traduit en anglais par French Kissers) était tout aussi excellent, sorte de pendant français à la teen-movie américaine. Jacky (…) est une sorte de satire de la société machiste dans laquelle nous évoluons. Prenez un pays dominé par les femmes et où les hommes sont obligés de porter un voilage avec un anneau autour du cou afin d’être tenus en laisse lorsqu’une femme les épouse. Et tous les rôles sont inversés, les genres sont inversés. Ainsi Jacky n’a qu’un rêve, devenir l’époux de la générale… Il va tout faire pour réussir. Si le sujet du film peut prêter à polémique, l’ensemble est plutôt bien traité. On s’amuse assez. Mais bon, pour moi, il n’est pas aussi bon que les Beaux Gosses.

La photo du mois: Une entrée.

Je me suis longuement creusé la tête pour trouver une entrée digne de ce nom pour participer à La Photo du Mois, ce mois-ci. Or, lors d’une balade dominicale dans la banlieue londonienne, je suis tombé sur une entrée assez originale, puisqu’en français. ‘Chez nous’ était écrit sur le portillon ainsi que sur la porte. Le tout fleuri avec goût. Il faut savoir que cette maison ce trouve sur le bord d’une quatre voie menant au coeur de Londres… C’est donc assez surprenant de la trouver à cette endroit-là! 

2014-06-22 14.59.02

A chaque jour sa photo, A’icha, Agnès, Akaieric, Alban, Alexinparis, Alice Wonderland, Ann, Anne, Annick, Arwen, Aude, Ava, Bestofava, BiGBuGS, Blogoth67, Blue Edel, Calamonique, Cara, Cécile – Une quadra, Cécile Atch’oum, Céline in Paris, Champagne, Chat bleu, Chloé, Christophe, Claire’s Blog, Crearine, Cricriyom from Paris, Cynthia, Dame Skarlette, DelphineF, Dr. CaSo, El Padawan, Elsa, eSlovénie, Eurydice, Eva INside-EXpat, Fanfan Raccoon, Filamots, François le Niçois, Frédéric, Galinette, Gilsoub, Giselle 43, Gizeh, Guillaume, hibiscus, Homeos-tasie, Isa de fromSide2Side, Isa ToutSimplement, Isaquarel, Josiane, Julia, Kantu, KK-huète En Bretannie, Krn, La Berlinoise, La Dum, La Fille de l’Air, La Nantaise à Paris, Lau* des montagnes, Laulinea, Laurent Nicolas, Laurie, Lavandine, Lavandine83, Les bonheurs d’Anne & Alex, Les Filles du Web, Louisianne, Lucile et Rod, Lyonelk, magda627, Mahlyn, Mamysoren, Maria Graphia, Marie, Marmotte, MauriceMonAmour, Memories from anywhere, Mimireliton, MissCarole, Morgane Byloos Photography, Nanouk, Nicky, Nie, Oscara, Philae, Pilisi, Pixeline, princesse Emalia, Renepaulhenry, Rythme Indigo, Sandrine, Sephiraph, Sylvie, Tataflo, Testinaute, Thalie, The Parisienne, Tuxana, Un jour, une vie, Woocares, Xoliv’

J’ai testé pour vous: Magnum à la Marc de Champagne.

2014-07-09 16.18.16

Qui dit anniversaire, dit champagne. Or c’est l’anniversaire des Magnums, ces énormes bâtonnets célèbrent leurs 25 ans. Donc, la marque a lancé en édition limitée, je crois, une glace à la marc de Champagne. J’en ai acheté un paquet, attiré par ma curiosité et par l’offre de mon supermarché. Sur ma terrasse, juste avant le week-end, je me suis donc fait plaisir. La glace est d’apparence argentée, ce qui est assez étonnant. Après tout, ils avaient fait des glaces dorées, il me semble. La croute argentée est accompagnée d’une sous-couche chocolatée. Puis, vient la glace en elle-même: la marc de Champagne. C’est blanc, avec des zébrures jaunâtres, la sauce de marc de Champagne. Si l’habillage est assez étonnant, le goût de la glace est très doux, mais comme je ne connais pas spécialement le goût de la marc de Champagne, alors je peux raconter des bêtises!! En attendant, si vous en trouvez, essayez, ça change des glaces à la vanille, et puis ça fait très Fête Nat’!

2014-07-09 16.19.22

The Commitments.

The Commitments raconte l’histoire d’un groupe de jeunes dublinois qui veulent créer un groupe de soul afin d’attirer les filles… Ils vont alors réunir une troupe hétéroclite de talents divers, un chanteur racaille, un trompettiste qui théorise sur le monde et la musique… Sauf que le succès allant, les broutilles commencent. L’histoire est simple et basique mais brillamment mise en scène avec une énergie qui fait plaisir à voir. Les changements de scène sont magnifiques, et les acteurs semblent prendre un énorme plaisir à chanter, danser et jouer la comédie. La troupe reprend les plus grands succès soul/rock (Papa was a Rolling Stone, Satisfaction…) et le spectacle finit en concert où les chanteurs reprennent 3-4 chansons pour un public en folie. C’est franchement agréable à regarder même si l’accent dublinois est relativement abrupte!! 

Related Posts with Thumbnails

Écossais impatient, artiste du samedi, geek à plein temps, cinéphile à ses heures, photographe à la petite semaine et fièrement gay.

%d blogueurs aiment cette page :